fbpx
Les 7 émotions universelles

Les 7 émotions universelles

Quelles sont les 7 émotions universelles?

Connaissez-vous les 7 émotions universelles?

Si vous ne les connaissez pas, voici la liste des 7 émotions universelles: joie, tristesse, colère, dégoût, peur, surprise, mépris.

Il est important de se rappeler de ces 7 émotions universelles car cela fait partie de la base du non verbal.

Voici un petit moyen mnémotechnique pour vous en rappeler.

JT (comme journal télévisé): Joie-Tristesse.

CD (comme un CD): Colère-Dégoût.

PS (comme play station): Peur-Surprise.

Et pour finir le M de Mépris.

Ce sont donc 7 “familles” d’émotions qui partagent une expression faciale universelle. Par universel on entend que, quelque soit la culture ou l’origine d’une personne, cette dernière est capable d’exprimer cette émotion de la même façon sur son visage et peut reconnaître et interpréter chez d’autres individus, l’émotion derrière cette expression faciale.

Une “famille” ou “groupe” d’émotions, désigne plusieurs émotions qui diffèrent en intensité ou qui sont de nature différentes, et qui partagent une expression faciale en commun.

Par exemple, “l’amusement” et le “soulagement” sont deux émotions appartenant à la “famille” de la joie. Cette famille d’émotion est donc généralement caractérisée par une expression faciale qui inclue un sourire, même si “soulagement” et “amusement” diffèrent en nature et dans les expressions vocales qui leurs sont associées.

Une “famille” d’émotion comprend également tout ce qui compose une émotion en terme d’intensité. Par exemple, pour la “famille” de la colère, celle-ci comprend toutes les variations, allant d’un petit agacement, à une rage intense.

Pour la petite histoire des 7 émotions universelles

Nous possédons de nombreux muscles nous aidant à représenter les émotions sur notre visage. Ces muscles contrôlent le front, les yeux, le nez, les joues, la bouche, le menton. A savoir que le botox paralyse les muscles du visage, il devient donc très compliqué de détecter les émotions sur le visage d’une personne botoxé.

C’est Charles Darwin qui fut le premier chercheur à étudier les comportements animaux et humains. Il publia en 1872 ” L’expression des émotions chez l’homme et les animaux”.

Il fut le premier à affirmer que les hommes et même les animaux possédaient des expressions comprises par tous pour exprimer certaines émotions de base, indispensable à leur survie.

Cependant, Darwin n’a pas pu à son époque, tester et prouver sa supposition, qui a fini par être considérée comme caduque. Mais le début du 20 ème siècle marque un tournant en ce qui concerne l’universalité des émotions, et l’on considère à cette époque, que les expressions de toutes les émotions ne sont pas innées, mais au contraire acquise culturellement. Mais cela va changer par la suite.

En 1960, un professeur de psychologie et de philosophie à Harvard, du nom de Silvan Solomon Tomkins, trouva un petit nombre d’expressions faciales, qui sont des émotions universelles.

A la suite de cela, Carroll Ellis Isard et Paul Ekman, anthropologue et professeurs en psychologie américain, ont trouver qu’il existait 7 expressions faciales qui sont automatique et innée.

En 1978, Paul Ekman et Wallace V. Friesen, élaborent un système de reconnaissance et de classement des 7 expressions faciales, appelé le Facial Action Coding Système. Ce système permet d’observer les 7 émotions universelles qui sont: Tristesse, joie, colère, dégoût, surprise, peur, mépris. Ce sont des émotions qui durent en moyenne de 1 à 2 secondes lorsqu’elles sont authentique. En revanche si elles durent trop longtemps s’est qu’elles sont simulées.

C’est expressions sont donc en temps normal automatique, cependant comme vu plus haut, depuis notre enfance nous avons tendance à cacher certaines de nos émotions et cela pour diverses raisons.

En 1966, Ernest A. Hagard et Kenneth S. Issacs, des chercheurs en psychologie, ont découvert en étudiant des vidéos de séance de psychothérapie, des “micro-mouvements” sur le visage.

Paul Ekman et Wallace V. Friesen, ont eux aussi découvert des expressions très rapide sur le visage, dans des situations de refoulement émotionnels.

En 1990, Paul Ekman à par la suite élargi sa liste à 16 émotions.

Encore un peu de culture sur les 7 expressions universelles

Selon l’anthropologue Ray Birdwhistell le nombre d’expressions faciales que le visage serait capable de produire est de 250 000. Et selon Paul Ekman, un psychologue américain à l’origine du système FACS et de la mise en avant des micro-expressions au près du grand public, il s’agirai de 10 000.

Mais peut importe les chiffres, c’est juste pour vous montrez qu’il y a tellement d’expressions faciales qu’il est impossible de toutes les connaitre et les retenir. De plus, bon nombre de ces émotions ne représentent rien de particulier. Mais il y a tout de même un petit nombre d’entre elles qu’il est important de connaitre, surtout lorsque l’on s’intéresse aux émotions. Car émotions et expressions faciales sont étroitement liées.

Les expressions faciales sont le siège de la manifestation physique des émotions, elles nous servent à communiquer ce que l’on ressent de l’intérieur vers l’extérieur.

Cette communication est universelle, que vous soyez en France, au Japon, au Brésil, ou en Australie, certaines émotions sont universelles, vous les verrez sur le visage de n’importe quelle personne dans le monde.

Mais les émotions sont-elles innés, ou sont-elles apprises de notre entourage (parent, famille, amis etc…)?

Les scientifiques penchent plutôt pour un patrimoine génétique innés, étant donné que des études ont montré que des enfants nés aveugles, et n’ayant donc pas pu expérimenter ces émotions par mimétisme, par observation, reproduisaient les 7 expressions faciales que nous allons voir dans cet article.

Elles sont donc toutes communes où que vous trouviez dans le monde. Cependant comme il est facile de feindre des expressions faciales, sauf dans le cas des micro-expressions, dont on reparlera un plus bas dans l’article, et qui sont des expressions faciales non contrôlés.

Cela fait maintenant plusieurs décennies que les expressions faciales et les émotions ont été étudiées, et c’est durant la moitié du 20ème siècle qu’il a était conclu qu’il existe 7 émotions basiques et universelles observable de partout sur la planète. Peu importe l’endroit les même muscles sont sollicités sur le visage pour afficher ces émotions.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Inclinaison du buste: Comment le corps réagit-il en cas de danger?

Le FACS et les 7 émotions universelles

Mais avant de voir plus en détail chacune de ces émotions, regardons de plus près le système de codification des émotions, également connu sous le nom de FACS: Facial Action Coding Système.

En français cela donnerai Système de Codification des Mouvements Faciaux.

C’est une méthode de description des mouvements du visage inventée par les psychologues Paul Ekman et Wallace Friesen en 1978. Aujourd’hui, le FACS est devenu le principal outil de description employé dans les études s’intéressant aux expressions faciales.

Dans le système FACS, les contractions ou décontractions des muscles du visage sont décomposées en unités d’action (ou action unit, AU). Le système FACS repose sur la description de 46 AU. Donc 46 contractions ou décontractions des muscles du visage. Ces contractions sont identifiées par un numéro.

Par exemple, l’AU1 correspond au mouvement de lever “l’intérieur”(partie la plus proche du nez) des sourcils. Vous pouvez retrouver l’AU1 dans la tristesse. Essayez donc de faire ce mouvement, si vous levez l’intérieur des sourcils (AU1) vous commencerez à reproduire l’émotion de tristesse sur votre visage.

Très bien, voilà pour ce petit point sur la FACS, regardons maintenant les 7 émotions universelles plus en détails.

Petit point sur les micro-expressions des 7 émotions universelles

Lorsque l’on parle d’expressions faciales et des 7 émotions universelles on ne peut pas passer à coté des micro-expressions.

Les micro-expressions sont de rapide expressions faciales ( 1/25 ème de seconde à une demie seconde)  qui surviennent pour deux raisons: Un refoulement émotionnel inconscient, ou une dissimulation volontaire de ses émotions.

Mais quand on les observe, que leur apparition viennent d’une dissimulation volontaire ou bien d’un refoulement, elles s’expriment de façon identique sur le visage.

Ce sont donc de formidables indices qui apparaissent sur une personne quand elle à beaucoup à gagner ou à perdre. Ce sont donc quand vous les repérez, des indices de vérité.

Les 7 émotions universelles

Joie

La joie est l’une des expressions faciales les plus facile à observer.

Les coins des lèvres s’étirent en remontant, cette émotion se voit particulièrement dans les yeux, car les joues remontent et font légèrement plisser l’extérieur des yeux.

Si vous voulez savoir si un sourire est sincère observer les yeux. On appelle cela, un sourire de Duchenne, et peu de personne sont capable de feindre ce sourire quand elles ont des émotions négatives. C’est pour cela que l’on dit que ce sourire est sincère, lorsque vous observez ce sourire chez une personne c’est qu’elle est satisfaite, contente de ce qu’elle voit, entend ou ressent.

Durant la micro-expression, le plissement des yeux se remarque moins que dans l’expression de joie non dissimulée. Il est possible de l’observer dans des contextes ne permettant pas la fuite de sentiment positif. Cette micro-expression peut également apparaître dans le mensonge, quand par exemple, le menteur est fier d’avoir dupé la personne en face de lui et laisse fuir cette micro-expression de joie.

C’est l’unité 12 du système FACS qui entre en jeu: l’étirement du coin des lèvres (action du muscle grand zygomatique). Le coin des lèvres remontent vers les oreilles.

Il y a aussi une contraction au niveau des yeux.

C’est l’unité d’action 6 avec la remontée des joues (muscle orbiculaire de l’œil) qui fait se dessiner ces petites pattes d’oies à l’extrémité extérieure des yeux.

L’unité d’action 6 est involontaire chez la majorité des gens, c’est un réflexe. C’est d’ailleurs ce qui fait la différence entre un sourire social (ou feint) et un sourire authentique dans le cas de la joie.

Indice: Lorsque vous repérez ces deux éléments faciaux, qui sont, l’étirement du coin des lèvres et les pattes d’oie au niveaux des yeux, c’est que vous êtes face à une expression faciale de joie.

Tristesse

Pour l’expression faciale de tristesse, il faut observer les paupières supérieurs et les coins externes des sourcils qui s’affaissent.

C’est l’unité 1 dont je parlais plus haut (remonté des sourcils) qui donne cette caractéristique au niveau des yeux (même si sur cette photo on ne le voit pas trop 🙁 ).

Ensuite il y a également l’unité d’action 15, qui est l’abaissement des coins externe des lèvres qui pourra donner une forme de U à l’envers au niveau de la bouche.

L’apparition d’une micro-expression de tristesse signifie que la situation provoque un état affectif pénible et douloureux pour la personne.

L’intérieur des sourcils remonte légèrement, tandis que l’extérieur s’abaisse, les commissures des lèvres ainsi que les paupières s’abaissent légèrement.

A l’inverse de l’émotion non refoulé, le regard ne semble pas dans le vide durant la micro-expression.

Cette micro-expression est souvent dissimuler sous un sourire feint, si vous l’observez chez votre interlocuteur, il faudra alors chercher dans le contexte la raison de son apparition. Il est important de savoir repérer la tristesse derrière un sourire, que ce soit pour avoir une oreille attentive ou bien pour repérer la détresse dans laquelle se trouve un proche.

Indice: Les paupières supérieurs, les coins externes des sourcils, et les coins des lèvres s’affaissent. La personne peut également donner l’impression d’avoir le regard dans le vide.

Colère

La colère est une émotion qui est en général facile à repérer. Il y a plusieurs façons de voir la colère sur un visage, et toutes impliquent un abaissement des sourcils et même parfois l’apparition des dents.

L’unité d’action principale est la 4. Les sourcils se rapprochent entre eux au niveau de l’axe central verticale du visage. Il apparaît alors ce que l’on appelle communément la ride du lion.

La bouche peut être ouverte, mais pas forcément, et le regard est fixe.

La colère est la plupart du temps du à une frustration, à un manque, à une insatisfaction ou encore à une blessure qu’elle soit émotionnel ou physique.

On peut observer sur cette émotion, un abaissement des sourcils, ils se froncent et se rapprochent. Il y a aussi des changements au niveau de la bouche sur laquelle les lèvres se pincent, mais elle peuvent parfois plus ou moins s’ouvrir et laisser apparaître les dents.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  L'erreur d'Othello: Ce qu'il faut éviter dans la détection de mensonge

Il faut faire attention lorsque vous observez cette émotion car la personne en face de vous pourrait bien faire preuve de plus d’agressivité à un moment ou un autre.

Indice: Les lèvres sont pressées l’une contre l’autre. Les sourcils s’abaissent vers le nez, et les rides entre les deux sourcils sont apparentes. Le regard est toujours fixe.

Dégoût

Pour le dégoût, les unités d’action mises en place sont les suivantes:

La 9, qui est le plissement du nez (grâce au muscle releveur naso-labial) et la 10 qui est la remontée de la partie supérieure de la lèvre (muscle releveur de la lèvre supérieur).

Cette émotion est très puissante. C’est celle que vous pourrez observer lorsque quelque chose ou quelqu’un dégoûte la personne.

Parfois confondu avec la colère, le dégoût est l’émotion ressenti lorsque vous êtes en face de quelqu’un ou de quelque chose que vous rejetez. Le dégoût est dans certain cas le visage représentant le mieux la haine. C’est un sentiment très négatif.

-Les lèvres supérieures se lèvent, laissant apparaître les dents.

-Le nez se plisse, les narines remontent et se dilatent.

-Froncement des sourcils.

-Contraction du menton.

Indice: La lèvre supérieure remonte laissant généralement apparaître les dents. Cela s’accompagne en général d’un pli au niveau du nez.

Peur

Pour les unités d’action, vous retrouvez l’unité d’action 1, qui est la remontée interne des sourcils, et la 2, qui est la remontée externe des sourcils.

On trouve également l’unité d’action 5 avec l’ouverture entre la paupière supérieure et les sourcils.

Au niveau des lèvres il y a l’unité d’action 25 avec le muscle abaisseur des lèvres et en plus la 20 qui s’ajoute avec l’étirement externes des lèvres.

Il est assez compliqué de la différencier de la micro-expression de surprise, car ces deux émotions emploient plusieurs muscles en commun.

L’émotion de peur apparaît face à un danger ou une menace, elle peut aussi apparaître lors de la douleur.

-Les sourcils se lèvent et se rapprochent.

-Les paupières supérieurs se lèvent.

-La bouche est entrouverte, tendue, et les lèvres s’étendent vers l’extérieur du visage.

-Les yeux s’ont grands ouverts, les pupilles se rétractent et les paupières inférieur sont tendues.

-Les poumons inspirent de l’air

Cette micro expression se produit en réaction à une menace ou à un danger, la personne cache sa perception d’un danger ou d’une menace dans ce qu’elle voit ou entend.

Indice: Les lèvres s’étirent à l’horizontal vers les oreilles. Les paupières inférieures se tendent et les paupières supérieures sont remontées. Les sourcils remontent également comme s’ils voulaient se rejoindre.

Surprise

Pour la surprise, les unités d’actions impliquées sont la 1, la remontée interne des sourcils et la 2, la remontée externe des sourcils.

On trouve aussi l’unité d’action 5 avec l’ouverture entre la paupière supérieur et les sourcils. Au niveau de la bouche, l’unité 25 est présente, relaxation du muscle orbiculaire de la bouche. Ce qui implique un mouvement vertical de la bouche pour ce qui est de la surprise.

A l’inverse de la peur où le visage a plutôt tendance à s’étirer à l’horizontal, dans la surprise il a plutôt tendance à s’étirer à la verticale, mais cela reste très subtil.

C’est une émotion provoqué par un événement inattendu, elle dure moins d’une seconde. Selon Paul Ekman, une émotion de surprise durant plus d’une seconde est simulée.

-Remontée de l’intérieur et de l’extérieur des sourcils.

-Les yeux s’écarquillent, ils s’ouvrent grand.

-La bouche s’ouvre plus ou moins et est relâché

Cette micro-expression apparaît quand le cerveau ne s’attend pas à un événement ou bien quand il se trompe sur ses prévisions.

Indice: Les yeux s’écarquillent, la bouche s’ouvre, et les sourcils (extrémités intérieures et extérieures) remontent.

Mépris

Le mépris est la seule expression faciale universelle qui est asymétrique. Contrairement aux autres expressions vu avant, le mépris ne s’exprime que d’un seul coté du visage.

Son unité d’action est la 12, caractérisée par l’étirement du coin des lèvres.

On peut ressentir du mépris lorsque l’on se sent supérieur à une personne. Il y a derrière cette expression une intention de supériorité. Le mépris peut s’observer chez une personne qui pense avoir raison sur vous. Parmi les expressions universelles c’est la seule qui est unilatéral.

Elles étire le coin des lèvres en remontant légèrement vers le haut un seul coté du visage, en fonction des personnes cela peut être à droite ou à gauche.

Quand c’est une micro-expression, c’est un sentiment négatif, en revanche lorsque cette expression dure plus longtemps, ce sentiment négatif peut être faible voire même amical.

En faite le mépris est inversement proportionnel à la contraction. Si le repli des lèvres est important, le mépris est faible, voir amical, tandis que si la contraction est faible (tentative de la dissimuler), le mépris est plus important.

Vous connaissez désormais plus en détails les 7 émotions universelles qui apparaissent en tant que micro-expressions sur notre visage lors d’un refoulement émotionnel inconscient, ou d’une dissimulation volontaire de nos émotions.

J’espère que cet article sur les 7 émotions universelles vous a plu. En complément je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

 

 

 

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :