fbpx
Améliorer la puissance de votre voix pour vos prises de parole en public

Améliorer la puissance de votre voix pour vos prises de parole en public

Améliorer la puissance de votre voix pour vos prises de parole en public afin d’être un meilleur leader et orateur

La voix humaine est un instrument infiniment flexible, ainsi qu’un outil inégalé pour ce qui est de diriger un groupe. En communication non verbale, il faut également s’intéresser à la voix (et non aux mots), et il est possible d’améliorer cette dernière, notamment pour les personnes, trouvant qu’elles manquent de puissance vocale. Cela peut être vécu par des personnes à la voix douce, et qui sont amenés à prendre la parole en public ou à diriger une équipe. Ils peuvent parfois sentir que leur manque d’affirmation vocale mine leur autorité et leur crédibilité. Nous allons donc voir comment améliorer la puissance de votre voix pour vos prises de parole en public.

Vous désirez connaitre les pensées, émotions et intentions des personnes autour de vous? Téléchargez votre formation offerte pour décoder le langage corporel de vos interlocuteurs de manière simple, rapide, et efficace (cliquez ici).

Comment améliorer la puissance de votre voix pour vos prises de parole en public

Voici une approche en plusieurs étapes pouvant vous aider dans des situations comme celle-ci. Même si vous ne souffrez pas d’un manque d’autorité, vous pouvez utiliser ces techniques pour ajouter de l’énergie et de l’impact à votre voix. Lorsque vous parlez de choses importantes, votre voix doit attirer l’attention. Voici quelques façons de vous rapprocher de cet objectif.

Comment utiliser votre voix de la bonne manière

Si vous désirez développer la pleine puissance de votre voix, vous devez utiliser les bons outils. Pour une voix digne de ce nom vous devrez utiliser votre partie abdominale, où se trouve votre diaphragme.

Le diaphragme est un muscle en forme de dôme qui forme le “sol” de votre cavité thoracique et le “plafond” de votre cavité abdominale. Vous pouvez clairement voir son emplacement dans l’illustration ci-dessus. Lorsque vous inspirez, le diaphragme s’aplatit et descend, créant ainsi de l’espace pour que les poumons se dilatent. Ce mouvement est essentiel pour obtenir un plein réservoir d’air, que vous expirez ensuite de manière contrôlée pour exciter les cordes vocales. La force relative de la colonne d’air que vous expirez est ce qui donne à votre voix la force de ne pas serrer ou forcer vos cordes vocales.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Dépression: Une bonne posture corporelle peut atténuer les symptômes

Donc pour parler avec plus de puissances, mettez votre diaphragme en action et évitez la respiration thoracique superficielle. C’est l’un des piliers pour améliorer la puissance de votre voix pour vos prises de parole en public.

Ajoutez du son à votre respiration

Bien sûr, le fait que vous respiriez de façon bénéfique n’impressionnera pas beaucoup vos auditeurs. L’étape clé suivante consiste à ajouter du son à la respiration. Ce que vous visez ici, ce sont deux choses:

– Utiliser consciemment votre région abdominale pour soutenir votre son, en gardant votre gorge ouverte et sans serrer.

– Projeté un son complet vers l’extérieur, plutôt que d’en garder une partie en vous.

Voici un moyen simple d’atteindre la caractéristique de “son qui va vers l’avant”: Commencez par fredonner sur un petit air en gardant la bouche fermée. Visualisez l’avant de votre visage comme un masque dans lequel le son vibre. Vous devriez ressentir une certaine vibration dans votre visage, avec une sensation de picotement ou de chatouillement dans vos lèvres. Si votre son n’est pas entièrement dirigé vers l’extérieur, vous ne sentirez pas la vibration ou les picotements.

Une fois que vous produisez un fredonnement continu, ouvrez votre bouche pour libérer le son. Le fredonnement va maintenant faire un son “Maah”. Encore une fois écoutez si le son est continu et résonnant. Est-ce qu’il émerge avec une force suffisante? Gardez le son vocalisé jusqu’à ce que votre souffle s’éteigne et que vous ne pouvez plus continuer. Maintenant vous avez un son bien soutenu, assertif et agréable. C’est une étape importante pour améliorer la puissance de votre voix pour vos prises de parole en public.

Une voix autoritaire et crédible

Une fois que vous avez maîtrisé les principes fondamentaux de la respiration diaphragmatique et d’un son résonnant, il est temps de se concentrer sur un aspect plus subtil de votre voix. Cela implique de savoir si votre voix porte une autorité et une crédibilité suffisantes.

Une voix peut-elle être la seule responsable de cette impression? Absolument. Malheureusement, les habitudes d’expression de notre époque font que beaucoup d’entre nous n’accèdent pas aux aspect de notre voix qui pourraient nous aider plutôt que d’entraver notre efficacité.

La journée habituelle de beaucoup de personnes, les pousse à s’asseoir devant un ordinateur et à parler au téléphone, cela les a éloigné des lieux où les affaires étaient autrefois menées: les marchés, les bâtiments publics, les usines et les champs où nous travaillions et parlions fort pour se faire entendre, toute la journée. Maintenant, nos voix n’ont plus à porter loin comme auparavant, et nous leur avons laissé perdre une partie de leur musculature.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Le langage corporel du flirt

Pour de nombreuses personnes, cela se traduit par un son vocal mince, “une voix de tête”, qui ne bénéficie pas de la puissance de tout le corps. Cette voix peut donner une impression de jeunesse mais porte peu d’autorité.

Vous pouvez essayer en ce moment même: Parlez fort tout en posant une main sur votre poitrine. Si vous ne ressentez aucune vibration sous votre main, vous utilisez probablement ce genre de son vocal mince, une “voix de tête”.

L’extrême opposé est une “voix de poitrine”, qui a beaucoup de résonance mais manque de spontanéité et d’agilité. Gardez cette main en place sur votre poitrine et essayez de créer un certain équilibre: Laissez le ton retomber dans votre poitrine si vous utilisez une “voix de tête”; et donnez-lui la permission de s’aventurer plus loin si vous employez une “voix de poitrine”.

Développez votre puissance vocale d’orateur

Récapitulons: vous respirez avec votre diaphragme pour créer une certaine puissance vocale, et vous utilisez votre zone abdominale et non votre gorge, pour projeter votre voix. Vous soutenez le son avec votre souffle et l’envoyez clairement et proprement. Et vous obtenez un équilibre sonore qui résonne à la fois dans la tête et dans la poitrine.

Une fois ces fondamentaux de la production vocale maîtrisés, vous pouvez ajouter de l’expressivité vocale à votre répertoire pour réussir à parler avec plus d’impact. Rien n’égalera votre voix pour ce qui est de la puissance et de la subtilité dans la livraison de votre message.

Votre voix est presque infiniment flexible, et peut transmettre le sens et l’émotion des mots à vos auditeurs. Sans une utilisation consciente et efficace de la voix, tout ce que vous essayez de partager avec les autres ne sera transmis que partiellement, plutôt que de la manière la plus complète possible. Cela est fondamental si vous désirez améliorer la puissance de votre voix pour vos prises de parole en public.

Télécharger votre formation offerte!

Décodez vos interlocuteurs de façon fiable et efficace!

Vous désirez connaitre les pensées, émotions et intentions des personnes autour de vous? Téléchargez votre formation offerte pour décoder le langage corporel de vos interlocuteurs de manière simple, rapide, et efficace (cliquez ici).

A bientôt.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu






Téléchargez votre formation offerte pour décrypter le langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :