fbpx
Comment améliorer vos compétences d’avocat grâce au langage corporel

Comment améliorer vos compétences d’avocat grâce au langage corporel

Même les avocats les plus intelligents et les mieux préparés peuvent être trahis par leur langage corporel. Une main tremblante peut saper le discours le plus confiant et une posture affaissée peut vite dégrader l’image d’un avocat aussi performant soit-il. Votre langage corporel peut souvent en dire autant sur vous que vos mots, que vous en ayez conscience ou non. Alors ne laissez pas votre langage corporel vous saboter. Vous pouvez réellement améliorer vos compétences d’avocat grâce au langage corporel.

Ce qui importe ce n’est pas ce que vous dîtes, mais comment vous le dîtes

Plusieurs études montrent que la majorité de notre communication passe par des signaux non verbaux, et que la parole et les mots qui la constituent arrive loin derrière. Par exemple, une étude publié par Albert Mehrabian en 1967, explique que:

– 7% de notre communication serait verbale (les mots).

–  38% de la communication serait vocale (intonation de la voix).

– 55% de la communication serait visuelle (expressions du visage et du langage corporel).

Toutefois, étant donné qu’il est compliqué de donner un pourcentage précis, d’autres études ont trouvé des résultats, et remettent en question celle d’Albert Mehrabian.

Ce que vous devez retenir malgré ces résultats différents, c’est qu’à chaque fois le langage non verbal constitue la majorité de notre communication. Toute les études ont montrés (avec des résultats différents) que notre communication non verbale représente le plus gros pourcentage de notre communication.

Notre gestuelle, notre posture, l’intonation de notre voix, et même nos choix vestimentaires, ont beaucoup plus d’impact que ce que nous pensons réellement. Alors comment pouvez-vous utiliser votre langage corporel afin d’améliorer vos compétences d’avocat?

Pourquoi devriez-vous améliorer vos compétences d’avocat avec un bon langage corporel?

Au niveau du langage corporel, l’objectif d’un avocat devrait être d’être perçu comme digne de confiance par tous ceux qu’il rencontre, en particulier lors d’un procès ou d’un rendez-vous avec le client. Donc afin d’améliorer vos compétences d’avocat et d’influencer positivement les clients, les juges et les jurés, vous devriez:

– Montrez le contrôle et la domination en vous faisant apparaître physiquement plus grand (épaule en arrière, cage thoracique sortie, tête droite) avec une position plus large (prise de territoire), ou avec vos mains sur vos hanches.

– Évitez de couvrir votre bouche afin d’éviter d’être perçu comme quelqu’un cherchant à cacher quelque chose.

– Montrez que vous êtes confiant en utilisant par exemple le steeple, et évitez de vous agripper au bord du bureau ou de la table, ou encore à masser, frotter ou entrelacer vos doigts, car vous aurez l’air stressé, nerveux, ou anxieux.

– Observez attentivement les jurés, découvrez qui est leur “leader” et adressez vos arguments principalement à cette personne.

– Surveillez les expressions faciales des juges qui pourraient indiquer une attitude négative envers vous, votre client, ou les avocats et clients de la partie adverse. Cela pourrait vous aidez lors de votre prochaine intervention.

– Agir de façon à se que tout le monde se sente aussi à l’aise que possible, afin d’avoir tout le respect et l’attention que vous méritez de la part des jurés, des juges et même des avocats adverses (Beaucoup plus facile à dire qu’à faire, je sais 😉 ).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Poignée de main et domination

– Exercez des objections avec soin, d’un ton ferme, sans colère ni agressivité. Une main de fer dans un gant de velours, comme on dit.

Soyez toujours vous même, restez naturel et ayez confiance en vos arguments. Gardez votre corps ouvert, et concentrez-vous sur votre contact visuel. Avec les jurés, certains regards emphatiques peuvent gagner les cœurs et les esprits dans certaines situations.

Pensez également à surveiller les jurés pour savoir à quoi ils sont ouverts et à quoi ils ne le sont pas. Ils deviennent également rapidement un groupe unis, donc si vous pouvez persuader un juré, vous pouvez commencer à les persuader tous.

Les avocats devraient également former les clients à agir de manière appropriée dans la salle d’audience, s’assurer qu’ils s’habillent de manière respectable, qu’ils se tiennent droit, et surtout, qu’ils soient attentif, intéressés et engagés. Les jurés n’aimerons pas voir votre client adopter de mauvaises attitudes.

En dehors du tribunal vous pouvez vous détendre davantage, mais les principaux facteurs de communication et de langage corporel restent les mêmes: montrer de la confiance et de l’empathie, avoir une bonne posture et un bon contact visuel, présenter une forte poignée de main, et écouter attentivement les instructions et anecdotes du client. Tout cela vous aidera à établir de bonnes relations avec vos clients à l’extérieur de la salle d’audience.

Comment améliorer vos compétences d’avocat grâce au langage corporel?

Voici quelques conseils pour optimiser votre langage corporel et améliorer vos compétences d’avocat.

Maintenir le contact visuel

Un bon contact visuel montre que vous êtes attentif et concerné. Vous pouvez par exemple regarder de partout dans le triangle œil-nez pendant 2/3 du temps, et vous pouvez détourner le regard pendant 1/3 du temps.

Nous préférons toujours que la personne en face de nous nous regarde dans les yeux quand elle nous parle.

Espace personnel

L’une des meilleures façons de mettre quelqu’un mal à l’aise est d’envahir son espace personnel. La quantité d’espace personnel, varie en fonction des cultures, des relations, et même des sexes, mais généralement “la règle” consiste à garder entre 50 et 100 cm de distance. Pour en savoir plus sur l’espace personnel j’ai écris un article dédié à ce sujet, cliquez ici.

Sourire

Un joli sourire fera de vous une personnalité positive, amicale et enthousiaste. Veillez cependant à ne pas en faire trop. Sachez également prendre un air plus sérieux quand il le faut.

Geste un peu trop enthousiaste

Lorsque vous parlez, votre gestuelle vient accompagner, souligner, et illustrer vos propos. Mais la clé est d’être subtile. Les gestes contrôlés peuvent aider à transmettre le leadership et la confiance, mais ceux qui sont exagérés peuvent donner l’impression de sur-compenser, d’exagérer ou pire, de ne pas être honnête.

Évitez également de garder vos bras le long du corps. Lorsque vous ne les utilisez pas pour accompagner vos propos, vous pouvez adopter la position en steeple comme vu plus haut.

Ecoutez

Prenez le temps d’écouter et de comprendre ce que dit l’autre, soyez attentif à chacune des paroles exposées. Savoir écouter efficacement est l’une des meilleures compétences à avoir. Les gens aiment que l’on fasse attention à eux et à ce qu’ils disent. L’écoute est donc parfaite pour ce qui est de développer son empathie. Une bonne écoute peut véritablement améliorer vos compétences d’avocat.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Comprendre et interpréter les signaux non verbaux du buste

L’ennui

Il n’est pas impossible qu’il vous soit déjà arrivé de vous ennuyer ou de vous sentir désintéressé. Cela peut vous donner l’air désengagé lorsque vous parlez à quelqu’un et vous vous doutez bien que cela ne renvoi pas une bonne image.

Forcez-vous tout de même à avoir l’air attentif (à défaut de l’être vraiment), en gardant une posture droite et en maintenant le contact visuel.

Une bonne poignée de main

Une poignée de main doit être ferme, et montrer que vous êtes confiant. Eviter de présenter à votre interlocuteur une main molle et sans énergie. Ne lui briser pas les doigts non plus. Adaptez l’intensité de votre poignée de main en fonction de celle de votre interlocuteur.

Hochement de tête

Le hochement de tête fait partit des comportements que je conseil souvent lors d’interaction. Ce geste permet de montrer à notre interlocuteur que nous l’écoutons et que nous sommes d’accord avec lui, cela aide à développer notre empathie.

Cependant, ne hochez pas trop la tête, car vous pourriez finir par avoir l’air d’avoir désespérément besoin d’approbation.

La posture

Afin de montrer que vous êtes confiant, redressez-vous et tenez-vous droit, de manière à présenter une bonne posture. Avoir une bonne posture est indispensable, c’est l’une des premières choses sur laquelle vous allez être jugé.

Que pensez-vous d’une personne qui se présente devant un auditoire, en se tenant voûté, la tête regardant le sol et marchant d’un petit pas? Est-ce que cette personne à l’air confiante? Renvoi t-elle une image positive?

Maintenant, que pensez-vous d’une personne qui se présente devant un auditoire, en se tenant droite (épaule en arrière et cage thoracique sortie), en marchant d’un grand pas, et en regardant droit devant elle? Est-ce que cette personne à l’air plus confiante que celle vu au-dessus? Renvoi t-elle un meilleure image?

Observé les grands orateurs, et autres individus prenant la parole en public avec beaucoup de confiance, tous abordent une posture droite reflétant leur confiance et leur professionnalisme. Il est très compliqué d’être pris au sérieux lorsque l’on aborde une mauvaise posture.

Alors restez cool, soyez vous même, et surtout soyez confiant.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux.

A bientôt.

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :