fbpx
Comment avoir conscience de ses comportements non verbaux?

Comment avoir conscience de ses comportements non verbaux?

Si vous étiez un plombier ou un électricien, vous auriez une boîte à outils remplie d’outils dont vous avez besoin pour faire votre travail. Vous avez peut-être un outil favori, mais cela ne vous empêchera pas d’avoir conscience que vous pouvez utiliser tout vos autres outils.

En matière de communication, nous avons souvent tendance à utiliser notre langue au détriment du reste de notre boîte à outils de communication. Le langage verbal est l’un des traits principaux qui distingue l’être humain des autres espèces. Cependant, nous communiquons également de façon non verbale, grâce aux expressions faciales, au contact visuel, à la gestuelle, à la posture, etc.

Certaines personnes sont conscientes de ces autres moyens de communication, et utilisent ces outils non verbaux de manière consciente et délibérée afin de renforcer leur message. Cela élève la valeur de leur communication ainsi que leur propre valeur en tant que personne.

Si votre communication non verbale ne soutient pas vos paroles, votre message sera alors confus et mal perçu. A l’inverse, si il y a de la cohérence entre votre message verbal et non verbal, votre message sera bien mieux reçu.

Il s’agit en quelque sorte d’une «deuxième conversation», gouvernée aux deux bouts d’une manière en grande partie inconsciente. Cela a du sens quand on considère que notre esprit inconscient peut traiter bien plus d’informations par seconde, que notre esprit conscient qui lui est très limité en comparaison. Naturellement, nous déléguons instinctivement une grande partie du traitement de l’information à notre inconscient.

Alors comment pouvons-nous nous approprier un processus qui semble se produire sous la surface de notre conscience? Avec de la pratique, il est possible de déplacer une partie de cette deuxième conversation hors de l’obscurité et la mettre en lumière.

Nous devons d’abord prendre conscience de la façon dont nous vivons dans l’espace et de la façon dont nous nous présentons, en particulier aux moments les plus critiques. Lors d’une interaction avec quelqu’un, est-ce que nous avons les épaules affalées en avant ou est-ce que nous nous tenons droit? Quand nous prenons la parole devant des gens, est-ce que nous utilisons notre gestuelle ou bien entrelaçons nous nos doigts à la manière d’un geste de prière?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Votre langage corporel dit aux autres ce que vous ressentez vraiment

Cette seconde conversation inconsciente fait plus que simplement renforcer notre conversation consciente. Par exemple, des chercheurs du MIT ont découvert qu’il était possible de prédire avec précision le succès d’une présentation en public, rien qu’en en observant la partie non verbale du message.

Une fois que vous aurez pris conscience de votre gestuelle et de votre langage corporel dans sa globalité, vous pourrez alors aligner votre communication non verbale avec votre message verbal. Et cela commence par la clarté de vos intention.

Nous pensons souvent savoir exactement ce que nous désirons et attendons une situation donnée. Mais en réalité, cependant, notre esprit est souvent un mélange d’émotions et de pensées aléatoires. Si nous prenons le temps de préciser l’essence de notre intention, il est alors davantage probable qu’elle se manifeste à travers nos gestes, notre intonation et nos expressions faciales. Par exemple, lors d’une réunion importante, vous pouvez résumer votre intention en un seul mot.

Cette approche inversée procède de l’émotion au geste. Le geste anticipe parfois et même façonne l’émotion et la pensée. Vous pouvez choisir de commencer par là et de travailler à l’extérieur. Avec la pratique, vous pouvez apprendre à être plus conscients de certains gestes et indices non verbaux et, par conséquent, de leurs effets sur les autres et sur vous-mêmes.

Comment avoir conscience de soi?

Tout cela revient à la conscience de soi, des autres et de la situation, qui n’est autre, que la pleine conscience.

La pleine conscience est souvent vendu comme une technique de réduction du stress. Cela aide certes à réduire le stress, mais bien plus encore. La prise de conscience et la clarté générées par une séance de méditation se traduiront au fil du temps dans le reste de votre journée.

La pleine conscience va de pair avec l’unité esprit-corps. Les pratiques corps-esprit, telles que le yoga ou le tai-chi, sont essentiellement la conscience en mouvement. Ces pratiques enseignent que lorsque le corps dirige, l’esprit suivra.

La psychologue Amy Cuddy a découvert une version de cette vérité dans ses explorations de ce qu’elle appelle la présenceDans une étude menée pour la première fois à Harvard, Cuddy a révélé que les personnes qui se sentent confiantes et puissantes sont susceptibles de manifester cette présence dans une posture plus expansive. Elle se demanda si l’inverse pourrait être vrai. Une posture expansive pourrait-elle réellement inciter quelqu’un à se sentir plus fort et confiant?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Psychologie: L'origine profondément ancrée de notre langage corporel

La réponse était oui. Bien qu’en dépit d’une réaction contre la popularité des “power pose” et de certaines critiques de ses recherches, Cuddy a réaffirmé ces résultats dans un nouvel article publié dans Psychological Science. L’esprit suit effectivement le fil du corps.

Dans cette recherche, il est essentiel de comprendre que le langage corporel communique non seulement des messages avec autrui, mais également avec nous-mêmes. L’ensemble des signaux non verbaux à notre disposition annonce au monde et à nous-mêmes qui nous sommes.

L’opportunité d’avoir conscience de soi

Il faut aborder la pleine conscience comme une opportunité de vous connecter pleinement avec vous-mêmes et avec les autres. Apprendre à comprendre et à utiliser tout ce qui se trouve dans votre boîte à outils de communication fera de vous une meilleure personne.

Nous perdons cette opportunité lorsque nous nous utilisons excessivement messages par texte. Nous limitons notre boîte à outils, risquons d’avoir des problèmes de communication et ignorons les nombreux autres avantages de l’interaction en face à face, tels que l’établissement de la confiance et l’objectif partagé.

Votre communication non verbale est une véritable mine d’or. Soyez conscient de cela et adoptez-la. Vous verrez votre présence et votre influence grandir de jour en jour.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :