fbpx
Comment améliorer votre communication émotionnelle?

Comment améliorer votre communication émotionnelle?

Utiliser la communication non verbale à votre avantage implique de contrôler les nombreux signaux que vous fournissez aux autres grâce à vos expressions faciales et à vos mouvements corporels. De plus, être capable d’interpréter ce que d’autres personnes essaient de communiquer est une compétence sociale pouvant vous aider à mieux communiquer. La communication émotionnelle à dont toute son importance.

Comprendre ce que quelqu’un essaie de vous dire, que ce soit verbalement ou non, peut vous fournir des indices qui vous guident. Qu’il s’agisse d’aider un ami anxieux à faire face au stress ou de convaincre votre employeur de vous accorder une augmentation, vous devez être en mesure d’évaluer la situation, de vous adapter au besoin tout au long de l’interaction, et d’en trouver la résolution.

Si votre ami semble se sentir mieux en raison de vos paroles apaisantes, vous devez savoir quand vous pouvez cesser de le rassurer. Si votre employeur ne semble pas avoir envie de parler de cette augmentation, vous devriez vous retirer afin de réfléchir à un moment plus opportun pour lui refaire cette demande.

Ce ne sont que deux exemples de cas où vous devez être capable de lire les sentiments des autres et de communiquer de manière à prendre en compte ces sentiments. Il existe d’innombrables occasions quotidiennes de communiquer et de lire les sentiments des uns et des autres. Plus vous en avez, plus ces interactions seront satisfaisantes. Votre communication émotionnelle, votre capacité à lire vos émotions, et celles des autres, aideront certainement, mais cela ne suffit pas pour garantir une communication interpersonnelle réussie.

Ce que dit la science sur la communication émotionnelle

Blair Kidwell, professeur de marketing à l’Université de l’Ohio State, s’est associé au professeur Jonathan Hasford de l’Université du Nevada Reno pour mettre ces idées à l’épreuve. Ils ont développé puis appliqué un cadre impliquant la communication émotionnelle des vendeurs et des consommateurs au cours d’une interaction commerciale.

Dans leur modèle, lorsque les clients et les vendeurs ont tous deux une grande capacité émotionnelle, ils se font alors confiance à l’un et à l’autre, et se sentent bien dans leur interaction. Le client achète et le vendeur se sent à l’aise non seulement dans la vente, mais aussi dans la qualité de l’interaction qui l’a précédé.

Les clients dont les capacités émotionnelles sont faibles auront du mal à faire confiance à un vendeur, en particulier à ceux dont la capacité émotionnelle est elle-même faible. Quand un client a une grande capacité émotionnelle mais que le vendeur n’en pas ou peu, le client sentira que tout ce qui compte pour le vendeur est de faire une vente et il résistera aux tentatives de persuasion de ce vendeur.

Il est intéressant de noter que Kidwell et Hasford racontent également que les clients qui ont une grande capacité émotionnelle sont mieux à même de résister à la tentation que les annonceurs et les détaillants leurs lancent.

Quand ils entrent dans un magasin avec des parfums, des couleurs et de la musique, ils sont moins susceptibles d’être influencés par ces signaux sensoriels et plus susceptibles d’écouter leurs propres besoins intérieurs. S’ils ont décidé d’acheter des bougies, ce sont des bougies qu’ils achèteront, et non pas tous les petits accessoires entre les produits et la caisse. Ils ne seront pas tentés non plus par les «offres» promettant d’énormes rabais, car celle-ci font appel à la tendance des gens à acheter par impulsion plutôt que de tenir compte de leur voix intérieure de la raison.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Intimité physique: Comment devenir plus intime avec une personne?

Ce cadre pourrait très bien fonctionner pour comprendre les interactions sociales ou romantiques ainsi que celles du domaine commercial. Lorsque vous et votre partenaire êtes doués pour envoyer et recevoir des signaux émotionnels, vous devez opérer assez bien en synchronisation.

Cependant, si vous êtes hautement qualifié émotionnellement et que votre partenaire ne l’est pas (ou vice versa), vous serez parfois frustrés. Si aucun de vous n’est particulièrement fort en communication émotionnelle, il y aura beaucoup de difficultés à venir et il est probable que votre relation ne résistera pas à l’épreuve du temps.

Étant donné l’importance de la communication émotionnelle, il serait intéressant de travailler à développer votre propre sensibilité affective. D’après les paramètres fournis dans l’article de Kidwell et Hasford, les étapes ci-dessous semblent être les quatre domaines les plus susceptibles d’être bénéfiques:

Percevoir l’émotion

Cette première compétence implique, comme le terme l’implique, la capacité de lire les émotions avec précision. Si vous êtes émotionnellement conscient, vous savez si une émotion vient de vous ou si elle provient de quelque chose ou de quelqu’un d’autre. Peut-être que vous avez passé une mauvaise journée, mais plutôt que d’attribuer des émotions négatives à tous ceux que vous rencontrez, si vous êtes doué pour percevoir les émotions, vous reconnaîtrez que ces sentiments sont à vous et à personne d’autre. Si votre capacité émotionnelle est élevée, vous serez plus résistant aux mauvaises humeurs des autres et serez en mesure de maintenir votre sérénité malgré les bouleversements qui vous entourent.

Faciliter l’émotion

Cette capacité émotionnelle met à profit votre acuité émotionnelle pour vous préparer à prendre des décisions. Selon Kidwell et Hasford, pour faciliter l’émotion, vous devez être capable d’évaluer différentes émotions dans une situation et de pouvoir les rassembler de manière utile.

L’exemple qu’ils fournissent de la psychologie du consommateur est extrêmement illustratif. Si vous êtes confronté à un vendeur agressif, il est très probable que vous puissiez vous mettre en colère parce que vous n’aimez pas être traité de cette façon.

Cependant, si vous utilisez votre capacité émotionnelle, vous trouverez un autre moyen de faire savoir au vendeur que vous ne voulez pas de cette approche agressive, peut-être en envoyant des signaux non verbaux subtils indiquant que ce comportement vous tend. Identifier votre émotion, trouver d’où elle vient, puis agissez de façon à résoudre la situation et ainsi produire le meilleur résultat possible.

Une telle stratégie peut fonctionner non seulement lorsque vous êtes client dans un magasin, mais également dans vos relations. Cela vous donnera davantage de contrôle lorsque quelque chose ne va pas, et vous donnera l’occasion d’essayez plutôt de parvenir à une compréhension commune avec votre partenaire.

Comprendre l’émotion

Les émotions restent rarement statiques au fil du temps. Comme Kidwell et Hasford le soulignent, elles ont tendance à évoluer d’une manière toujours changeante. La meilleure façon de comprendre les émotions est donc de voir cela comme une qualité transitoire.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Détecter le mensonge: Ce que vous devez savoir sur la détection de la tromperie

À partir de là, vous pouvez tirer parti de la « prévision affective ». Ce terme fait référence à la capacité de prédire quelles seront vos émotions à l’avenir. Malheureusement, de nombreuses personnes sont imprécises dans leurs prévisions affectives. Tout comme les prévisionnistes fournissent des estimations en pourcentage, les gens peuvent aussi fournir des prévisions pour savoir si un événement dans le futur les fera se sentir mieux ou pas.

Plus vous êtes à même de prédire vos émotions dans une situation future, plus les décisions que vous prendrez seront judicieuses. Par exemple, vous pouvez croire à tort que votre bonheur sera garanti seulement si vous trouvez ce partenaire «parfait». De telles prévisions vous invitent invariablement à la déception, car personne ne pourra jamais atteindre cette norme.

Gérer les émotions

L’autorégulation des émotions est peut-être l’un des exploits les plus difficiles que vous puissiez réaliser, notament lorsque vous ressentez de fortes émotions. Dans une situation de consommation, Kidwell et Hasford suggèrent que la régulation des émotions peut vous empêcher de dépenser de manière impulsive.

De plus, la régulation de vos émotions signifie que vous ne perdez pas votre sang-froid lorsqu’un article est en rupture de stock ou lorsque vous êtes obligé d’attendre ou que vous échangez quelque chose que vous avez acheté. De même, dans votre vie personnelle, l’autorégulation émotionnelle peut vous aider à gérer la frustration de voir votre partenaire se présenter en retard pour le dîner, ou la déception de voir votre enfant obtenir de mauvaises notes à l’école.

Avec ce patron qui ne vous accorde pas d’augmentation, être capable de gérer vos réactions émotionnelles signifie que vous ne vous mettrez pas en colère. Chaque fois que vos émotions deviennent incontrôlables, quelle que soit la cause, dîtes vous bien que vous aurez moins de chances d’obtenir le résultat souhaité.

En résumé

Avoir un aperçu de ses émotions, être capable de les réguler et être capable de partager avec les autres ce qui se passe à l’intérieur de nous sont tous des éléments d’une communication émotionnelle réussie. Et plus cette communication émotionnelle sera réussie, mieux vous vous sentirez et plus vos interactions se dérouleront comme vous le souhaitez.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

Référence:

Kidwell, B., & Hasford, J. (2014). Emotional ability and nonverbal communication. Psychology & Marketing, 31(7), 526-538. doi:10.1002/mar.20714

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :