fbpx
Comment améliorer son sens de l’observation? Observer efficacement

Comment améliorer son sens de l’observation? Observer efficacement

Il est facile de ne pas faire attention au monde qui nous entoure. Nous baissons les yeux lorsque nous marchons, envahis par nos pensées, et évitons le contact visuel avec les personnes que nous croisons, en restant accrochés à nos smartphone. Pour la plupart des gens, observer l’environnement et les personnes autour d’eux, n’est pas habituel. Leur sens de l’observation laisse à désirer, et à cause de ça il passe jour après jour à coté d’une quantité énorme de chose pouvant leur être utile, tel que le langage non verbal de leur interlocuteur qui parle plus fort que leur langage verbal, ou encore, le fait que même au bout du 1000 ème passage à un endroit qu’ils ont pourtant l’habitude d’emprunter, il y a certains détails qu’ils n’ont toujours pas remarqué.

Etre observateur signifie regarder les gens, les situations et les événements, puis penser de façon critique à ce que vous observez.

Pourquoi est-il important d’améliorer son sens de l’observation?

La plupart d’entre nous sont assez doués pour observer les situations de haute tension, que ce soit lors d’une dispute, d’une première rencontre, ou d’un entretien d’embauche. Mais nous nous relâchons au cours des interactions quotidiennes.

Nous faisons peut attention au monde qui nous entoure, nous avons la tête plongé dans nos écrans, et nous ne faisons presque pas attention à notre environnement et aux personnes qui nous entourent.

Peu nombreuses sont les personnes qui savent observer la gestuelle de leur interlocuteur, là plupart ni font même pas attention.

Il y a de ça des milliers et des millions d’années en arrière, nos ancêtres étaient de bien meilleur observateurs. Ils savaient observer leur environnement car ils étaient obligé d’être de bons observateur si ils voulaient survivre. Si ils avaient eu un sens de l’observation aussi mauvais que la plupart des gens d’aujourd’hui, notre espèce n’aurait pas survécu.

Aujourd’hui, avec notre société dans laquelle le danger est beaucoup moins présent, nous avons négligé notre capacité d’observation et passons à coté de bon nombres d’indices et de signaux pouvant nous être utile.

Il est donc urgent de mettre des choses en place pour apprendre à observer son environnement et ainsi améliorer son sens de l’observation.

Pourquoi est ce que nous ne voyons pas tout?

Connaissez-vous cette vidéo? Si vous ne l’avez jamais vu je vous invite à la regarder avant de continuer. Le but est de compter combien de passe font ces personnes avec les ballons.

La première fois que j’ai vu cette vidéo, c’était à un stage de sécurité routière dans lequel mon assurance automobile avait proposé à plusieurs jeune conducteur (moi y compris) de passer une journée aux abords d’un circuit à apprendre à être attentif au danger de la route.

Le matin c’était plutôt de la théorie et nous étions donc dans une salle, et le moniteur nous a passé cette vidéo. A la fin il nous a demandé combien nous avons compté de passe et si nous avions remarqué autre chose.

J’étais vraiment surpris de constater que je faisais partie de la minorité de personne dans la salle qui avait remarqué le gorille. La majorité ne l’avais pas remarqué, et ils ont fait une tête bizarre quand j’ai dit que j’avais vu le gorille au milieu des personnes. Ce n’est qu’au deuxième passage de la vidéo, quand ils étaient alors concentré sur “voir le gorille” et non plus sur “combien de passe font ces personnes”, qu’ils ont remarqué qu’il y avait bien un gorille.

Dîtes moi dans les commentaires si vous l’avez remarqué ou non, et n’hésitez pas à demander à vos proches ce qu’ils voient 😉 .

Autre expérience intéressante ce déroulant cette fois-ci avec des étudiants devant signer un formulaire pour participer à une expérience scientifique, sauf qu’en faite, ce qu’ils ne savent pas, c’est que l’expérience est justement de leur faire signer ces formulaires. Vous allez voir que la personne qui les reçoit se baisse derrière le comptoir, et que c’est une autre personne qui se relève.

Et 75% des gens ne se rendent pas du tout compte du changement!!!!

Cela montre clairement le défaut d’observation dont font preuve beaucoup de personnes.

Ces études nous montrent à quel point nous sommes peu attentif à ce à quoi nous ne nous attendons pas. Nous négligeons tout ce qui ne fait partie de notre paysage interne. Lorsque nous sommes concentrés sur quelque chose, nous faisons inconsciemment abstraction du reste du monde, et tout particulièrement des changements qui se produisent.

Ce qui veux dire que la conscience que nous avons de notre environnement est beaucoup plus limitée que ce à quoi nous pensons.

Donc que se passe t-il? Pourquoi certaine chose nous échappe t-elle?

Bien que le phénomène soit connu depuis bien longtemps, des études ont montré que cela est beaucoup plus commun que ce que l’on peut penser et que c’est une des principales causes d’accidents et d’erreurs humaines.

En 1992, Arien Mack et Irvin Mock, deux chercheurs du MIT, ont inventé le terme de cécité involontaire pour décrire ce phénomène. La cécité involontaire est le fait de ne pas remarquer un objet entièrement visible mais inattendu parce que l’attention était engagée sur une autre tâche, un événement ou un objet. Cela nous arrive à tous.

Voir peut semble être un processus conscient, mais la vérité est, que la plupart du temps elle en grande partie inconsciente. Nos sens sont bombardés de temps d’informations, de vues, de sons, d’odeurs, etc.., que nos esprits ne peuvent pas tout traiter.

Pour faire face au problème de surcharge sensorielle, nous développons des “filtres”. Le filtrage aide le cerveau à gérer tous les stimulis et toutes les informations qui le bombardent. Notre culture, nos valeurs, et nos croyances changeantes, façonnent nos filtres et influences ce que nous remarquons et comment nous réagissons.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Devez-vous juger une personne à son apparence?

Les filtres aident à concentrer notre attention sur une seule tache ou partie de l’environnement et ignorent tout le reste. Ce que nous filtrons dépend de l’endroit où nous mettons notre attention. Même si le cerveau peut analyser 30 à 40 informations (par exemple, des images, des sons, des odeurs) par seconde, ses ressources limitées signifient que la plupart de ces informations sont immédiatement oubliées. Cela nous empêche de nous laisser déborder.

L’attention est quelque chose qui s’apprend. Au fil du temps et de la pratique, nous avons appris à notre cerveau à reconnaître quels sont les signaux qui sont importants et à les prioriser en premier afin de pouvoir rapidement leur accorder notre attention. Et tout comme l’attention est apprise, elle peut aussi être réapprise.

Le problème, c’est qu’il peut en découler certaines conséquences dommageables.

Quelles sont les désavantages d’un mauvais sens de l’observation ?

Un mauvais sens de l’observation peut avoir de nombreux désavantages. En voici quelques uns.

Des erreurs de jugements

Ces études nous donne un point intéressant sur certains comportements sur lesquels nous avons tendance à faire des conclusions hâtives. Un ami que vous avez croisé tout à l’heure au supermarché vous a regardé dans les yeux, mais n’est pas venu vous dire bonjour, et vous l’avez mal prit. Mais peut être que cet ami ne s’attendait pas à vous voir, ou bien était dans ses pensées et était concentré sur quelque chose d’autre. Si ça se trouve il ne vous a même pas vu.

Rater des occasions

Etant donné que vous n’aurez pas remarquer ces occasions ou opportunités, vous perdrais des chances de découvrir de nouvelles choses, d’apprendre, d’expérimenter, de faire de nouvelles rencontres etc….

Ne pas assez observer, peut ne pas vous faire progresser dans d’autres domaine également.

Les croyances limitantes

Nos croyances et convictions se forment selon ce à quoi nous nous attendons, notre perception des choses, et non pas de ce qu’il en est réellement. Nous passons ainsi malheureusement à coté de preuve du contraire de nos croyances, ne faisant qu’alimenter nos préjugés, au lieu de faire travailler notre esprit critique.

L’inattention

Ces études montrent à quelle point nous prêtons peu d’attention aux autres. En restant concentré sur nous même, nous risquons de passer à coté des qualités, envies et besoins de nos interlocuteurs. Cela n’est pas spécialement positif si vous désirez entretenir de bonne relation avec autrui, c’est exactement comme avec l’écoute. Les gens aiment être écouté, mais également que l’on fasse attention à eux. Une bonne écoute et une bonne observation ne pourront qu’améliorer vos relations.

Rien que ces quelques points devraient vous donnez envie d’améliorer votre sens de l’observation, afin d’être plus attentif à votre environnement et saisir chaque occasions qui se présente.

Améliorer vos capacités d’observation

L’observation est ce que vous percevez avec vos sens. La perception consiste à prendre ce que vous observez et à l’organiser pour lui donner un sens. Votre perception est déterminée par vos expériences passées, votre culture, vos valeurs, et vos croyances. Parce que chaque personne attribue une valeur différente à chacune de ces influences, le même objet ou événement est perçue différemment par des personnes différentes.

C’est pourquoi plusieurs témoin oculaires du même crime ont souvent des descriptions différentes du même suspect ou événement. Bien que nos yeux puissent voir la même chose, nous filtrons, nous nous concentrons et nous percevons différemment.

Une autre limite à notre perception et notre cerveau humain. Les illusions optiques soulignent ses limites. En regardant une illusion d’optique, vous pouvez penser qu’une ligne droite est courbé ou qu’une image fixe est en mouvement. Vous ne voyez pas toujours ce qui est réellement.

Malgré les limites de notre cerveau, les gens ont une capacité remarquable à se concentrer, et cette capacité nous permet d’atteindre nos objectifs. Mais même lorsque nous sommes concentrés, nous ne pouvons pas voir tout ce sur quoi nous nous concentrons.

Entraînez-vous à rechercher les choses qui vous intéressent

Notre cerveau n’est pas fait pour tout voir. Nous nous concentrons davantage sur des choses spécifiques, puis filtrons tout le reste. C’est très bien dans la plupart des cas, parce que si nous faisions attention à tout, nous manquerions ce qui est important. Cependant vous pouvez entraîner votre cerveau à faire attention à de nouvelles choses avec un peu de pratique.

Que vous commenciez un nouvel emploi, que vous exploriez un nouveau passe-temps, ou que vous essayiez simplement d’élargir vos compétences, vous devez réapprendre à votre cerveau à prêter attention à ce qui est important à ce moment là. Beaucoup de personnes on peur de la nouveauté, mais trouver des éléments qui vous sont familiers dans la nouveauté va vous permettre d’apprivoiser plus facilement et rapidement les changements que vous percevez comme potentiellement déstabilisant ou/et inquiétant.

Cela semble simple, mais demande tout de même un peu d’effort.

Sachant que vous ne pouvez pas faire attention à tout, mettez de coté ce que vous voulez ignorer et recherchez ce qui vous intéresse, de cette manière vous ferez le tri dans votre champ de vision et vous verrez de façon bien plus claire.

Mettez-vous au défi de prêter attention aux nouvelles choses

Garder un œil sur les choses nouvelles est plus facile à dire qu’à faire. Vous ne pouvez pas simplement vous dire: “Je vais observer le monde avec un nouveau regard aujourd’hui”.

Au lieu de cela, il est préférable de se lancer une série de défis. Ces défis peuvent être divers et variés, comme par exemple, trouver 5 personnes qui portent un vêtement bleu sur le trajet pour vous rendre au travail. Ce genre d’exercice est un très bon moyen d’améliorer votre sens de l’observation. Voici quelques idées pour vous aider à démarrer, et à vous entraîner au quotidien.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Améliorer la puissance de votre voix pour vos prises de parole en public

Observez les gens dans des endroits surpeuplés

Si la première chose que vous faites quand vous vous asseyez dans un endroit bondé est de sortir votre téléphone, arrêtez. Habituez-vous plutôt à observer les gens qui passent.

Regardez comment ils se comportent dans les endroits bondés, comment ils interagissent avec les autres, et comment ils se déplacent dans toute cette foule. Faites preuve de curiosité, saisissez les opportunités d’apprendre de nouvelles choses, de découvrir et d’explorer.

Choisissez un adjectif (par exemple, petit) et repérez tout ce qui lui correspond. Ou à l’inverse pour chaque chose que vous remarquez, trouvez un adjectif pour le qualifier.

Observez tous les aspects d’une situation et d’une personne, en mettant vos croyances et préjugé de coté. Observez avec l’envie de voir un maximum de détails. Vous devez cherchez à comprendre plutôt que de juger bêtement.

Assignez vous une chasse au trésor

Choisissez quelque chose et cherchez-le tout au long de votre journée. Cela pourrait être n’importe quoi, des fenêtres brisées, des caméras de sécurité, un graffiti particulier tagué sur un mûr. Trouvez-le, prenez une photo et notez-le. Cherchez en d’autres et lorsque vous avez fini, essayez de comprendre pourquoi ce genre de chose est là.

Par exemple, choisissez un bâtiment devant lequel vous passez souvent et relevez 3 éléments que vous n’aviez jamais remarqués. Idem quand vous êtes dans un magasin, à la gare, dans le métro, à un arrêt de bus, ou chez des amis etc…

Ou alors choisissez un individu au hasard (dans la rue, dans les transport etc..) et relevez 3 caractéristiques qui vous plaise ou qui vous interpelle chez cette personne.

Vous pouvez aussi le faire sur des personnes que vous connaissez en essayant de trouver 3 caractéristiques que vous n’aviez jamais remarqué chez ces personnes.

Pareil lorsque vous regarder un film ou une série, amusez-vous à observez l’environnement de chaque scène, peut être que vous remarquerez certain détail qui auront échapper à l’œil de la plupart des gens, peut être même que vous verrez des faux raccords et autres petites erreurs que l’on peut retrouver dans bon nombre de film et de série.

Prenez des notes

L’idée est assez simple, choisissez un endroit, asseyez-vous ou esquissez tout ce que vous voyez. Cela entraîne votre cerveau à accorder plus d’attention et à mieux observer votre environnement.

Vous pouvez également demander l’avis d’autres personnes, afin de comprendre comment ils sont arrivés à leurs propres conclusions et pourquoi ils ont tel ou tel argument. Faites bien attention à ce qu’elles vous disent, faite preuve d’écoute et d’empathie.

Faites également attention a la façon dont ils s’habillent, et à leur langage corporel.

Le défi photo 365 jours

Si vous ne savez pas vraiment par où commencer, un défi photo 365 jours (ou 30 jours c’est vous qui voyez) vous permettra de vous entraîner à observer et à trouver les meilleurs endroits pour prendre une photo.

En vous improvisant photographe, vous améliorer vos capacités à devenir un bon observateur. Vous pouvez chercher des éléments suscitant des émotions en vous, comme un magnifique couché de soleil, ou des ruines de bâtiment d’une époque lointaine. Si vous parvenez à trouver des choses qui vous émerveille, vous améliorerez votre sens de l’observation, et vous boosterez également votre mental. Quoi de mieux que d’améliorez ses compétences en même tant que sa bonne humeur?

Soyez dans le moment présent

La chose la plus importante si vous désirez améliorer efficacement votre sens de l’observation est de vivre le moment présent. Videz votre esprit, car les pensées envahissantes vous empêcheront d’être concentré à 100% et donc de bien observer.

Quand s’entraîner?

La bonne nouvelle est que vous pouvez entraîner votre sens de l’observation n’importe où et n’importe quand. Par exemple, lorsque vous prenez le même chemin chaque jours, pour aller au travail, au sport, ou pour rentrer chez vous, essayez de trouver des choses auquel vous n’aviez jamais fait attention, vous serez surpris de voir à quel point nous pouvons passer souvent à un endroit et ne pas remarquer chaque détail se trouvant juste devant nous.

Les avantages d’un bon sens de l’observation

Avoir un bon sens de l’observation est un atout non négligeable, qui a énormément d’avantages:

– Cela vous permettra d’ouvrir votre esprit et d’apprendre plus de choses, plus rapidement.

– Améliorer ces relations, en comprenant davantage les personnes avec qui vous interagissez.

– Améliore votre capacité à vous adapter, à trouver des solutions, et à être créatif.

Avoir un bon sens de l’observation c’est être capable de relever un élément important au milieu des autres. Et c’est également ajouter dans votre espace conscient un maximum d’éléments de votre environnement.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :