fbpx
Comment éviter les agressions en améliorant votre langage corporel?

Comment éviter les agressions en améliorant votre langage corporel?

Beaucoup de gens pensent que la pratique d’un sport de combat (boxe, lutte, mma, etc) ou d’un art de self défense (krav maga, penchak-silat, etc) est un bon moyen de se défendre contre une attaque physique, et en tant que pratiquant de sport de combat je ne peux qu’approuver cela, même si il y a beaucoup d’autres paramètres à prendre en compte quand il s’agit d’être capable de se défendre ou même d’éviter les agressions, mais bon ce n’est pas le sujet de ce blog ni de cet article.

Le point sur lequel je veux vous amener, c’est que certains chercheurs pensent que quelque chose d’aussi simple que le langage corporel peut vous aider à repousser les agresseurs et ainsi éviter les agressions. Comme dans le cas des attaques verbales, les chercheurs croient que le fait d’adopter le langage corporel de quelqu’un avec une grande estime de soi et une grande confiance peut aider à éviter les attaques physiques.

Geoffrey Battier, professeur à l’université de Manchester et expert en langage corporel, affirme que les prédateurs savent quoi rechercher chez une victime potentielle. Il dit que les agresseurs recherchaient des “proies faciles”, c’est-à-dire des personnes qui ne sont pas prêtes pour une attaque, et qui, à leur avis, accepteront les demandes formulées par eux.

Les deux principaux types d’attaques

Deux types d’attaques peuvent se produire: chez vous ou en public.

– À la maison, vous devriez simplement verrouiller les portes et les fenêtres, ne pas ouvrir la porte à des inconnus et ne pas “crier sur les toits” que vous vivez seul (si tel est le cas).

– Si vous êtes en public, privilégiez les endroits bien éclairés, évitez de marcher seul (si possible) et gardez vos clés dans vos mains avant d’arriver à votre voiture ou devant votre logement. Il y a deux raisons pour ce dernier point:

– Premièrement, le fait de vous arrêter devant votre voiture ou la porte de votre logement pour chercher vos clés au fond de votre sac, de votre sacoche ou même de votre poche, est pour vous un moment de faiblesse où vous êtes vulnérable, alors que c’est le moment parfait pour un agresseur d’agir.

– Deuxièmement, des clés peuvent faire office d’arme pour vous défendre en cas d’agression, ce qui vous rendra potentiellement plus dangereux aux yeux d’un agresseur, et donc, cela pourrait le faire réfléchir à deux fois avant d’agir, ou si l’agression a déjà commencer, à continuer de vous embêter. Vous aurez ainsi plus de chance d’éviter les agressions.

En plus de ces étapes, il existe également un langage corporel que vous pouvez adopter pour amener les agresseurs à réfléchir à deux fois avant de tenter de vous agresser.

Eviter les agressions en évitant d’adopter le langage corporel d’une victime

Dans une étude réalisée par l’Université de Manchester, le professeur Battier a remarqué qu’une personne qui avait été attaqué auparavant tenait fermement son sac lorsqu’elle marchait. De plus elle marchait à un rythme rapide et le professeur a également noté qu’elle affichait un fort taux de clignement au niveau des yeux, signe d’anxiété. Ce type de langage corporel est typiquement celui d’une personne qui est vulnérable et effrayé, exactement ce que les prédateurs recherchent. Le professeur Battier a déclaré que même si le langage corporel est inconscient, il peut être possible de désapprendre certains types de comportement pour prévenir de futures attaques.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Mauvaise humeur: Restez de bonne humeur grâce au langage corporel

Eviter les agressions avec un langage corporelle auto-confiant

Il a suggéré que si la personne n’accrochait pas son sac aussi fort, qu’elle marchait un peu plus lentement et qu’elle essayait de relâcher ses muscles faciaux afin d’éviter d’avoir l’air trop tendue et anxieuse, elle ferait baisser les probabilités qu’elle a de se faire agresser.

Il a aussi suggéré que bien que ce soit une bonne idée de regarder derrière soi pour s’assurer que personne ne nous suit, il ne faut pas le faire à plusieurs reprises lorsque nous marchons, car cela montre que nous sommes, stressé ou préoccupé par quelque chose.

Un autre élément à adopter est de bouger normalement, avec tout votre corps en coordination. Une étude distincte menée par J. Murzynski et D. Degelman a montré que les personnes qui avaient déjà été attaquées se déplaçaient avec une foulée non synchrone, autre indice pouvant potentiellement attirer les prédateurs.

En plus de marcher un peu moins vite, pensez à adopter une bonne posture. Qu’est ce que j’entend par bonne posture? La tête levé et les yeux qui regardent droit devant vous, la colonne vertébrale et les épaules en arrière (évitez à tout prix de vous avachir avec les épaules en avant), la cage thoracique sortie, bref une posture qui montre que vous êtes une personne confiante. De plus vous aurez également l’air plus grand et imposant, ce qui est un avantage supplémentaire quand il s’agit d’éviter les agressions.

D’une part, vous serez en mesure de prendre conscience de votre environnement, mais cela vous donnera également l’impression d’être plus confiant. Si quelqu’un vous regarde, évitez de maintenir le contact visuel, certaines personnes mal intentionné pourrait profiter de cela pour venir vous agresser.

L’idée derrière ces changements est d’envoyer un message différent avec votre langage corporel. Dans l’expérience du professeur Battier, le sujet de l’expérience, plutôt que d’avoir le comportement d’une personne qui avait été attaqué auparavant et qui avait peur, sentait désormais que si elle dégageait un comportement plus confiant, elle risquait moins d’être attaquée. Le sujet a pris note des conseils du professeur Battier et a déclaré qu’elle n’avait plus peur lorsqu’elle était dans la rue parce qu’elle se sentait plus en confiance.

Tout comme dans le règne animal, les prédateurs vont souvent s’attaquer aux personnes qu’ils jugent être les plus faibles, et malheureusement face à ça nous ne sommes pas tous égaux. Il est évident qu’un homme mesurant 2 mètres pour 100 kilos à moins de chance de se faire agresser qu’un homme d’un gabarit plus standard ou qu’une femme.

Mais vous pouvez faire en sorte de montrer un langage corporel confiant et puissant, qui montrera que vous n’êtes pas si faible que ça, et qui décidera un prédateur à passer son chemin pour cette fois-ci.

Il y a un autre point que veux aborder avant de terminer. Évitez de partir loin dans votre esprit, évitez de pensez à toutes ces choses qui vous trottent dans la tête, qui vous distraient, et vous font perdre conscience du monde qui vous entoure. Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais c’est fondamental pour votre “survie”.

Si vous regardez des vidéos d’agression, vous verrez que la plupart du temps la victime est complètement inconsciente du monde qui l’entoure, par exemple, elle marche paisiblement en regardant son téléphone ou en étant dans ses pensées.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Surveillez les positions de la paume de la main de vos interlocuteurs

Le problème, c’est que vous devenez alors très vulnérable et les prédateurs le savent très bien, si vous marchez sans avoir conscience de votre environnement, et que par malheur vous vous faites agressé, vous ne comprendrez même pas ce qui vous arrive tellement “la chute sera haute”, et vous ne serez pas préparé à vous défendre.

Savez-vous pourquoi aujourd’hui vous avez la possibilité de vous balader sur internet et de lire cet article? Parce que vos lointains ancêtres (plusieurs millions d’années) avaient conscience de leur environnement et avaient conscience qu’ils pouvaient mourir à chaque instant. A tout moment ils pouvaient se faire attaquer par des prédateurs tels que de dangereux animaux ou des membres d’une tribu ennemi, donc ils étaient obligés d’être constamment sur leur garde étant donné que la vie était complètement différente de ce que nous connaissons aujourd’hui.

Que ce serait-il passé si nos ancêtres s’étaient comportés comme nous? que se serait-il passé si ils s’étaient baladés tranquillement dans les champs, dans les montagnes, et dans les bois comme si rien ne pouvait leur arriver? Et bien notre espèce se serait éteinte.

Aujourd’hui, dans notre société moderne, nous sommes bien sûr plus en sécurité, et nous avons donc pris la mauvaise habitude de ne plus faire attention aux dangers qui pourtant sont toujours présent (mais heureusement beaucoup moins). Eviter les agressions est pourtant plus simple qu’avant, mais malheureusement, à cause de nos mauvaises habitudes nombreux sont celles et ceux qui se sont fait avoir. Et personne n’est à l’abri, même en prenant toutes les précautions.

Donc lorsque vous sortez de chez vous, efforcez-vous de rester dans le moment présent et de faire travailler vos sens, vous devez observé les gens autour de vous, mes également écouter, vous devez savoir si une personne arrive derrière vous, de coté etc… je ne vous dit pas de devenir complètement paranoïaque, mais soyez juste conscient.

Vous l’aurez donc compris les agresseurs vont toujours s’en prendre aux personnes qu’ils considèrent faibles. Parce qu’ils ne connaissent pas votre personnalité, tout ce qu’ils ont à faire, c’est de vous juger sur votre apparence, et notamment sur votre langage corporel. Si vous adoptez un comportement confiant, un prédateur peut être moins susceptible de vous attaquer et vous aurez plus de chance d’éviter les agressions.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :