fbpx
7 comportements à éviter lors de vos prises de parole en public

7 comportements à éviter lors de vos prises de parole en public

Un langage corporel négatif mine votre crédibilité ainsi que votre message. Nous allons voir dans cet article 7 comportements à éviter lors de vos prises de parole en public (et même au quotidien).

Le langage corporel vous fascine? Bien sûr que oui! nous sommes tous fascinés par le langage corporel, surtout quand il s’agit d’interpréter ce que les comportements et gestuelles d’autres personnes signifient.

Que signifie ce geste? Est-ce qu’il ou elle me répond positivement? Dit-il la vérité ou ment-il? L’un de ces comportements non verbaux est-il une information fiable?

Le langage corporel est la clé de votre communication

Si vous êtes intéressé par ce que le comportement d’autrui peu révéler de leurs intentions et émotions, alors regardons les choses de l’autre coté: qu’en est t-il lorsque vous prononcez un discours ou une présentation? Vous l’avez deviné, votre public veut connaitre les mêmes choses à votre sujet, y compris:

– Etes-vous digne de confiance?

– Est-ce que ce que vous dîtes est crédible?

– Avez-vous à cœur les intérêt du public plutôt que les votres?

– Etes-vous un conférencier confiant?

– Peuvent-ils croire en votre message?

La liste peut encore s’allonger en ce qui concerne la façon dont votre public vous perçoit et l’impact qu’aura votre message. De toute évidence, vous devez utiliser le langage corporel avec force pour être crédible et persuasif au yeux de votre auditoire. C’est pour cela que vous devez connaitre les comportements à éviter lors de vos conférences, réunions, ou autres prises de paroles en public

Les 7 comportements à éviter en communication non verbale

Voici 7 façons dont les conférenciers et autres orateurs peuvent présenter un langage corporel négatif qui mine leur crédibilité et leur influence. Si vous voyez votre propre comportement reflété ici, il est temps de faire le point et d’utiliser un langage corporel qui aide plutôt que de nuire à votre cause. Regardons sans plus tarder les 7 fameux comportements à éviter.

Mauvaise position ou posture

Le public perçoit l’estime que vous avez pour vous même à la façon dont vous vous tenez. Des épaules affaissés et une poitrine affaissés indique une reddition, et pas une grande confiance et une envie à toute épreuve. Vous devez savoir que, la manière dont vous vous tenez affecte le public.

Voici un exercice facile et efficace: Imaginez qu’une corde est accroché au somme de votre tête et monte jusqu’au ciel, derrière les nuages. Et que là haut, une personne tire sur cette corde de manière à vous faire garder une posture droite. Vous devez avoir le torse sortie et les épaules en arrière (pas trop non plus au risque d’être ridicule 😉 ) la tête droite, et le regard droit devant vous.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Carrière professionnelle: Gravir les échelons grâce au langage corporel en 8 étapes

Évitez le contact visuel

Vous connaissez les variantes de celui-ci: la personne nerveuse qui fuit le regard de son auditoire, celle qui parle en regardant son écran tout en ignorant le public; l’invidu qui a une excellente relation avec ses notes mais aucune avec les personnes dans les sièges. La confiance est votre produit le plus précieux en tant qu’orateur, et cet attribut commence et se termine avec le contact visuel. Ne quittez jamais (ou le moins possible) votre public du regard, adressez leur chacun une demi-seconde à une seconde de contact visuel (bien sûr si il sont très nombreux cela est plus compliqué). Ils sont venus pour vous, et vous devez leur porter l’attention qu’ils méritent 😉 .

Créer une barrière entre vous et votre auditoire

Cette erreurs a également plusieurs variantes. Ce sont toutes les positions dans lesquelles la personne cherche à mettre entre elle et son interlocuteur une barrière. Le plus souvent ce sont les bras croisés qui viennent protéger les organes vitaux de la zone du buste en cas d’inconfort, mais il y d’autres variantes.

Chacun de ces comportements à éviter, créer une barrière physique entre vous et vos auditeurs. Laissez plutôt libre accès à votre buste, et servez-vous de vos mains et de vos bras pour accompagner et illustrer vos propos.Vous pouvez même utilisez le steeple en signe de confiance et d’autorité.

Utilisation improductive de l’espace

Croyez-le ou non, il est facile de trop insister sur les gestes et d’ignorer l’espace! Le public attend un artiste pas une statue. En fait c’est votre travail de contrôler l’espace. Utiliser différentes parties de la scène indique à un public que vous êtes à l’aise sur votre territoire; et peu de technique de performance favorisent autant l’engagement, tout comme le fait de laisser savoir aux auditeurs que vous êtes sur le point de commencer un nouveau point. Si vous vous tenez à un endroit différent pour chacun de ces points, les auditeurs les retiendront de manière plus efficace. Vous pouvez également utilisez votre public en termes d’espace, en les abordant pour qu’il vous pose des questions ou inversement.

Employer des gestes faible ou répétitifs

“Que dois-je faire avec mes mains?” est une question fréquente des orateurs anxieux. La réponse est simple: un geste devrait faire partie intégrante de ce que vous dîtes. Comme l’a dit Hamlet, “Adapter l’action aux paroles, et les paroles à l’action. Avec cela dans l’esprit, il devrait effectivement devenir difficile d’utiliser trop de geste, car le geste que vous utiliser pour accompagner certains propos peut ne pas correspondre aux paroles qui viennent ensuite.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Les 10 règles essentielles pour décoder le langage corporel

Chacun de vos gestes doit venir souligner, illustrer et donner de l’impact à vos propos. Ne vous souciez pas de la forme du geste car cela est inconscient et se fait naturellement, ne vous prenez pas la tête avec ça.

Etre connecté négativement aux auditeurs

Vous avez peut être déjà observé des individus accomplir cet exploit remarquable: plutôt que de cultiver l’influence positive avec leur public, ils les contrarient. Expressions faciales négatives, hoche la tête avec impatience devant une personne pour qu’elles se taisent afin de pouvoir vite rependre la parole, pointe quelqu’un du doigt au lieu d’utiliser la paume ouverte de sa main, ton agressif etc… Ce sont des indications claires que l’orateur préférerait être ailleurs. Et très vite, le public s’en apercevra.

Utilisation maladroite d’objet

Vous avez peut être déjà vu lors d’une conférence, des pointeurs laser à proximité des yeux d’un spectateur, un morceau de craie ou un stylo qui tombe par terre, ou encore un micro tenue trop près de la bouche ou agitez dans l’air lors d’un geste, il y a encore plein d’exemple, mais vous m’avez compris. Faites attention à ne pas vous encombrer avec des objets, si vous n’en avez pas besoin posez-les. Et si vous vous en servez, faites attention, une gaffe est vite arrivez. Utiliser maladroitement des accessoires fait également partit des choses toutes bêtes pouvant nuire à votre image et à celle de votre présentation.

J’espère que cet article sur les comportements à éviter vous aura plu. En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :