fbpx
Comprendre le fonctionnement de notre langage corporel

Comprendre le fonctionnement de notre langage corporel

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi nous faisions tous ces gestes? Pourquoi nous agissons de tel ou tel façon en fonction des situations? Vous désirez comprendre le fonctionnement de notre langage corporel? Alors cet article est pour vous.

“Si le langage corporel était donné au hommes pour cacher leur pensées, le but du geste était de les révéler”. John Napier

Les origines du fonctionnement de notre langage corporel

Durant des millions d’années, nos premiers ancêtres ont dû survivre sur cette planète, en se baladant dans un monde très dangereux. Ils l’ont fait en communiquant efficacement leurs besoins, leurs émotions, leurs peurs, et leurs désirs, les uns avec les autres.

De façon assez impressionnante, ils y sont parvenues grâce à une communication non verbale efficace, tel que des changement physiologique (au niveau du visage), la gestuelle (montrer quelque chose avec ses mains), des sons (grognement, cri, il ne disait pas de mots), ainsi que des réactions faciales ou corporelles (regard de peur ou joyeux).

Tout cela fait donc partie de notre héritage biologique depuis si longtemps, que nous communiquons principalement de façon non verbale, et pas verbale contrairement à ce que beaucoup pourrait penser. Ce n’est pas pour rien que nous utilisons des smiley lorsque nous écrivons des messages à d’autres personnes 😉 .

Heureusement pour nous, nous avons développé un système nous permettant de réagir et de communiquer immédiatement aux autres ce que nous ressentons.  Si nous devions penser, même ne serais-ce que quelque seconde, face à chaque danger, l’espèce humaine se serait éteinte.

Au lieu de cela, nous avons évolué pour réagir aux menaces, et à tout ce qui pourrait nous nuire. Le fonctionnement de notre langage corporel est donc une machine fiable et efficace.

Ce système qui a évolué au fil du temps, et qui nous a avertit instantanément de tous danger perçu, communique aussi immédiatement aux autres personnes autour de nous. Tous comme notre cerveau nous oblige à nous immobiliser sur place lorsque nous voyons un danger, il communique aussi aux autres instantanément, par notre langage corporel, si nous sommes à l’aise ou mal à l’aise, heureux ou malheureux, inoffensif ou dangereux.

Le bénéfice est double, nous réagissons au monde qui nous entoure et les autres bénéficient de nos premières réactions, tout comme nous le faisons à partir des leurs. Par exemple, si vous mangez quelque chose qui vous dégouttes, tout le monde autour de vous saura par votre expression faciale que cela ne vous plait pas.

Rapide, authentique, et fiable, le langage corporel est le raccourci pour communiquer ce qui est le plus important, parce qu’il a été bénéfique sur le plan de l’évolution.

Et ce n’est pas seulement une question de survie ou de menace, bien que ce soit la principale raison pour laquelle nous régissons si visiblement à certaines choses. Notre cerveau télégraphie aussi nos intentions. C’est pourquoi quand vous parlez à une personne que vous appréciez et que soudainement vous remarquez qu’un de ses pieds pointe vers sa voiture ou un ascenseur, vous savez que la personne doit probablement vous quitter.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Une bonne posture peut améliorer votre santé physique et mentale

Parce que cette personne est en retard, le corps à travers les jambes communique que quelque chose est urgent (causant un malaise psychologique), même si la personne continue de discuter avec vous. C’est pourquoi nous disons quand il s’agit de communication, que le langage corporel est plus honnête que le langage parlé.

Pourquoi notre corps réagit-il comme cela?

Alors qu’est-ce qui se cache psychologiquement derrière tout cela? Simplement ceci: Nos besoins, sentiments, pensées, émotions et intentions sont traités élégamment par ce que l’on appelle le “système limbique” du cerveau. Il n’a pas à penser, il réagit simplement au monde en temps réel et notre corps montrent simplement ce que nous ressentons. Le fonctionnement de notre langage corporel réagit rapidement et efficacement.

Quelqu’un nous donne de mauvaises nouvelles et nos lèvres se compressent, le bus par sans nous et nous serrons la mâchoire tout en nous frottant le cou. On nous demande de travailler un autre week-end et nous fermons un instant les paupières, alors que notre menton s’abaisse.

Ce sont des manifestations d’inconfort que notre cerveau limbique a perfectionnées pendant des millions d’années, où que nous soyons sur la planète.

Et inversement, lorsque nous voyons une personnes que nous apprécions, nos sourcils de lèveront, nos muscles faciaux se relâcheront, et nos bras deviendront plus flexible, afin que nous puissions accueillir cette personne.

En présence d’un individu que nous aimons, nous refléterons leur comportement (isopraxie), inclinerons la tête, le sang coulera jusqu’à nos lèvres pour les remplir, et nos pupilles se dilateront. Une fois de plus, notre cerveau limbique communique avec précision à travers notre corps les véritables sentiments que nous ressentons et orchestrons, avec des affichages non verbaux précis et adaptés.

D’une certaine manière, notre corps n’a pas vraiment besoin d’agir avec tous ces comportements, et pourtant nous avons évolué comme cela car l’humain est un animal social qui a besoin de communiquer à la fois verbalement et non verbalement. Le fonctionnement de notre langage corporel est assez instinctif.

Comment savons-nous que le langage corporel est essentiel pour nous? Les enfants qui sont nés aveugles, n’ayant jamais vu ces comportements les exécuterons également. Un enfant aveugle couvrira ses yeux lorsqu’il entendra quelque chose qu’il n’aime pas de la même manière qu’un enfant qui voit parfaitement.

Que ce soit dans les affaires, à la maison ou dans les relations nous pouvons toujours être assurés que les vrais sentiments seront reflétés dans notre langage corporel à travers des démonstrations de confort et d’inconfort. Ce système binaire de communication de ce que nous ressentons a résisté à l’épreuve du temps et à survécu pour nous aider à travers sa simplicité extraordinaire. Le fonctionnement de notre langage corporel est une machine bien huilé qui nous suit de partout.

Evidemment cela peut être très efficace pour déterminer ce que les autres pensent de nous et pour évaluer comment une relation évolue. Souvent, lorsque les gens sentent que quelque chose ne va pas dans une relation, ce qu’ils ressentent en faite se sont des changements dans les affichages du langage corporel.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Que peuvent révéler les épaules à propos d'une personne?

Les couples qui ne se touchent plus ou qui ne fonctionne plus sont facilement repérables mais parfois les comportements les plus subtils sont encore plus précis. Par exemple, lorsqu’un couple se touche du bout des doigts plutôt que de leur pleine main (comportement de distanciation), cela indique un malaise psychologique.

Ce comportement seul peut laisser présager de sérieux problèmes dans la relation qui, en surface, peut ne pas être si évidente.

Ainsi bien qu’il y ait de nombreux aspects des communication non verbales et du langage corporel, se concentrer sur le confort et l’inconfort, peut déjà vous aider à voir de façon plus claire ce que les autres ressentent, pensent, craignent ou désirent réellement.

Avoir cette perspicacité supplémentaire vous donne une évaluation plus honnête des autres et cela vous aidera à communiquer plus efficacement et emphatiquement pour une compréhension plus profonde. Le fonctionnement de notre langage corporel est donc un outil remarquable dont il est intéressant de comprendre le fonctionnement.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

Reférence:

Givens, David (2005). Love signals: a practical field guide to the body language of courtship. New York: St. Martin’s Press.

Knapp, Mark L. and Judith A. Hall. (1997). Nonverbal communication in human interaction, 3rd. Ed. New York: Harcourt Brace Jovanovich.

Ledoux, Joseph. (1996). The emotional brain: the mysterious underpinnings of emotional life. New York: Touchstone.

Morris, Desmond. (1985). Body watching. New York: Crown Publishers.

Morris, Desmond. (1969). The human zoo. New York: Dell Publishers.

Navarro, Joe. (2012). Clues to Deceit. Amazon Kindle.

Navarro, Joe. (2008). What Every Body is Saying. New York: HarperCollins.

Panksepp, Jaak. (1998). Affective neuroscience: the foundations of human and animal emotions. New York: Oxford University Press, Inc.

Ratey, John J. (2001). A user’s guide to the brain: perception, attention, and the four theaters of the brain. New York: Pantheon Books

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :