Comprendre et interpréter les gestes des mains de vos interlocuteurs

Comprendre et interpréter les gestes des mains de vos interlocuteurs

Comment analyser les mouvements des mains

Les mains nous servent dans nos taches au quotidien, mais aussi pour communiquer, elles sont très expressives et il est très important de bien connaitre le comportement des mains si l’on veut arriver à décoder leur langage non verbal. Il faut savoir que presque tout ce que font les mains est contrôlé par le cerveau conscient ou inconscient, et celui-ci est programmé pour faire participer les mains dans la communication de nos pensées, sentiments et émotions. Il faut toujours être attentif aux gestes des mains car elles sont une très bonnes source d’information de comportements non verbaux, nous aidant à comprendre les sentiments et pensées de nos interlocuteurs. Les mains d’autrui nous donnent d’importantes informations, mais nos propres mouvements influencent aussi la façon dont les autres nous voient. La manière dont nous employons nos mains et la façon dont nous décodons celle d’autrui, peut améliorer la qualité de nos relations. Voyons donc comment, comprendre et interpréter les gestes des mains.

Comprendre et interpréter les gestes des mains pour améliorer sa communication

Les gens réagissent positivement aux mouvements des mains, donc si vous souhaitez améliorer vos discours, vous devez essayez d’être plus expressif dans vos gestes. En communication non verbale, on parle de gestes illustrateurs, ces gestes sont souvent des mouvements de mains venant donner du volume, du dynamisme, de l’ampleur, de l’importance à vos propos et aux mots que vous prononcez. Pour certaines personnes, communiquer avec les mains est naturelle, alors que pour d’autres cela est déjà plus compliqué et demande de gros efforts. Mais que vous communiquiez naturellement avec les mains ou non, vous devez savoir que nous transmettons nos idées de manière plus efficace quand nous les soulignons avec des gestes. Il est important de communiquer avec vos mains, sinon votre interlocuteur se coupe d’une partie du message que vous désirez lui transmettre. Le message perçu étant essentiellement visuel, vous parviendrez plus facilement à convaincre une personne en employant des gestes illustrateurs.

Gardez vos mains visibles

Il faut savoir que la plupart des gens préfèrent voir vos mains lorsque vous parlez. Pensez donc à garder les mains visibles durant une conversation. Vous avez déjà peut être discutez avec une personne qui avait ses mains le long du  corps, dans les poches ou même sous la table,  et vous avez peut être eu l’impression qu’il manqué quelque chose dans le message de cette personne, que ses paroles avait moins d’impact, moins d’importance que si elle utilisait des gestes illustrateurs comme vu au dessus. Cela est tout à fait normal, car nous nous attendons à voir les mains des personnes avec qui nous discutons, le cerveau considère que les mains font partie de la communication. Lorsque les mains ne sont pas visibles ou peu expressives, cela diminue l’impact ainsi que l’honnêteté des paroles.

Comprendre et interpréter les gestes des mains signifiant la confiance

Une personne manifestant de la confiance est dans un niveau d’assurance et de confort élevé. Il existe de multiples démonstrations de confiances liées aux mains, montrant qu’une personne est satisfaite et à l’aise dans une situation. Ces comportements sont important à observer si vous désirez comprendre et interpréter les gestes des mains de vos interlocuteurs.

Le steeple ou main en clocher

steeple, main en clocher communication non verbale
Les mains en clocher ou steeple, est un geste manifestant confiance et assurance.

Placer ses mains ainsi, est certainement l’indicateur le plus fort de la confiance. Cela consiste simplement à joindre le bout des doigts des deux mains sans que les paumes ne se touchent. Les hommes placent leurs mains au niveau de la poitrine, les femmes quant à elles ont plus tendance à les placer au niveau du ventre.

Ce geste a pour signification que la personne à confiance en elle, en ses propos, et en ses pensées. Vous remarquerez que se sont souvent les personnes d’un rang social élevé qui emploi ce genre de geste, je l’ai par exemple souvent observé dans le milieu de la politique.

Il existe d’autres variante, comme faire toucher seulement le pouce et l’index de chaque main, tandis que les autres doigts sont croisés.

Une personne peut passer d’un sentiment de confiance en ayant les mains en clocher à un geste manifestant un manque de confiance, ou inversement. Quand le doute s’installe est qu’une personne à moins confiance, la position en steeple peut se transformer en un genre de geste de prière où tous les doigts sont croisés.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Sourire: Quels sont les différents types de sourires et pourquoi sourions-nous?

La position des mains en steeple transmet très bien les sentiments d’assurance et de confiance, c’est un comportement que je recommande fortement d’adopter afin de donner plus d’impact à ses propos.

Les pouces

Lever les pouces est très souvent un signe de grande confiance. Généralement croiser les doigts manifeste le manque de confiance, sauf quand les pouces sont dressés. En général les gens non pas les pouces en l’air, donc lorsqu’ils les ont en l’air vous pouvez presque être certain que cela démontre des sentiments positifs. Par exemple mettre les mains dans les poches en laissant dépasser les pouces, montrent une grande confiance en soi.

Lorsque la main est posé paume vers le bas, le pouce ressort quand nous sommes confiant et sûr de nous. La distance entre le pouce et l’index reflète bien souvent notre niveau d’assurance.

A l’inverse, le manque de confiance en soi peut s’observer quand une personne met les pouces dans ses poches en laissant les autres doigts à l’extérieur.

Quand nous nous sentons menacés, nous rentrons inconsciemment nos pouces en les collants contre nos doigts voir même en dessous. Si vous voyez les pouces de votre interlocuteur disparaître soudainement, cela signifie qu’il se sent menacé et inquiet.

Les doigts

La distance entre nos doigts est dictée par les circonstances et les émotions que l’on ressent. Lorsque nous nous sentons sûr de nous, nos doigts sont davantage écartés. Des paroles faites avec les doigts écartés (en éventail), sont la plupart du temps plus sincères que celles faites avec les doigts rapprochés.

A l’inverse, lorsque nous sommes perplexes, inquiets, intimidés ou effrayés, inconsciemment l’espace entre nos doigts se réduit. Nos doigts ont tendance à se rapprocher lorsque le doute et l’insécurité s’intensifie. Et quand nous sommes très inquiet, nous replions carrément les doigts de façon à se que rien ne dépasse du point.

Comprendre et interpréter les gestes des mains signifiant le manque de confiance

Les manifestations de manque de confiance reflètent l’état de malaise, de doute, d’insécurité, ces gestes nous montrent que la personne a en ce moment des sentiments négatifs à cause peut être, d’une situation de malaise, ou de pensées la faisant douter.

Entrelacer ses doigts

Quand une personne se tord les mains, entrelace ses doigts ou encore masse ses doigts, notamment en réaction à un commentaire, une critique, un événement ou à un changement de situation, cela signifie en général le stress ou le manque d’assurance. Ce masser les mains, permet de se calmer, de faire baisser la tension nerveuse liée au stress et ainsi de se rassurer. Donc si vous observez ce geste chez votre interlocuteur, c’est certainement qu’il ressent du stress et un certain inconfort et qu’il a besoin de se rassurer.

doigt entrelacé communication non verbale
Entrelacé les doigts comme cela, est un signe universel de stress ou de préoccupation.

 

Se frotter les mains

Un individu ayant des doutes ou étant un peu stressé, peu être amené à se frotter les mains lentement. Lorsque la situation empire les doigts commence à se croiser. Croiser les doigts est un signe de d’inconfort.

Se frotter les mains communication non verbale
Afin d’apaiser notre nervosité ou notre anxiété, nous avons tendance à nous frotter les mains.
Le simple frottement peut se transformer en frottement plus prononcé avec les doigts qui se croise, cela signifie que le cerveau demande plus de contacts afin d’apaiser l’anxiété.

En revanche un frottement des mains plus vigoureux, plus rapide, signifie certainement de l’impatience.

Se toucher le cou

Les personnes se touchant le cou lorsqu’elles parlent ont généralement une assurance inférieur à la norme, ou bien se soulage d’un stress. Ce couvrir la région du cou et de la gorge lorsque l’on stress, est un indicateur universel qu’ une situation ou événement inquiétant, menaçant, préoccupant ou déstabilisant est entrain de se passer dans le cerveau. Cela n’a pas forcément de rapport avec le mensonge, même si une personne qui ment peut présenter ce genre de comportement quand elles est soucieuse. Faites toujours attention aux mains, quand une personne commence à être mal à l’aise, ses mains vont souvent chercher à couvrir ou à toucher la région du cou. Etre capable de comprendre et interpréter les gestes des mains, peut vous permettre de découvrir bon nombres d’informations à propos de vos interlocuteurs.

Comprendre et interpréter les gestes des mains qui tremblent

Les muscles contrôlant les mains et les doigts sont fait pour réaliser des mouvements très précis. Lorsque le cerveau limbique est stimulé et que nous sommes stressés et nerveux, des montées soudaines de neurotransmetteurs et d’hormones, tel que l’adrénaline, provoque des tremblements irrépressible des mains. Elles tremblent également lorsque nous entendons ou voyons quelque chose de négatif. Un objet, imaginez par exemple un crayon, tenue dans la main, peut amplifier le tremblement et signaler le stress. L’objet, ici le crayon, commence à trembler dès la manifestation du déclencheur de stress. Des sentiments positifs peuvent également nous faire trembler d’excitation, il s’agit là encore d’une réaction limbique.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Proxémie: Zones, distances, et espace personnel, ce qu'il faut respecter

Evidemment, il faut d’abord trouver si le tremblement des mains et dû à la joie ou à la peur, en observant les circonstances dans lesquels le tremblement est apparu. Si le tremblement est accompagné de geste d’apaisement, tel que se toucher le cou ou serrer les lèvres, le tremblement est certainement dû à un événement négatif et donc au stress.

A retenir également que le tremblement des mains ne doit être pris en compte que lorsqu’il y a un changement par rapport au comportement habituel. En général, tout tremblement qui apparaît et disparaît d’un coup, ou bien qui est très différent du comportement de référence, doit être observé attentivement. Il faut à tout prix, prendre compte du contexte dans lequel le tremblement à lieu et de toutes les autres indications qui pourrait éclaircir, le pourquoi, de ce comportement.

Comprendre et interpréter les gestes des mains immobile

Selon des études, les personnes qui mentent, ont tendance à faire moins de geste, à moins bouger les jambes et les bras, et à êtres moins tactile, que les personnes honnêtes. Ce qui est logique par rapport aux réactions limbique, qui face à une menace (comme se faire prendre entrain de mentir), fait que nous limitons nos mouvements ou restons immobiles de manière à ne pas attirer l’attention. Lors d’une conversation, ce phénomène peut se remarquer lorsqu’une personne cesse d’animer ses bras quand elle ment, puis les réanime lorsqu’elle dit la vérité. Ces changements sont plutôt fiable car ils sont contrôlés par le système limbique, et non par le cerveau pensant. Soyez donc attentif aux bras et aux mains s’immobilisant soudainement.

Comprendre et interpréter les gestes des mains qui change de comportement

Comme pour tous les autres comportements non verbaux, des modifications dans les mouvements des mains reflètent un changement soudain des pensées et des sentiments. L’une des observations les plus intéressante que l’on peut faire sur les mains est quand elles sont au repos. Lorsqu’elles cessent d’illustrer et de souligner des paroles, cela montre un changement dans l’activité cérébrale et cela doit éveiller votre attention. Vous pouvez en déduire, que au moment où les mains se mettent au repos, elles transmettent un sentiment, ou bien une pensée différente. Ce changement peut révéler une baisse de confiance ou une faible implication dans les paroles, et ce pour des raisons divers et variées. Je me répète encore, mais c’est important, n’oubliez pas qu’en communication non verbale, tout écart par rapport au comportement habituel, doit être considéré comme important.

Les mains et les doigts communiquent bien des informations, il vous suffit d’observer, d’analyser et de décoder leur comportements, toujours en contexte. Les mains transmettent très bien les émotions, donc servez-vous en et n’oubliez pas qu’elles donnent de précieuses informations. C’est pour cela qu’il est important de savoir comprendre et interpréter les gestes des mains.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 110
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :