fbpx
Comprendre et interpréter les mouvements des bras de vos interlocuteurs

Comprendre et interpréter les mouvements des bras de vos interlocuteurs

Comment analyser le comportement des bras?

Les bras transmettent très bien les émotions, car tout comme les jambes, ils sont réactifs et programmés pour nous protéger. Nos bras ont contribué, et contribue toujours à notre survie, c’est pour cela qu’ils sont eux aussi capable de révéler des sentiments authentique. A l’inverse du visage, qui lui est plus trompeur, les membres supérieurs nous donnent des informations non verbale décrivant à merveille, nos pensées, intentions et sentiments. Nous allons donc voir comment, comprendre et interpréter les mouvements des bras.

Comprendre et interpréter les mouvements des bras en fonction de leur amplitude

L’amplitude des mouvements des bras est une information précise de notre attitude et de nos sentiments. Les gestes des bras peuvent être discret (bougeant peu) ou bien exubérant (ils bougent beaucoup). Lorsque nous sommes heureux, nos bras se déplacent en toute liberté et montre notre joie. Vous n’avez qu’à observer un enfant qui s’amuse, ses bras bougent dans tous les sens.

Quand nous sommes énervés, que nous avons beaucoup d’énergie, ou que nous sommes heureux, nous gesticulons beaucoup, quand une personne se sent en confiance, elle balance les bras de façon bien décidée lorsqu’elle marche par exemple. A l’inverse une personne anxieuse, n’aura pas se même mouvement des bras. Lorsque l’on apprend une terrible nouvelle nos épaules et nos bras s’affaissent, c’est une réaction limbique à un événement négatif.

Replier les bras

Quand nous sommes malheureux ou bien apeurés, nous avons tendance à replier les bras, quand nous nous sentons mal quelque soit la raison (menacés, blessés, inquiet etc…) nos bras se tiennent le long du corps ou bien recroquevillés sur notre buste. Cela nous permet de nous protéger en cas danger.

Par exemple des blessures ou douleurs au niveau du buste et des bras nous incite souvent à limiter les mouvements de nos bras, avec pour objectif d’apaiser la souffrance. Lorsque vous avez mal au ventre, vous avez rarement les bras en l’air, vous avez certainement plutôt tendance à les replier sur votre abdomen.

Autre exemple, un mère regardant son enfant jouer, et ayant peur que celui-ci se fasse mal, et qui aimerai intervenir mais ne le fait pas, se retient en croisant les bras sur son ventre, en espérant qu’il ne lui arrivera rien de mal.

Retenir les mouvements des bras

Quand on ressent des émotions négative, et que l’on est inconfortable dans une situation, nous avons tendance à restreindre le mouvement des bras. Nous faisons peu de mouvement avec les bras quand nous ne sommes pas à l’aise dans une situation, et il est intéressant de comprendre pourquoi.

Dans notre comportement de survie, quand un prédateur est présent, afin de ne pas nous faire repérer, nous avons tendance à ne pas faire de mouvement, de façon à ne pas l’attirer. Notre cerveau est programmé pour ça depuis des millions d’années, la première chose que nous faisons quand nous percevons un danger est de ne plus bouger afin de ne pas attirer l’attention, et essayer de passer inaperçu.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Mentir sur ses émotions

Dans une situation stressante, nous avons donc tendance à restreindre nos mouvements, et notamment ceux des bras. Vous observerez qu’en général, quand un enfant se fait réprimander, il y a de forte chance que ses bras soit statique, le long du corps, ou devant l’abdomen, car vous l’aurez compris la réprimande l’a mit dans une situation d’inconfort.

Comprendre et interpréter les mouvements des bras derrière le dos

Certains mouvements comme celui-ci sont la pour tenir les gens à distance et sont un fort signal d’autorité. Vous avez déjà peut être observez certaine personne se déplaçant avec les bras derrière le dos, cela signifie en général que la personne ne veut pas être approché.

Cette image d’autorité peu faire penser à l’image des chef d’état ou bien des professeurs très strict de l’ancienne école, qui pour montrer leur autorité se tenaient ainsi.

Ce comportement est parfois simplement adoptée par des personnes restant debout à regarder quelque chose, comme une vitrine ou un beau paysage par exemple, mais en dehors de cela cette posture signifie que l’on ne veut pas être touché ni approché.

Mains derrière le dos communication non verbale
Se tenir avec les mains derrière le dos signifie que l’on ne désire n’y être touché, n’y approché.

Donc si vous adoptez cette posture, il vaut mieux éviter de la faire avec vos proches, car cela peut couper le lien qu’il y a entre vous, vous créez une distance, ainsi qu’un sentiment d’autorité, et le sentiment que vous ne voulez pas être approché ni touché. Et cela serait quand même dommage de rompre le contact humain que vous avez avec vos amis, famille, enfants ou autres. Imaginez un enfant qui grandit dans une famille où à chaque fois qu’il voudrait être pris dans les bras, ses parents mettent les leurs dans leur dos. Faites le test, arrêtez d’employer cette posture et vous verrez ;).

Comprendre et interpréter les mouvements des bras avec les mains sur les hanches

mains sur les hanches communication non verbale
Placer les mains sur les hanches est une manifestation de domination et de prise de territoire.

Mettre ses mains ou ses poings sur les hanches est un comportement territorial employé afin d’affirmer sa domination et donner une image d’autorité. Aussi nommé position “Akimbo”, l’individu plie les bras en V et place les mains sur ses hanches, les pouces dans le dos. Ce comportement est observable chez les force de l’ordre, c’est ainsi qu’ils ont appris à montrer leur autorité. Ce comportement fait partie des power pose.

Mettre ses mains sur les hanches est un bon moyen de montrer que vous devez parlez de certains problème, qu’il y a des chose qui ne vont pas, ou encore que vous êtes à l’aise sur votre territoire. On a tendance à protéger son abdomen, lorsque l’on est en situation de stress. Quand l’on adopte cette position de mains sur les hanches, l’abdomen est libre d’accès et c’est justement parce que l’on est dans une position dominante que l’on adopte cette posture.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Que signifie le blanc dans la psychologie des couleurs?

Il existe même une petite variante, dans laquelle les pouces se trouve vers l’avant et non dans le dos, ce comportement s’observe plus souvent quand une personne est curieuse.

Mains sur les hanches communication non verbale
Quand les pouces sont vers l’avant, cela est plutôt une manifestation de curiosité.

Main derrière la tête

Voici un autre comportement lié au territoire, pouvant s’observer quand une personne s’adosse à sa chaise par exemple, et croise les mains derrière la tête. Ce déploiement montre le confort et la domination, ce sont en général les personnes les plus haute hiérarchiquement (milieu professionnel ou non) présent dans la pièce qui emploi ce genre de comportement. Quand la partie abdominal est libre d’accès, c’est généralement que l’on ressent du bien être et que l’on est à l’aise dans notre environnement. Il y a également une prise d’espace dans ce comportement, ce qui est lié à l’autorité.

les mains derrière la tête communication non verbale
Les mains derrière la tête montrent le confort, le bien être et la domination.

Comprendre et interpréter les mouvements des bras avec les positions dominatrice

Les gens emploi leur bras pour simultanément souligner leur parole et revendiquer leur territoire. Cela se passe souvent quand il y a un désaccord. Le comportement d’écarter les bras est une puissante réaction limbique employé afin d’imposer sa domination et renforcer son point de vue. Généralement, les “faibles” rentrent les bras, alors que les “forts” les écartent de manière à revendiquer plus de territoire. Les bras écartés font partit des signaux non verbaux les plus authentiques et montrent que la personne est en confiance.

Vous l’aurez donc compris les bras sont capable de transmettre grand nombres d’informations sur les sentiments et intentions, il est donc important d’être capable de comprendre et interpréter les mouvements des bras. Gardez toujours un œil attentif aux bras de vos interlocuteurs ,et soyez attentif quant à leur mouvements.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux ;).

A bientôt.

 

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 122
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :