fbpx
Contact visuel: Découvrez l’importance qu’a le regard dans vos relations

Contact visuel: Découvrez l’importance qu’a le regard dans vos relations

Dans cet article, nous allons parler de l’importance du contact visuel dans votre communication non verbale.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il est si difficile d’avoir une conversation avec quelqu’un qui évite le contact visuel? Après tout, nous écoutons avec nos oreilles, alors pourquoi est-ce important?

Saviez-vous que les personnes qui maintiennent un contact visuel sont généralement perçues comme étant plus fiables, chaleureuses, sociables, honnêtes, confiantes et actives?

Un ensemble remarquable de traits de personnalité conclus à partir d’un seul comportement, impressionnant non?

Regardons de plus près et voyons pourquoi le contact visuel est si important.

Le centre de l’attention

Je pense que l’explication la plus simple pour laquelle nous aimons le contact visuel, est le fait que cela montre de l’attention, et que nous adorons quand les autres nous prêtent de l’attention.

Les yeux servent de points focaux du corps, (les yeux sont la première chose que nous cherchons sur un visage), il est donc naturel de regarder la partie du corps qui est capable de voir le regard de l’autre personne, ne pensez-vous pas?

Combiné avec le fait que nous regardons les choses qui nous intéressent et qui nous éloignent des choses qui ne nous intéressent pas, nous arrivons à l’idée que: quand nous utilisons nos yeux pour rencontrer ceux d’une autre personne, ils deviennent le centre de notre attention et de notre intérêt.

Cela peut bien sûr être “positif” (cette personne là m’admire) ou “négatif” (cette personne là me juge) mais l’objectif reste le même.

L’inverse est également vrai; une personne qui fuit le contact visuel envoie immédiatement des sentiments d’insécurité, d’agacement ou de mécontentement.

C’est particulièrement vrai de nos jours, quand les gens semble accorder plus d’attention à leur téléphones plutôt qu’aux personnes en face d’eux. Cela ne vous agace t-il pas lorsque vos amis ont les yeux rivé sur leur téléphone à chaque moment inactif de la conversation? On a l’impression que la personne crie haut et fort “Je pense que nous en avons fini, alors je vais regarder des choses plus intéressantes que toi”.

Ainsi, en évitant votre téléphone ou d’autres distractions afin de maintenir un contact visuel, vous envoyez un message d’appréciation et de respect envers les autres, et à leur tour, ils vous apprécient et vous respectent plus.

Un contact visuel plus profond

L’une des choses qui rend le contact visuel si difficile pour certaines personnes est le fait que cela peut les rendre mal à l’aise. La personne se sent fixé du regard, comme si on essayait de rentrer dans son esprit. Il n’y a pas de place pour se cacher, ni d’endroit pour cacher des émotions ou des pensées.

En réalité, les gens peuvent encore faire semblant et mentir à travers leur regard. Les personnes habituées à mentir savent que la plupart des gens pensent qu’un regard direct signale l’honnêteté et la fiabilité, alors ils se forcent à regarder droit dans les yeux.

Cependant, cela ne facilite pas la tâche à la plupart d’entre nous, en particulier lorsque nous essayons de masquer des émotions de colère, de peur ou de surprise. Ces émotions peuvent fuir rapidement à travers les yeux, alors nous évitons souvent le regard pour cacher nos vrais sentiments.

C’est pourquoi maintenir le contact visuel est plus qu’une simple astuce physique (ou simplement regarder un point). Cela a beaucoup à voir avec la sécurité et la confiance que vous éprouvez pour vous. Les personnes qui sont à l’aise pour créer un contact visuel se sentent généralement en sécurité et bien dans leur peau (ou du moins semblent l’être) autour des autres, elles n’ont pas peur de montrer qui elles sont “à l’intérieur”.

Les pouvoirs des neurones miroir

L’humain est un être social, nous sommes amenés à coopérer et à communiquer les uns avec les autres pour atteindre nos objectifs. Nous nous soucions des autres et partageons des liens même avec de parfaits inconnus.

Ceci est possible grâce aux “neurones miroirs” de notre cerveau. Fondamentalement, ces cellules deviennent actives dans notre cerveau lorsque nous voyons ou entendons quelque chose qui arrive à une personne. Cela nous permet en quelque sorte de ressentir la chose à la place de la personne.

Par exemple, si vous voyez quelqu’un se faire frapper fort au visage, vous pouvez aussi reculer ou toucher votre visage comme si vous étiez frappé. Bien sûr, vous ne ressentirez pas l’impact physique du coup, mais vous vous sentirez peut-être mal à l’aise et tendu.

Ces neurones miroirs nous donnent la capacité de ressentir de l’empathie et de comprendre ce que les autres ressentent à travers l’expression de leur visage ou de leur posture. C’est particulièrement visible à travers les yeux.

C’est assez incroyable de voir que nous pouvons nous identifier et distinguer les émotions grâce à un seul regard.

Si vous voulez en savoir plus sur les neurones miroirs cliquez ici.

Nous avons parlé des principales raisons qui rendent le contact visuel si important dans notre communication. Une des choses que je trouve fascinante sur le langage corporel est la façon dont nous acceptons notre comportement sans penser au “pourquoi” qui se cache derrière. J’espère que maintenant que vous savez comment le contact visuel fonctionne, cela vous aidera à comprendre pourquoi les autres agissent comme ils agissent.

Passons maintenant à la suite!!!

Contact visuel et relation

Nous savons qu’il est d’une importance vitale de maintenir un contact visuel dans notre communication, mais cela signifie-t-il que regarder les autres dans les yeux nous accordera la faveur des autres?

Généralement non, au mieux cela ne nous fera gagner que la réputation d’être intrépide et très directe.

Le contact visuel est une chose très émouvante, alors le maintenir avec succès consiste à tracer une ligne mince entre, pas assez et trop. Vous devez établir votre crédibilité et votre confiance sans être trop menaçant et direct.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Se tenir par la main: Les différentes façons et significations de ce comportement

Qu’est-ce que ça veut dire?

Le contact visuel est l’un des facteurs essentiel dans la création de rapports et dans la création d’une première impression. La longueur du regard affecte le type de relation:

Si nous parlons de chiffres, la recherche suggère que le maintien du contact visuel entre 60-70% du temps est idéal pour créer un rapport. Alors que plus de 2/3 du temps montre une attitude très amicale ou hostile. Comment remarquer la différence?

Croyez-moi, si quelqu’un est hostile envers vous, vous le sentirez, et beaucoup d’autres indices non verbaux indiqueront ce genre d’attitude. L’un d’eux est la différence de taille des pupilles.

Si, d’un autre côté, vous maintenez un faible contact visuel, moins de 1/3 du temps de conversation, vous serez probablement perçu comme hostile, introverti, indécis et peu digne de confiance en général. Je n’ai pas besoin de préciser que c’est un sentiment très troublant de parler à quelqu’un qui ne maintiendra pas le contact visuel.

Mettons les chiffres de côté, car avouons-le, tout cela est très bien pour la recherche, mais nous ne pouvons pas vraiment le mesurer lors d’une interaction réelle. Donc, en termes simples: si vous désirez établir un rapport et avoir confiance en votre regard, vous devriez vous efforcer de faire le plus de contact visuel possible tant que vous vous sentez assez à l’aise pour le faire et sans menacer l’autre.

Si vous vous sentez un peu timide, vous devriez probablement garder le contact visuel plus longtemps. Si, d’un autre côté, vous voyez souvent des gens détourner le regard et essayer de “s’éloigner” du vôtre, peut-être que vous en faites trop.

Temps de contact

Parlons un peu de ce qui se passe quand vous exagérez le contact visuel.

Comme le dit le proverbe “Le chemin de l’enfer est pavée de bonnes intentions”, et cela va de même avec un “bon langage corporel”. Le contact visuel est une chose très émotive, et quand vous en faites trop, vous fausser le message d’amitié pour quelque chose de plus menaçant ou tout simplement bizarre.

Appelons le moment où il est socialement approprié de regarder quelqu’un, le “temps de contact”.

Ce temps de contact peut varier considérablement, car il peut être affecté par de nombreux facteurs:

  • A quel point vous connaissez cette personne?
  • Quelle est votre relation avec elle?
  • Quel est votre statut par rapport au sien (plus haut ou plus bas dans la hiérarchie par exemple)?
  • Est-ce un groupe de personnes que vous regardez ou juste une seule personne?
  • Est-ce un homme ou une femme?
  • À quel point êtes-vous proche de cette personne?
  • Qu’est-ce qui est approprié ou non approprié dans ces cultures et coutumes?

Ces questions affectent le temps de contact et notre confort à établir un contact visuel dans une situation actuelle. Nous devons les considérer et comprendre quel genre de message nous pouvons envoyer avec “trop de contact visuel”.

Par exemple, il sera extrêmement étrange et inconfortable de maintenir un contact visuel plus d’une fraction de seconde avec un inconnus dans un ascenseur. 

Le problème de la culture est également important, car dans certaines cultures, il est impoli de maintenir un contact visuel ou même d’en créer un (au Japon, par exemple, la coutume consiste à regarder le cou, plutôt que les yeux, durant la conversation).

Si nous parlons d’hommes ou de femmes, un contact visuel prolongé peut envoyer, naturellement, un message d’intérêt sexuel. Les regards d’homme à homme peuvent être considérés comme hostiles, tandis que de femme à femme cela peut révéler une nature plus compétitive.

Dans un milieu professionnel, si vous maintenez trop le contact visuel sur votre supérieur, vous envoyez un message de défi et de désaccord. Avec votre subordonné, cela peut être considéré comme une attitude de réprimande ou de suspicion.

Ne laissez donc pas ces facteurs vous perturber ou vous faire commencer à calculer combien de temps vous devez maintenir le contact visuel avec quelqu’un. Vous savez déjà instinctivement ce qu’est un regard approprié et inapproprié.

Je veux juste que vous considériez le message que vous voulez envoyer.

Si votre but est d’intimider, garder un regard fixe et agressif, (si vous avez le courage de le tenir) et si vous voulez créer un rapport et de la confiance maintenez un contact visuel sain et confortable.

Comment faire un bon contact visuel

Nous savons désormais combien de temps nous devrions maintenir le contact visuel et comment les circonstances sociales affectent le moment où il est approprié de se regarder les uns les autres.

Nous allons maintenant, nous intéresser principalement au côté pratique des techniques que vous pouvez appliquer immédiatement pour vous rendre plus à l’aise avec votre contact visuel et pour en faire un meilleur usage.

Les facteurs du contact visuel

Maintenir un contact visuel est plus qu’un simple concours de regards. Il définit le “ton” de la conversation et peut contrôler efficacement le flux de l’interaction.

Pour comprendre comment nous pouvons l’affecter, commençons par décomposer les facteurs essentiels du contact visuel.

● Nous avons la durée du regard.

● La position de notre tête et nos expressions faciales.

● La “chose” ou la zone que nous regardons.

● Et la taille des pupilles.

Nous avons déjà parlé de la durée du regard un peu plus haut, et j’ai également parlé de la taille des pupilles dans d’autres articles.

Naturellement, nos expressions faciales et la position de notre tête affectent le message que nous envoyons avec nos yeux. Maintenir un contact visuel avec la tête baissée, par exemple, enverra généralement un message de respect et de reconnaissance (et même de soumission dans certains cas).

Je ne vais donc pas discuter de leurs significations ici, mais je vous met le lien des articles juste ici, si cela vous intéresse. Article sur les pupilles, article sur les expressions faciales.

Il nous reste donc le dernier facteur,”Où regarder?”. Une question triviale, mais parfois compliquée. Vous pourriez dire,”regardez dans les yeux” ou “regardez le visage”. Mais ce n’est que la moitié de la réponse car nous focalisons notre regard sur un point singulier qui est plus petit que la taille du visage ou des yeux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Sourire pour améliorer ses relations: Pour devenir plus confiant et apprécié

Voyons comment le contrôle de notre regard peut répondre à cette question:

Utilisez le Triangle

Qu’est-ce qui rend le contact visuel trop intimidant ou inconfortable?

Connaissez-vous le “regard de Clint Eastwood”? Un regard inébranlable, immobile, avec des yeux plissés, vous voyez de quoi je parle? Eh bien dans la plupart des cas, évitez ce genre de comportement si vous ne voulez pas que l’on dise de vous que vous avez l’air antipathique.

J’ai mentionné que la taille de notre point de focalisation est généralement plus petite que la taille de la chose ou personne que nous regardons. Cela signifie que nous “voyageons” habituellement avec nos yeux sur la surface de la chose ou personne que nous voyons. Cela se déroule si facilement et si rapidement que nous ne le remarquons même pas, mais cela arrive tout de même.

Quand vous regardez une photo ou une peinture, par exemple, faites attention à ce que vous voyez en premier et à la manière dont vos yeux perçoivent les différents éléments de cette image. Une bonne image vous fera souvent repérer des choses que vous n’avez pas vues au début et créer une sorte “d’histoire visuelle”.

Ainsi, lorsque nous établissons un contact visuel, nous “voyageons” avec nos yeux sur le visage de la personne à qui nous parlons.

Il y a 3 manières principales de le faire: Chacun forme un triangle entre les deux yeux et l’endroit additionnel sur le visage ou le corps de l’autre personne. Chaque comportement envoie son propre signal:

triangle contact visuel

Le regard social

Ici le triangle est entre les deux yeux et le nez ou la bouche.

C’est l’un des regards les plus faciles et communs que vous pouvez utiliser et rencontrer, en supposant que vous vivez dans un environnement relativement amical.

Vous utilisez ce regard lors d’interaction amicale et neutre. Continuez à “voyager” avec votre regard entre les yeux et la bouche, comme si vous pouviez “entendre” avec vos yeux ce que la personne dit.

C’est le regard que vous pouvez utiliser si vous souhaitez établir un rapport, de plus, combiné avec un hochement de tête de temps en temps, et en souriant, c’est une excellente façon de montrer l’approbation et l’attitude amicale.

Si vous êtes connu pour être froid et pas très amical, peut-être que vous devriez songer à l’utiliser.

Le regard puissant

Le triangle dont nous parlons ici se situe entre les deux yeux et le front.

C’est le regard sérieux, plus proche du regard de Clint Eastwood dont j’ai parlé plus tôt.

Utilisez-le dans des situations sérieuses. Si vous êtes en colère contre quelqu’un, par exemple, votre message sera d’autant plus fort si vous le regardez avec ce regard effrayant.

On l’appelle le regard de puissance parce que c’est un regard assez troublant. Si vous êtes l’auditeur, par exemple, vous pouvez vraiment perturber le discours de votre interlocuteur de cette façon. Ce regard peut être traduit par, “aller droit au but” et “ne me faite pas perdre mon temps”.

Inutile de vous dire que vous ne laisserez pas une impression très aimable si vous utilisez ce type de contact visuel dans des rencontres sociales régulières.

Le regard intime

Le triangle dont nous parlons ici se trouve entre les deux yeux et la poitrine ou la région génitale.

Naturellement, nous utilisons ce contact visuel lorsque nous sommes sexuellement attirés par l’autre partie. C’est le regard que nous utilisons lorsque nous analysons notre cible 😉 .

L’homme est généralement accusé de ce regard fixe, mais est-ce un comportement exclusif aux hommes?

Comme vous vous en doutez, les filles le font aussi, et même beaucoup, seulement elles le font avec plus de subtilité. Des études suggèrent que la différence se trouve vraiment dans notre point de vue. Les hommes ont une “vision tunnel”, c’est à dire, une vision qui est plus ciblée et spécifique, tandis que les femmes ont un meilleur sens de la périphérie.

Si un homme préférera habituellement regarder quelque chose pour le “voir” vraiment, la femme peut le voir dans sa vision périphérique sans vraiment le regarder. Le résultat est que les hommes sont bien plus souvent pris en “flagrant délit”.

Si une femme vous observe ouvertement, cela peut être un signe qu’elle désire que vous la remarquiez, elle est intéressée et elle veut que vous sachiez qu’elle est là. Malheureusement, les hommes manquent souvent ces signaux.

Maintenant que vous avez une meilleure idée de la façon dont notre regard fonctionne en établissant un contact visuel, j’espère que vous serez plus à l’aise pour l’utiliser.

Comprendre quand et comment utiliser chaque regard vous donnera un meilleur contrôle sur les signaux que vous envoyez, et une meilleure corrélation entre vos mots et vos actions.

La méthode des triangles peut prendre un certain temps, mais après, vous vous sentirez très à l’aise avec ce genre de contact visuel, vous n’y penserez même plus.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 43
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :