fbpx
Croiser les bras: Découvrez quelles sont les significations

Croiser les bras: Découvrez quelles sont les significations

On entend souvent dire que croiser les bras et signe de blocage, d’inconfort et de message négatif, mais en vérité ce n’est pas forcément le cas. C’est une autre idée fausse et simpliste, semblable à d’autres mythes, tel que l’idée qu’une personne est entrain de mentir lorsqu’elle détourne le regard.

Croiser les bras peut en effet faire partie des geste barrières, mais le fait de venir mettre une “barrière” (ici les bras), entre les parties vitales du corps, et votre interlocuteur, ne veut pas forcément dire que vous éprouvez de l’inconfort.

Combien de fois avez-vous croisé les bras alors que vous étiez complètement relaxé? Cela peut très bien être une position dans laquelle vous vous sentez à l’aise, pour discuter ou patienter, par exemple.

En revanche, la chose qu’il est important d’observer, est le passage d’une position d’ouverture à une position de fermeture.

Prenons un exemple, vous discutez avec votre ami, et à un moment dans la discussion, il va croiser les bras. Cela est peut être un indice que vous avez dit ou fait quelque chose qui à provoqué ce croisement des bras. Ce n’est pas forcément de l’inconfort, mais ça peut l’être.

Vous discutez toujours avec ce même ami, et une troisième personne vous rejoint. A ce moment là, votre ami croise les bras, vous pouvez alors vous demandez si c’est l’arrivé de cette troisième personne qui a provoqué cela.

Afin de savoir si un croisement des bras entre dans la catégorie, confort ou inconfort, il est important comme toujours, d’observer en cluster.

Par exemple, si vous parlez avec votre ami et qu’il croise les bras en souriant ou rigolant, il n’y a aucun inconfort dans son comportement.

En revanche, si il croise les bras en montrant une expression faciale de désaccord, tel que pousser ses lèvres vers l’extérieur (signe qu’une personne n’est pas en total accord avec ce que vous dîtes), là vous pouvez alors mettre les bras croisé dans la catégorie inconfort.

Il est important de faire attention à l’interprétation des bras croisés, car énormément de personne pense que les bras croisé sont un signe de fermeture et d’inconfort, alors que ce n’est pas forcément le cas.

C’est pour cela qu’il est fondamental de toujours observer un ensemble de comportement et non pas un seul comportement isoler.

Il y a bien sûr d’autres causes amenant une personnes à croiser les bras.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Le risque Brokaw: Ce qu'il faut éviter dans la détection de mensonge

Pourquoi croisons nous les bras?

Croiser les bras pour soulager le stress

Lorsque nous somme stressé, nous ressentons du réconfort en croisant les bras sur le buste, afin de pouvoir ensuite  masser nos bras avec nos mains opposées. Ce comportement nous aide à nous calmer et à nous apaiser. Il ne s’agit pas d’un comportement de blocage mais il communique une certaine anxiété.

C’est un excellent moyen pour que vos mains vous donnent de manière dissimulé, du réconfort et de la tranquillité.

C’est pour cela que ce genre de geste peut être observé le jour d’examen important, par exemple.

Croiser les bras pour cacher l’insécurité

Les personnes ne se sentant pas à l’aise et sûr d’elles, peuvent se protéger en croisant les bras afin d’éviter d’être trop exposé.

Une personne se sentant menacé par une autre peut également présenter ce genre de comportement de “défense”.

L’étreinte personnel

Nous croisons plus souvent les bras en public qu’en privé. C’est un peu comme se faire un câlin à soit même, et nous trouvons ça réconfortant.

Vous pouvez faire cela en écoutant le discours d’une personne ou en attendant qu’un spectacle débute. Evidemment, vous ne faîtes pas cela dans le but de garder quelqu’un à l’écart, mais vous contribuez simplement à votre propre confort.

Vous le faites car vous vous sentez à l’aise dans cette position.

La peur et l’anxiété

Lorsque que nous avons peur ou que nous sommes très anxieux, croiser les bras nous aide à faire face à cette détresse psychologique.

Ici le croisement des bras peut être rejoint par un touché fréquent du cou, ou de la fourchette sternale. Ce toucher la région du cou indique une tension, une anxiété, une insécurité ou une détresse émotionnelle.

La personne commence par avoir les bras croisés puis libère une main pour se toucher le cou, plus revient en position bras croisé, et ainsi de suite.

L’effet miroir

Que pouvons nous déduire de deux personnes qui ont toutes les deux, les bras et jambes croisés, et sont appuyées contre un mur, et entrain de discuter?

Le fait que leurs comportement ce reflètent, signifie généralement que tout va pour le mieux entre eux. C’est ce que l’on appelle l’isopraxisme, ou mirroring en anglais.

Nous reflétons généralement le comportement de la personne en face de nous lorsque nous nous sentons à l’aise avec celle-ci.

Frustration et contrariété

Vous pouvez également avoir les bras croisé lorsque vous êtes contrariés, mais c’est surtout une forme de retenue et dans le but de vous consoler.

Les enfants ont souvent ce genre de comportement quand ils sont obligés de faire quelque chose à contre cœur, ils croisent les bras, parfois en serrant les poings et affiche un visage mécontent.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Croiser les jambes debout: Quelles sont les significations?

Cela leur sert à communiquer, de manière très vivante, ce qu’ils ressentent.

Ce n’est pas un comportement de blocage, mais plutôt un comportement lié à l’autorité.

La position d’intimidation

croiser les bras

Vous pouvez avoir les bras croisé dans le but de paraître plus grand. Les vigile ou videur de boite de nuit le fond souvent, car cette position peut impressionner les autres.

C’est un peu comme dans le règne animal où lors de conflit, les animaux font en sorte de paraître le plus grand et imposant possible pour intimider leur adversaire.

La barrière

Voilà le sens que la plupart des gens associe à ce geste. En croisant les bras, la personne crée une barrière psychologique et physique entre elle et les autres. C’est le fameux geste barrière, que l’on peut observer en cas d’inconfort.

La température

croiser les bras

Il se peut parfois qu’une personne est tout simplement froid, elle croisera alors des bras dans le but de maintenir la chaleur.

Lorsque vous observez la langage corporel de vos interlocuteurs, il est indispensable de prendre en considération, le contexte, la ligne de référence, et le cluster. Vous devez observer le corps de la tête aux pieds.

Comme vous l’avez vu, croiser les bras peut avoir de multiples signification, et ce n’est pas seulement un signe de blocage et d’inconfort.

C’est pour cela que vous devez être vigilant dans vos observations et vos conclusions.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet vidéo si elle vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :