fbpx
Distance personnelle: Pourquoi est-il important d’y faire attention?

Distance personnelle: Pourquoi est-il important d’y faire attention?

La proxémie est le nom de l’étude expliquant comment est-ce que les gens traitent leur distance personnelle et les personnes à proximité. C’est en quelque sorte une sous-catégorie de notre communication non verbale.

Bien que cela puisse sembler évident ou non pertinent, avez-vous déjà réfléchi à la façon dont vous vous déplacez autour des autres? Dans quelle mesure vous tenez-vous plus ou moins proche d’une personne lorsque vous parlez? Ou pourquoi avez-vous choisi ce siège là et pas un autre?

Ce n’est pas une décision aléatoire ou un hasard; les gens possède un code subtil, profondément ancré, quand il s’agit d’espace personnel et de territoire. Alors que vous ne mesurez pas la distance exacte à laquelle vous vous tenez des autres avec un mètre, vous savez d’une manière ou d’une autre que c’est la bonne distance.

Pourquoi cette notion de distance personnelle est-elle si importante?

Comprendre comment utiliser votre espace et comment les autres gardent le leur est essentiel pour créer les bonnes connexions et laisser une bonne impression. Faites une erreur, et vous pouvez vite mettre mal à l’aise quelqu’un, et le pire, c’est qu’ils ne diront probablement rien.

Dans cet article, nous allons parler de la valeur de ce que la plupart d’entre nous tenons pour acquis: Notre espace personnel.

Cet espace autour est une zone privée que nous considérons presque comme une extension de notre corps.

Je dis pour acquis, non pas parce que nous ne l’apprécions pas assez, mais parce que nous n’y pensons même pas.

Dans cet d’article, nous allons voir ce qu’il se passe lorsque la distance personnelle est envahi par une autre personne,  pourquoi cela se produit et les facteurs qui affectant cela. Et, bien sûr, quelle est l’application pratique de cette connaissance.

Je pense que la meilleure façon de comprendre l’importance de la distance personnelle est de regarder ce qu’il se passe lorsqu’il est envahi. Commençons par une petite métaphore:

Connaissez-vous par hasard le film “Bubble Boy” (film américain sortie en 2001) ? C’est un film sur un garçon qui vit dans une véritable bulle de plastique. En raison de son système immunitaire très faible, il a besoin de la bulle pour le protéger des dangers environnementaux qui l’entourent. bart Simpson bulle

Cela me fait également pensé à un épisode des Simpsons ou Bart doit vivre dans une sorte de bulle car il est malade et ne doit pas contaminer les autres.

Enfin bref, qu’est-ce que cela a à voir avec nous? La bulle est une grande métaphore de notre distance personnelle, nous la traitons comme notre “espace privé” et nous nous sentons très vulnérables lorsque quelqu’un l’envahit sans invitation. Évidemment, ce ne sont pas les dangers environnementaux que nous craignons, mais plutôt ce sentiment gênant et ennuyeux quand quelqu’un se tient trop près.

Ce qui se produit?

Il y a en réalité de nombreux effets psychologiques et physiques qui sont immédiatement activés lorsque quelqu’un se rapproche trop. Ils nous obligent à nous comporter un peu différemment que d’habitude, quelques exemples (tous ne se produisent pas forcément):stop main

– Conscience de soi extrême, soudainement, nous oublions comment agir «naturellement».

– Mouvements et gestes limités.

– Contact visuel réduit.

– Chercher à se détourner ou à s’éloigner de l’intrus.

– Se pencher en arrière.

– Adopter une position défensive, croiser les bras, froncer les sourcils, posture tendue, etc.

– Arrêt de la conversation en cours.

En bref, l’invasion de notre distance personnelle nous met dans une position très inconfortable et protectrice. Nous pouvons nous sentir vulnérables et en colère, ou simplement surpris des intentions de l’envahisseur.

Tout cela se produit lorsque cet espace intime est envahi par une compagnie inopportune ou inattendue bien sûr. Les gens que nous aimons et avec qui nous nous sentons intimes sont généralement les bienvenus dans notre zone et sont souvent invités à y entrer.

Pourquoi cela se produit?

La complexité de la distance personnelle vient du fait que sa taille est affectée par de nombreux facteurs; certains d’entre eux sont très variés d’une personne à l’autre. Ces facteurs provoquent en fait un “accident” social, lorsque différentes personnes ont un concept différent de la “bonne distance” pour se démarquer. Certains de ces facteurs sont:

– La situation sociale.

– La relation personnelle avec cette personne.

– Le statut des personnes impliquées.

– Nos goûts personnels ou le fait de ne pas aimer cette personne en particulier.

– Le genre.

– La Culture, qui est peut-être le facteur le plus important, car différentes cultures ont leur propre mesure de «l’espace personnel».

– L’intention

– La densité de notre espace de vie.

Avec autant de facteurs, comment pouvons-nous savoir quelle est la bonne distance à garder avec quelqu’un? Tout d’abord, vous avez survécu jusqu’à présent dans notre monde social sans y penser, vous pouvez vous féliciter, vous vous débrouillez plutôt bien 😉 . Rappelez-vous que le langage corporel est surtout subconscient, vous pouvez le laisser sur le pilote automatique et vous vous en sortirez très bien.

Mais que se passe-t-il quand nous faisons des erreurs, quand nous interprétons mal les signaux sociaux des autres? Ou quand un conflit culturel se produit? Comment savons-nous que nous avons accidentellement poussé la chose trop loin? Parce que laissez-moi vous dire, la plupart des gens ne vous diront pas: “Hé, vous venez d’envahir mon espace et cela me rend mal à l’aise”.

Alors…? Aller de l’avant

Maintenant que nous savons qu’il est important de faire attention à la distance personnelle, et que l’envahir est  “mauvais” (nous verrons cela aussi), je vous recommande de lire l’article sur les différentes zones personnelles du point de vue de la proxémie, comme observé par Edward T Hall. (cliquez ici).

Ou continuons simplement avec l’application de ce que nous venons de voir. Juste avant de passer à l’aspect pratique, je veux vous donner un meilleur contexte sur les facteurs qui affectent l’espace personnel que j’ai mentionné ci-dessus.

Les différents facteurs

J’ai mentionné que la taille de l’espace personnel est subjective, et varie en fonction de divers facteurs. Nous allons donc voir ces différents facteurs et leur interprétation possible dans le langage corporel.

Le genre

Les femmes sont plus sociables que les hommes: elles sont mieux informées sur le plan social, plus expressives sur le plan émotionnel et généralement meilleures que les hommes en matière de communication émotionnelle. Il est alors normal que les femmes se sentent plus à l’aise quand il s’agit d’être plus proches les uns des autres que les hommes.

Les hommes sont plus territoriaux et agressifs par nature et gardent plus de distance avec les autres hommes, mais quand il s’agit de femmes, ils préfèrent généralement se rapprocher un peu (sauf pour les plus timides d’entre eux 😉 ).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Rentrer les lèvres: Quelles sont les significations de ce comportement

Culture

La culture dans laquelle nous avons grandi a un effet énorme sur ce que nous sommes en tant qu’individus, que cela nous plaise ou non. L’une des influences directe, est la taille de l’espace personnel individuel. foule et distance personnelle

Les cultures “distante” ont tendance à garder plus d’espace personnel et à moins utiliser le toucher que d’ autres cultures plus “chaudes”.

Les cultures asiatiques sont caractérisées par une attitude d’acceptation plus accommodante quand il s’agit d’espace personnel, la théorie dit qu’il est dû à des conditions de vie plus encombrées.

D’autres cultures, y compris l’Europe du Sud, le Moyen-Orient et l’Amérique du Sud sont considérées comme plus “chaudes” par nature, car le contact et la proximité sont les bienvenus et sont socialement acceptés.

Évidemment, généraliser cette information est une grosse erreur. Ce n’est pas mon intention de dire que tous les Européens sont distants et que les Asiatiques aiment se rassembler, c’est simplement un code culturel global.

Ne laissez pas non plus ces stéréotypes affecter votre jugement sur d’autres cultures, comme l’a dit Einstein,”tout est relatif”. Si vous venez d’une culture “plus chaude”, par exemple, les cultures occidentales peuvent sembler lointaines, mais seulement pour vous. Entre eux, les Européens se sentent naturels et “OK” avec leur distance personnelle.

Ainsi, lorsque vous arrivez dans un pays étranger, il serait judicieux de vous adapter aux codes culturels de la distance personnelle du lieu, cela vous servira uniquement à créer de bonnes relations.

Il y a aussi une différence entre la culture vivante du pays et le mode de vie de la ville urbaine, les gens de la campagne ont l’habitude de vivre dans des zones vastes et faiblement peuplées alors que les citadins sont plus habitués à se presser. Cela signifie que les citadins auront généralement une distance personnelle plus petite que les habitants du pays en raison de cette habitude de densité.

Statut

Votre statut a un impact énorme sur la taille et l’accès de votre distance personnelle. Tout d’abord, comme le mâle alpha de la meute, plus votre statut est élevé, plus l’espace que vous considérez est le vôtre. Il n’est pas surprenant que les sièges de première classe sont plus grands et ont plus d’espace par personne.lion

Le statut affecte également la taille du territoire dont vous avez besoin. Tout comme les rois d’autrefois possédaient un immense palais, non pas parce qu’ils avaient besoin de 20 chambres et d’une piscine olympique, mais parce que cela montrait la mesure de leur puissance et de leur influence. Aujourd’hui, il existe toujours d’énorme propriété pour personnes riches et célèbres voulant démontrer leur richesse et leur style de vie.

Quand il s’agit de relations dominantes-subordonnées, cela signifie que la personne de statut élevé peut envahir l’espace de la personne de statut inférieur sans trop de résistance, et parfois il est même encouragé à le faire.

Par exemple, si vous rencontrerez votre star de cinéma préférée, je pense que cela ne vous dérangerez pas qu’il ou elle vienne envahir votre espace personnel. Mais cela ne va pas aller dans le sens inverse, il serait hautement inapproprié de s’approcher trop près de cette personne sans une invitation claire à le faire.

Évidemment, cette règle s’applique même si vous n’aimez pas vraiment la personne de statut supérieur. Même si vous détestez votre patron, il est tout à fait acceptable pour lui de vous rendre visite dans votre bureau sans une invitation directe. S’inviter dans le bureau de votre patron et s’asseoir sur sa chaise peut cependant conduire à certains problèmes.

Situation

Quel type de situation sociale est-ce? Est-ce une soirée? Est-ce une réunion du personnel dans la salle de réunion? Un partie de pêche avec des amis? Une conférence publique?

Dans chacune de ces situations, vous agirez et contrôlerez votre espace différemment. Même si ce sont exactement les mêmes personnes.

Par exemple, vous garderez probablement une certaine distance personnelle avec votre patron pendant le travail, mais lors d’une soirée organisée par votre travail, certaines frontières sociales tomberont et vous vous sentirez plus à l’aise. Cependant, lorsque vous vous remettrez au travail, vous conserverez l’espace de travail approprié entre vous.

Âge

Si les enfants sont beaucoup plus ouverts et naïfs que les adultes, c’est parce qu’ils manquent de certaines “barrières sociales” qui nous limitent en tant qu’adultes. Par conséquent, si un enfant vous aime vraiment, il courra et vous serrera dans ses bras quand il vous verra, sans trop s’inquiéter de votre disponibilité pour un tel “assaut”.

But et personnalité

Jusqu’à présent, je parlais de facteurs environnementaux et généraux qui affectent la taille de notre distance personnelle, mais nous devons également prendre en considération certaines raisons personnelles ou basées sur le caractère derrière cela.

Qu’est ce que je veux dire par là?

Cela signifie que si nous mettons de côté tous les autres facteurs, la raison pour laquelle quelqu’un agit comme il le fait dépend entièrement de son attitude, de son humeur, de son intention ou de sa relation avec vous. C’est le facteur le plus évident que nous considérons presque toujours comme le bon.

“Pourquoi se tient-il si loin de moi?” “Parce qu’il est préoccupé par autre chose” “parce qu’il ne m’aime pas” “parce qu’il est introverti et timide”.

C’est habituellement la première chose qui nous vient automatiquement à l’esprit parce que nous avons tendance à juger les gens subjectivement, en nous concentrant sur les raisons qui nous concernent et sur notre point de vue. Après tout, le monde parle de vous, n’est-ce pas? Et parfois c’est justifié, assurez-vous juste d’exclure les autres facteurs en premier.

Certaines personnes, par exemple, envahissent intentionnellement l’espace personnel, à la fois pour intimider et par conséquent manipuler. D’autres personnes essaient d’utiliser cette tactique pour faire avancer une relation à un niveau plus intime, ironiquement, cette chose peut parfois provoquer la réaction inverse.

Quand il s’agit de personnalité, les personnes extraverties ont naturellement tendance à garder moins de distance que les introvertis. Cela ne veut pas dire que c’est bien, cela signifie que les extravertis s’entendront bien avec les autres extravertis et gêneront probablement les introvertis.

Et après?

Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas une seule chose qui affecte notre façon de garder notre espace personnel. Le but de cette liste est simplement de vous donner une idée de ce qui se passe dans les coulisses.

Cela vous donne un avantage énorme quand vous interagissez avec des gens, parce que vous pouvez mieux analyser leurs actions et comprendre ce qu’ils pensent réellement, plutôt que d’être offensé par leur comportement. Donc, la prochaine fois, ne le prenez pas personnellement quand vous trouvez qu’une personne est “froide”, peut-être que vous communiquez différemment.

Comment utiliser ces connaissances

Nous avons parlé de l’importance de la distance personnelle, de ce qui se passe quand nous l’envahissons et des différents facteurs. Désormais, il est temps de passer à la pratique: comment garder vos distances, savoir quoi faire quand on envahit l’espace d’une autre personne par erreur et même comment utiliser l’invasion de l’espace pour obtenir des avantages personnels.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Comprendre et interpréter les signaux non verbaux du buste

La connaissance est le pouvoir

Voyons d’abord quelles sont nos options et quelles considérations devrions-nous prendre lorsque notre espace personnel est envahi.

Alors que vous pouvez simplement dire: “Hé, vous êtes trop proche”, cela serait assez gênant et vous pourriez être mal vu par les personnes qui vous entourent.

Une autre option consiste à les repousser, ce qui est encore pire puisque vous menez une action hostile contre eux. Ce scénario arrive souvent entre 2 hommes arrogants et énervés, l’un devient trop proche en bombant la poitrine, la tête haute, l’autre le repousse pour conserver son espace, un signal pour commencer un combat.

Donc, puisque la plupart de nos interactions se déroulent dans un contexte pacifique, nous devons traiter l’invasion de l’espace d’une manière plus subtile et plus élégante.

Vous devez d’abord rester calme et essayer de comprendre quelle est la signification d’un tel geste. Si la raison est culturelle ou liée au statut, réfléchissez si cela vaut la peine d’y résister, car c’est une “erreur” honnête. Je veux dire, l’un d’entre vous ne sera peut être pas satisfait de la distance personnelle que vous allez prendre, soit c’est trop loin pour lui, soit c’est trop proche pour vous (évidemment, cela peut être l’inverse).

Je sais que cela peut sembler désespéré, mais cette connaissance vous donne réellement l’avantage, vous devez prendre une décision consciente à ce sujet, prendre des mesures pour l’empêcher ou l’accepter; parce que vous comprenez ce qui se passe dans les “coulisses”, l’autre personne ne le fait probablement pas.

Une autre option à considérer est quand l’invasion est faite exprès: comme une tentative d’intimidation ou, au contraire, d’essayer de se rapprocher de vous pour réchauffer les relations entre vous (paradoxalement, c’est souvent le résultat inverse).

Après cette phase d’évaluation, il est temps de décider des mesures à prendre (le cas échéant):

Alors que faisons-nous?

Instinctivement, le premier mouvement que vous ferez probablement est de prendre du recul. Vous devez conserver votre espace, alors vous reculez naturellement. Si votre interlocuteur est assez attentif, il le remarquera et, espérons-le, respectera cela. Si ce n’est pas le cas, ce petit jeu peut se produire plusieurs fois au cours d’une conversation et vous risquez de vous retrouver à faire le tour de la pièce avant la fin de la conversation. Comme je l’ai déjà dit, si la relation spécifique est assez importante pour vous et que vous avez besoin de quelque chose de la part de l’autre partie, il peut être utile de “souffrir” le temps de l’interaction afin de lui donner une meilleure impression.

Si, d’un autre côté, vous décidez de rester sur vos gardes et d’éloigner l’envahisseur, vous pouvez créer une “barrière“: soit en trouvant une véritable “barrière” comme une table (vous asseoir face à face à une table), soit en croisant les bras. Cela vous rassurera et dissuadera l’autre partie de se rapprocher.

Si tout cela échoue, il vous reste une option, approchez-vous encore plus. Prenez l’initiative et envahissez son espace aussi. Cela peut sembler très gênant, maintenant que vous êtes encore plus près, mais cela montre que vous n’êtes pas intimidé.

Et si vous êtes l’intrus? Si vous avez fait un pas et remarqué un changement dans le “ton” de la conversation, et que votre interlocuteur adopte un attitude plus hostile ou défensive, alors prenez du recul et continuez la conversation à partir de cette distance. Je sais que cela peut sembler bizarre d’être trop loin de vos standards, mais il vaut mieux garder plus de distance, que de s’introduire dans l’espace de quelqu’un d’autre.

Pouvez-vous utiliser la distance personnelle à votre avantage?

Oui, bien sûr que vous pouvez, mais cela peut se retourner contre vous.

Envahir l’espace personnel d’une autre personne peut être une tactique efficace pour dominer et ensuite manipuler. Mais c’est une tactique très risquée, vous ne pouvez pas être sûr à 100% de comment la personne va réagir, certaines personnes peuvent sembler être des cibles faciles mais peuvent éclater lorsqu’elles sont soumises à ce genre de pression. Donc, à moins que vous ne croyiez vraiment qu’il vaut mieux être craint qu’aimé, utilisez cela avec prudence, ou mieux encore, évitez-le.

Est-ce utile pour passer une relation à un stade un peu plus intime? Encore une fois, c’est un comportement risqué mais qui peut être efficace. La question est la suivante: la personne que vous essayez de séduire est-elle proche de vous? Si vous êtes en rendez-vous et que tout se passe bien, vous pouvez essayer de vous rapprocher, si vous y parvenez sans résistance (c’est-à-dire que la personne ne recule pas), c’est un bon signe. Prenez en considération que c’est un processus; Cela ne veut pas dire que si elle recule, la personne ne vous apprécie pas, cela peut simplement signifier que c’est encore trop tôt.

Terminons cette

Nous avons commencé par parler de notre “bulle” d’espace personnel que nous considérons comme notre espace privé. Nous avons appris que la taille de cette bulle est affectée par de nombreux facteurs culturels, habituels, liés au statut et que certains sont plus personnels.

L’invasion de cette bulle est à éviter lors de nos interactions sociales à moins que vous ne vous essayiez à des “jeux de pouvoir”. L’invasion de l’espace nous amène à être très conscients de nous-mêmes et de nos actions et c’est donc une expérience très déroutante et agaçante. Sérieusement, essayez, restez plus proche que d’habitude et observez comment vous et l’autre personne vous sentez.

Et enfin, nous avons vu comment nous pouvons utiliser ces connaissances pour notre bénéfice et notre protection. J’espère que cela vous sera utile lors de vos prochaines interactions sociales.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plus et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 4
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :