fbpx
Influence du pouvoir sur la voix

Influence du pouvoir sur la voix

Dans cet article, nous allons voir l’effet de l’influence du pouvoir sur la voix d’après des études scientifiques.

Des chercheurs ont découvert dans deux études que des qualités vocales telles que la sonorité et le ton de la voix prédisaient le rang social d’une personne.

Ce que dit la science à propos de l’influence du pouvoir sur la voix

Les chercheurs Sei Jin Ko et Melody Sadler de l’Université d’État de San Diego et Adam Galinsky de l’Université de Columbia ont constaté que non seulement les gens ont tendance à modifier leur voix pour qu’elle soit plus forte et plus grave lorsqu’on leur attribue des positions sociales plus élevées, mais en plus de ça, ces personnes sont également perçus par les autres comme ayant un rang supérieur lorsqu’elles utilisent de tels modèles vocaux.

Tandis que nos perceptions d’autrui sont en grande partie axées sur le contenu du message, il s’avère que la manière dont ce dernier est transmis importe probablement tout autant.

L’inspiration de l’étude découle de la transformation de Margaret Thatcher, qui aurait suivi une formation vocale poussée afin de créer un personnage plus puissant.

«Nous voulions explorer comment quelque chose d’aussi fondamental que le pouvoir pouvait provoquer des changements dans la voix et comment ces changements de voix situationnels peuvent avoir une incidence sur la façon dont les auditeurs perçoivent et se comportent envers les locuteurs», explique Ko, l’un des auteurs de l’étude.

Dans l’étude, les participants ont été affectés à l’une des ces deux conditions:

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  La micro-expression de joie

Dans le groupe de “statut supérieur”, on a demandé aux sujets d’imaginer qu’ils avaient une offre alternative forte, des informations privilégiées de valeur ou simplement un statut supérieur sur leur lieu de travail. On leur a également demandé d’imaginer un moment où ils avaient le pouvoir et de s’en inspirer.

A l’inverse, on a demandé aux personnes appartenant au groupe de “statut inférieur” d’imaginer avoir une offre faible, de ne pas recevoir d’informations privilégiées et d’avoir un statut inférieur sur leur lieu de travail, ainsi que de se rappeler d’une situation où elles manquaient de pouvoir.

L’expérience a ensuite suivi leurs schémas acoustiques avant et après avoir été amorcée.

Dans une seconde expérience, les voix ont été retransmises à un autre groupe d’auditeurs à qui il a été demandé de juger du pouvoir relatif en fonction des voix qu’ils entendaient.

Les résultats de l’influence du pouvoir sur la voix

Les résultats ont montré que les auditeurs ont facilement pu suivre les différences entre les voix en les attribuant correctement au groupe de rang supérieur ou inférieur approprié.

De plus, les voix plus aiguës dont le volume variait étaient associées à des comportements de forte puissance.

«Ces résultats suggèrent que les auditeurs sont assez sensibles à ces variations subtiles des signaux vocaux et qu’ils les utilisent pour décider qui est responsable», explique Adam Galinsky, co-auteur de l’étude.

«Étonnamment», dit-il de la première expérience, «le pouvoir influençait la voix de nos participants de la même manière que la voix de Thatcher après sa formation vocale.»
«Nos conclusions suggèrent que quelque soit la situation, des parents qui tentent d’affirmer leur autorité sur des enfants indisciplinés, une négociation entre un vendeur de voitures et un client, ou une rencontre entre chefs d’Etats, le son des voix impliquées peut profondément déterminer l’issue de ces interactions », déclarent les auteurs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  La micro-expression de dégoût

Les qualités vocales, tout comme les qualités non verbales du corps, notamment la posture et l’expansion du corps, permettent de prédire le degré de domination ou de soumission. Qu’une personne souhaite être perçue par les autres comme plus puissante ou souhaite décoder le langage corporel d’autrui, elle ne doit pas négliger les qualités vocales si elle veut faire des prédictions intelligentes et précises sur les autres.

L’influence du pouvoir sur la voix a donc un réel impact.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

Ressource:

Sei Jin Ko; Melody S. Sadler and Adam D. Galinsky. The Sound of Power Conveying and Detecting Hierarchical Rank Through Voice. Psychological Science. 2014. DOI: 956797614553009

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :