fbpx
Le langage corporel pour les médecins et professionnels de la santé

Le langage corporel pour les médecins et professionnels de la santé

Lors d’une rencontre médecin-patient, la capacité du médecin à diagnostiquer et à traiter le patient passe par une bonne communication verbale et non verbale. Le langage corporel, les gestes, les postures, ainsi que les expressions faciales qui communiquent des états physiques, mentaux ou émotionnels, ont tout autant leurs places que les mots. Le langage corporel pour les médecins à donc sont importances et nous allons voir comment l’améliorer.

Les gens lancent constamment une tempête de signaux. Il peut s’agir de messages non verbaux communiqués par des mouvements corporels, mais également du ton et du volume de la voix. Les gestes et comportements, qu’ils soient conscients ou inconscients, font toujours partie du processus.

Pourquoi le langage corporel pour les médecins et autres professionnels de la santé est-il important?

Regardons quelles sont les différentes personnes présentes au sein d’un cabinet médical et comment le langage corporel pour les médecins et professionnels de la santé peut être adapté.

Le médecin

En plus du diagnostique médical, il doit chercher à traiter le patient avec respect, gagner sa confiance, et établir de bon rapport avec celui-ci.

Le patient

Il est peut être nerveux, inquiet ou ennuyé, et peut être résistant (ou craintif) aux recommandations médicales/thérapeutique.

Les associés médicaux et le personnel

Dans un rendez-vous médical typique, le patient sera également amené à communiquer avec les personnes présentent à l’accueil, par exemple. Ici aussi un bon langage corporel sera apprécié, afin de mettre le client tout de suite le plus à l’aise possible.

Le langage corporel est omniprésent et bien trop important pour être ignoré. L’ensemble du cabinet médical doit être conscient de sa propre communication non verbale, et être capable de lire et d’interpréter correctement les signaux non verbaux rejetés par les patients.

Afin de développer une relation bénéfique avec vos patients, vous devez avoir une communication claire. Le patient a besoin de sentir qu’il peut vous faire confiance, car sans cela il ne sera pas capable de communiquer avec précision ce qu’ il ressent vraiment. Ce qui rend alors votre travail de médecin plus difficile, voir impossible.

5 conseils fondamentaux sur le langage corporel pour les médecins et professionnels de la santé

Il est donc intéressant de se pencher sur ces comportements non verbaux pouvant améliorer vos relations médecin-patient. En les appliquant, vous allez inspirez davantage la confiance, la sympathie, et développerez votre empathie.

Vos patients seront donc plus à l’aise avec vous, et donc plus enclin à communiquer.

Le pouvoir du sourire

Sourire est important, et tout particulièrement lorsque le contexte est approprié.

Un sourire authentique est contagieux. Il est facilement transmit à une autre personne, et c’est le signe d’une attitude positive et enthousiaste. De plus un sourire authentique, communique également la confiance. Vous pouvez également rajouter des hochements de tête d’acquiescement (faire des petits “oui”), afin que votre interlocuteur voit que vous êtes attentif à ce qu’il raconte.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Tout savoir sur la séduction

Froncer les sourcils ou grimacer pendant que vous discutez avec un patient peut le rendre nerveux ou lui faire adopter un état d’esprit négatif, et l’un de vos objectifs en tant que médecin, est de dissiper cette peur et de les aider à se sentir à l’aise.

Alors souriez 😉 .

Contact visuel

Le contact visuel est l’un des plus puissants de tous les signaux du langage corporel, mais beaucoup de personnes (et de médecin) oublient de l’utiliser.

Maintenir le contact visuel communique votre attention, votre intérêt et votre concentration sur ce que dit ou montre une personne. Et si un patient regarde le sol, et ne parvient pas à établir un bon contact visuel, cela indique probablement de la nervosité ou un manque de confiance.

Bien évidement, il ne faut pas en faire trop avec le contact visuel, une bonne directive à suivre serait que lorsque vous parlait à un patient, essayez de garder le contact visuel pendant environ 50% du temps. Et lorsque vous l’écoutez parler, garder un contact visuel pendant environ 70% du temps. Bien sur cela est difficilement calculable et c’est juste pour vous donner une idée.

Gestuelle et posture

Avoir une bonne posture lorsque vous interagissez avec un patient, est indispensable. Une posture agressive, même si l’individu n’essai pas activement de l’être, peut être intimidante pour un patient.

Lorsqu’un médecin entre dans une salle d’examen, s’il se tient debout lorsqu’il parle au patient qui lui est assis, cela pourrait “intimider” le patient. Car bien que ce ne soit probablement pas l’intention du médecin, cette position peut paraître agressive, et peut rendre les patients mal à l’aise.

Dans ce scénario le médecin parle debout devant le patient, ce qui peut donner l’impression que le médecin voit le patient en dessous de lui.

Afin de garder le patient plus à l’aise, vous devez vous mettre à son niveau. Si le patient est assis, asseyez-vous sur une chaise en face de lui. Et lorsque vous êtes assis en face de lui, restez droit en vous penchant légèrement vers lui, afin d’exprimer clairement votre intérêt pour ce qu’il vous dit, et restez énergique de vous affalez pas, servez vous de vos mains lorsque vous parlez.

Il est très facile pour un patient de se méfier d’un manque n’énergie ou d’un manque d’intérêt. Le langage corporel pour les médecins doit donc être quelque chose auquel il faut faire attention, en faisant en sorte de toujours donner une bonne impression à vos patients.

Restez ouvert, n’allez surtout pas présenter une posture fermé, tel que croiser les jambes et les bras. Vous devez ouvrir votre face ventrale à votre patient et lui montrer qu’il peut vous faire confiance.

Voix

Un ton de voix chaleureux et énergique a tendance à communiquer la confiance en soi. Lorsque vous traitez avec un patient, assurez-vous que le ton de votre voix correspond à ce que vous dîtes. Les patients remarqueront les incongruités dans ce que vous dîtes et dans le ton de la voix que vous utilisez pour le dire. Gardez un ton chaud et réconfortant. Mais n’exagérez pas trop non plus, car si vous en faites trop, cela peu sembler moins sincère.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Les gestes barrières: Votre interlocuteur est-il sur la défensive?

Respirez et restez calme

Les patients détestent sentir que le médecin est pressé. Avant de rencontrer le patient, respirez profondément et faites une pause pendant un moment. Vous pouvez voir des dizaines de patients aujourd’hui, mais ce patient ne verra qu’un seul médecin, vous.

Si vous avez l’air d’être à court de temps, impatient d’arriver au prochain patient, ou de penser à autre chose, votre langage corporel communiquera un manque de respect envers le patient, même si c’est involontaire.

Il y a beaucoup de choses à savoir sur le langage corporel, et cela vos la peine d’y consacrer du temps et des efforts, pour prendre conscience des signaux non verbaux. Le votre, celui du personnel, et celui de vos patients.

Sachant que la majorité des communications interpersonnelles se font par le biais du langage corporel et du ton de la voix, imaginez la confiance accrue et la construction de rapports possibles.

Un mauvais langage corporel peut facilement vous nuire, et le patient peut passer à coté d’informations médicales importantes dont il a besoin. Ce patient peut même ne jamais revenir vous voir.

A l’inverse, si vous voulez que les patients soient à l’aise, afin de vraiment comprendre ce que vous avez à communiquer et pour qu’ils vous fassent confiance à vous, ainsi qu’à vos recommandations médicales, travaillez sur vos messages verbaux et non verbaux.

Vous en savez désormais plus en ce qui concerne le langage corporel pour les médecins, si vous n’utilisiez pas certain conseil vu dans cet article, essayez les et voyez si il y a une différence avec vos patients.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :