fbpx
Langage du corps: Pourquoi se touche t-on le cou?

Langage du corps: Pourquoi se touche t-on le cou?

Vous vous êtes peut être déjà demandé, pourquoi se touche t-on le cou? Pourquoi cette personne se masse, se frotte le cou ou la nuque? Il y a des comportements assez fréquent en communication non verbale, et les gestes en rapport avec le cou en fond partie. Découvrez donc, pourquoi se touche t-on le cou, quelle sont les multiples variantes, et leurs significations.

Les personnes qui se touchent le cou en parlant manifestent un niveau d’assurance en dessous de la “normale” ou se soulage d’un stress. Lorsque l’on se couvre la région du cou, de la gorge, ou encore le creux du cou, en période de stress, ce genre de comportement est l’indicateur universel, qu’un événement menaçant, inquiétant, préoccupant ou déstabilisant, est en cours de traitement par le cerveau.

Ce comportement est révélateur d’une certaine préoccupation, de stress ou d’un malaise psychologique. A part lorsque nous nous grattons (ce qui peut traduire une forme de malaise), se toucher le cou est un signe d’insécurité, d’inquiétude ou de difficulté.

Aussi léger ce geste soit-il, nous avons tendance à nous toucher le cou lorsque nous sommes soucieux. Lorsque vous observez une personne se toucher légèrement le cou, quelle que soit la direction de son geste, cela indique un certain mal être. Il est également possible d’observer le battement des veines du cou, ce phénomène est aussi révélateur de stress, de peur, ou d’anxiété. Lorsqu’un individu est effrayé ou en colère, il est possible de voir ses veines battre fortement.

Cela n’a pas forcément de rapport avec le mensonge, même si un menteur peut présenter ce genre de comportement si il est soucieux. Gardez toujours un œil sur les mains de vos interlocuteurs, car lorsque les gens commencent à se sentir mal à l’aise ou à éprouver du désarroi, leurs mains cherchent à couvrir ou à toucher leur cou. Se toucher le cou fait partie des comportements les plus fiables, il mérite donc toute votre attention.

Se toucher ou se caresser le cou est l’un des comportements de réconfort les plus fréquents en réaction au stress. Certaines personnes se frottent ou se massent la nuque avec les doigts; d’autres se caressent les cotés de cou ou juste au-dessous du menton, au-dessus de la pomme d’Adam, en tiraillant sur la partie charnue du cou. C’est là que se trouve les terminaisons nerveuses qui, lorsqu’elle sont stimulées, font baisser la tension sanguine, ralentissent le rythme cardiaque et apaisent.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  7 conseils pour montrer que vous êtes à l'écoute d'une personne

Généralement, les comportements des hommes sont plus fermes; ils saisissent leur cou dans le creux de la main juste au-dessous du menton, en stimulant les nerfs du cou, ce qui ralentit le rythme cardiaque et apaise. Parfois même, ils se caressent l’arrière du cou avec les doigts ou ajustent leur nœud de cravate ou le col de leur chemise.

Les femmes quant à elles, s’apaisent autrement. Dans les gestes impliquant le cou, elles touchent, tortillent ou manipulent leur collier, si elles en portent un. Elle se couvrent souvent la fourchette sternale avec la main. Elles touchent cette partie de leur cou ou la couvre quand elles sont stressées, mal à l’aise, menacées, apeurées ou anxieuses.

Se toucher ou se couvrir le creux supra-sternal (zone située au-dessous de la pomme d’Adam et juste au-dessus du buste) est révélateur de soucis, difficultés, inquiétudes, insécurités ou peurs. Les femmes ont tendance à toucher davantage cette zone que les hommes.

Pourquoi se touche t-on le cou? Les autres comportements au niveau du cou

Voyons maintenant plus en détails certains comportements liés au cou .

Se masser le cou

Se masser les cotés ou l’arrière du cou sert à soulager le stress. Ce comportement peut paraître évident, mais la plupart des gens ne prêtent pas attention à l’importance de ce geste et ne se rendent pas compte que nous l’utilisons uniquement quand quelque chose nous préoccupe.

Se tirer la peau

Certains hommes tirent sur la partie charnue de leur cou sous le menton pour se calmer. Parfois, en cas de stress intense, ils tirent fortement sur cette zone.

Se ventiler le cou

Tirer sur son col de chemise (de polo ou de t-shirt), pour l’éloigner du cou permet d’apaiser le stress. C’est une manifestation d’inconfort.

Pourquoi se touche t-on le cou avec le poing?

Placer son poing contre son cou joue le même rôle que de se couvrir le creux supra-sternal. C’est une réaction automatique à la menace, la peur ou la préoccupation. Même si ce geste est essentiellement employé par les hommes, il arrive aussi que les femmes l’utilisent quand elles sont stressées ou préoccupées.

Cou raidi

Quand une personne est attentive et réceptive, mais qu’elle se sent très à l’aise, elle incline le cou sur le coté. Cependant, a partir du moment où votre interlocuteur prononce des paroles désagréables, notre cou se raidit aussi. Observez bien ce comportement qui signifie qu’un événement négatif a eu lieu, surtout si cela se manifeste après qu’une question a été posée.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Le mirroring dans le langage corporel et son influence

Étirement du cou

Un craquement dans un mouvement circulaire pour se soulager du stress et s’apaiser. Observé après qu’une personne a répondu à une question, ce geste est employé pour libérer le stress.

Mouvements de la pomme d’Adam

Si la pomme d’Adam saute soudain vers le haut, il est fort probable que la personne vient d’entendre quelque chose qui l’inquiète, la rend anxieuse ou lui fait peur. Observée dans des cas de stress très élevés ou quand un individu se sent menacée, cette réaction incontrôlable se manifeste en général uniquement quand une personne est soudain confrontée à un événement extrêmement négatif.

Difficulté à déglutir

Ce phénomène est très visible et parfois audible. C’est une réaction authentique et spontanée à un événement détestable, dangereux ou extrêmement stressant.

Rougeurs au niveau du cou et du visage

Le cou devient rouge à certains endroits à cause des frottements avec la main. Les rougeurs du cou et du visage sont incontrôlables. Beaucoup de personnes rougissent quand elles se sentent menacées ou mal à l’aise. Ce comportement indique que la personne est inquiète. Nous avons souvent tendance à rougir lorsque nous sommes gênés.

Vous savez désormais pourquoi se touche t-on le cou, les gestes tranquillisants de la zone du cou son très fréquents en cas d’inconfort, il est donc important de les observer afin d’en savoir plus sur les pensées, émotion et intentions de vos interlocuteurs.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 16
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :