fbpx
Les positions des jambes et des pieds en séduction

Les positions des jambes et des pieds en séduction

Quelles sont les positions des jambes et des pieds en séduction, qu’il faut observer?

Durant les interactions sociales plutôt détendues, la position de vos pieds et de vos jambes reflète celle de votre interlocuteur (c’est que l’on appelle l’isopraxie) et reste immobile. En cas de très grand bien être, durant les phases de séduction, les pieds entrent en contact via des attouchements ou des caresses. Observons plus en détails deux positions des jambes et des pieds en séduction, que l’on peut souvent rencontrer.

Le balancement de la chaussure

positions des jambes et des pieds en séduction

Pendant les jeux de séductions, les femmes, notamment lorsqu’elles sont assises, jouent souvent avec leurs chaussures, en les faisant balancer au bout de leurs orteils lorsqu’elle se sentent à l’aise avec leur compagnon. L’homme peut savoir quelles sont ses chances en se basant sur ce comportement de jeu avec les chaussures.

Quand au bout de quelques minutes de conversation, elle arrête de jouer avec sa chaussure et la remet, notamment si elle détourne légèrement du galant et se saisit de son sac à main, l’homme a perdu toutes chances.

Même si une femme ne fait pas du pied à son amoureux, le balancement du pied et le jeu avec la chaussure ne passent pas inaperçus. Ce comportement non verbal signifie “regardez-moi”, ce qui est l’opposé de la réaction d’immobilité et fait partie du réflexe instinctif d’orientation qui nous rapproche des gens et des choses que nous apprécions ou désirons et qui nous éloigne des choses que nous n’aimons pas, auxquelles nous ne faisons pas confiance ou qui sont incertaines.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Carrière professionnelle: Gravir les échelons grâce au langage corporel en 8 étapes

Les jambes croisées

Les jambes croisées, lorsque l’on est assis, sont elles aussi révélatrices. Lorsque des personnes sont assises l’une à coté de l’autre, la direction des jambes croisées en dit long. Si deux personnes s’apprécient et s’entendent bien, la jambe placée au-dessus est pointée vers l’autre. Si l’une des deux n’aiment pas la discussion lancée par la personne en face d’elle, la position change de façon à ce que la jambe placée au-dessus devienne une “barrière“. C’est un comportement de blocage, du cerveau limbique.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :