fbpx
Pourquoi est-il important de savoir observer son environnement?

Pourquoi est-il important de savoir observer son environnement?

Aujourd’hui, la plupart des gens ne sont malheureusement pas de très bon observateur. Ils sont facilement distrait, et pour la majorité, ne sont pas disposés à évaluer de façon critique le monde qui les entoure. Pourtant, être capable de savoir observer son environnement est essentiel.

Savoir observer était indispensable pour nos ancêtres

Durant des milliers d’années, nos ancêtres vivaient en très petits groupes et pour eux, il était indispensable de bien observer attentivement son environnement.

Savoir observer son environnement était cruciale pour la survie et, heureusement personne n’était là pour leur dire “Ce n’est pas poli de regarder les autres comme ça”, car s’ils avaient suivi cet avertissement, notre espèce n’aurait probablement jamais survécu.

Durant une bonne partie de l’histoire,  nous les humains, avons été de très bons observateurs parce que nous devions observer pour survivre. Nous avons utilisé tous nos sens: Le toucher, le gout, l’ouïe et la vue pour détecter et discerner les potentiels dangers et menaces. Le cri des animaux ou la frayeur des oiseaux, alertaient l’homme, en lui montrant que quelqu’un ou quelque chose approchait.

Même la sueur d’un étranger permettait à nos ancêtres de savoir si un individu était du coin et ce qu’il avait mangé. A distance, en examinant la posture, la démarche, le mouvement des bras, les vêtements, et autres équipements (armes, outils etc..), nos ancêtres pouvaient discerner l’ami de l’ennemi.

Au fur et à mesure que les générations ont évolué et se sont finalement déplacées vers les villes, la proximité a changé la façon dont nous nous percevions et nous évaluions mutuellement. Parce que tout le monde était si proche, que nous avions moins le temps d’observer chaque personne et situation.

L’environnement et les circonstance font qu’aujourd’hui l’on réagi avant d’évaluer une situation. C’est le contraire de ce que nous avons fait durant des milliers d’années, qui consistait à d’abord évaluer puis à agir. Cette proximité nous a également rendus plus sensibles à l’observation, ce qui explique pourquoi nous sommes mal à l’aise lorsque d’autres personnes nous regardent.

Pourquoi sommes-nous devenus de moins bons observateur?

Serions-nous devenus paresseux? Nous sommes nous permis de devenir négligents lorsqu’il s’agit de notre propre survie et de celle de nos proches? Je me pose la questions car nous voyons de plus en plus de personnes distraites (se maquiller, envoyer des SMS, faire des appels téléphoniques) en conduisant et en finissant dans des accidents de la route.

Ou lorsque quelqu’un frappe à la porte d’entrée et que nous l’ouvrons sans d’abord voir qui est derrière cette porte et demander ce qu’il veut. Peut être que dans une tentative d’être gentil et poli, nous avons mis de coté notre instinct de survie et d’observateur.

L’autre jour, alors que je sortais d’un magasin, une jeune femme qui sortais presque en même temps que moi, et qui rejoignait sa voiture, était au téléphone et semblait faire abstraction du monde qui l’entourait.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Comment ne pas se laisser déborder par ses émotions?

Au moment d’ouvrir la porte de sa voiture, elle se retrouva “piégée” par quelqu’un qui mendiait de l’argent à une distance si proche, que la peur et le surprise dominaient son visage.

Heureusement pour elle l’homme désirait seulement une petite pièce, mais cela aurait très bien pu être un voleur ou un prédateur sexuel. Si elle avait observé son environnement, elle aurait mieux anticipé cet événement.

Il faut vous forcer à être plus attentif et conscient de votre environnement, je ne vous dît pas de devenir complètement paranoïaque, et d’agir comme si vous étiez sur un champs de bataille, mais simplement de faire plus attention, en ayant conscience des lieux et des personnes qui vous entourent. Ce qui n’est pas facile car nous avons bien souvent tendance à nous laisser submerger par nos pensées ou distraire par le message ou l’appel sur notre téléphone par exemple.

Il faut vous encourager à regarder autour de vous et à écouter cette voix intérieur, qui est votre cerveau limbique vous disant de faire attention à quelque chose qui ne va pas.

Nous avons réellement besoin d’améliorer notre capacité à observer et surtout à avoir conscience de la situation. Nos sentiments et intuitions que quelque chose ne va pas, nous alerte bien souvent qu’il y a un réel potentiel danger.

Comment améliorer votre capacité d’observation?

Il n’est jamais trop tard pour commencer à observer, mais pourquoi observons-nous? D’abord, clarifions certaines choses sur l’observation correcte. L’observation n’est pas une question de jugement, elle ne concerne pas le bien ou le mal, elle consiste à voir le monde autour de soi, à avoir une conscience de la situation et à interpréter ce que les autres communiquent verbalement et non verbalement.

Savoir observer, c’est voir mais également comprendre et cela demande d’écouter ce que l’on ressent.

De bonnes capacités d’observation vous donnent l’occasion de tester et de valider ce que les autres pensent, ressentent ou on l’intention de faire. Sont-ils gentils, désintéressés et emphatiques? Ou sont-ils égoïstes, cruels, indifférents et apathiques?

Parce que s’ils le sont et que vous le découvrez assez tôt, vous vous épargnerez bien des problèmes et complications. Si vous ne vous en apercevez pas, vous payerez le prix fort, d’une relation pénible avec quelqu’un qui ne vous apportera rien de positif.

Peut être est ce la raison pour laquelle, quand certaines personnes sont jeunes, elles ont tant d’amis, et qu’en vieillissant elles en ont moins, mais ils sont meilleurs. Ils se sont débarrassés de ceux qui les ont drainés et qui leurs ont causé de la douleur.

Si une personne cherche à vous nuire, il est préférable de l’éviter si possible (car ce n’est pas toujours possible, famille, lieu de travail etc..) et cela ne peut être déterminé que par une observation critique. Et cela signifie que nous testons et validons en permanence. Ceci est important car lorsque nous traitons avec des individus qui ont des tendances anti-sociales, nous en payons le prix tôt ou tard, soit par leur négativité, soit par leur manque d’empathie véritable, soit par leur indifférence, leur insensibilité ou leur criminalité.

Savoir observer ne signifie pas être odieux ou intrusif. En fait, un bon observateur sait que les observations intrusives affectent ce qui est observé; cela doit donc être fait avec subtilité et efficacité.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  La signification des différents comportements du front

Pourquoi observons nous finalement? Eh bien nous observons principalement pour deux raisons: Le danger et l’inconfort. Seulement pour cela? Non, mais commençons déjà par ça.

Il suffit de vous demander à tout moment: “Comment est ce que je me sens dans cette situation ou avec cette personne?”

Par exemple, vous marchez jusqu’à votre voiture et il fait nuit. D’un coup, vous voyez du coin de l’œil, une personne marcher plutôt vite, et vous sentez que vous allez vous croiser tous les deux.

Votre cerveau limbique détecte pour vous et vous fait savoir que quelque chose ne va pas, mais vous devez tenir compte de cette voix intérieure. Ce “signal” est votre cerveau vous alertant qu’il y a un potentiel danger, afin que vous soyez sur vos gardes. Vous recherchez alors une zone plus éclairée, et vous changez sagement de trottoir, ou retournez dans une zone “sécurisé” (un magasin, boutique, bar etc..).

Savoir observer ainsi qu’évaluer votre confort et votre inconfort peut vraiment vous aider. Lorsque vous rencontrez une nouvelle personne, demandez-vous: “Est ce que je suis toujours à l’aise avec cette personne?” Si ce n’est pas le cas, alors la question est “pourquoi?”

Vous ne devez jamais ignorer les indices qui disent que quelque chose ne va pas, peut importe à quel point vous voulez qu’une amitié fonctionne. Votre subconscient travail toujours afin de vous protéger, mais vous devez être prêt à observer et à reconnaître ce que vous sentez.

Savoir observer son environnement n’est pas moins important aujourd’hui que ça ne l’était il y a dix milles ans. La seule différence est qu’aujourd’hui nous devons le faire plus rapidement et plus efficacement parce que nous pouvons rencontrer des dizaines d’inconnus chaque jours, là où nos ancêtres n’en rencontraient que quelques-uns.

Vous pouvez améliorer votre capacité à savoir observer, et vous pouvez même l’enseigner à vos enfants et à vos proches. Mais comme touts le reste cela demande de l’effort.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

 

 

 

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :