fbpx
Psychologie des couleurs: Découvrez les significations des couleurs

Psychologie des couleurs: Découvrez les significations des couleurs

Vous sentez-vous plus joyeux dans une pièce jaune? La couleur bleue vous rend-elle calme et détendue? Les artistes et les architectes d’intérieur ont longtemps cru que les couleurs pouvaient dramatiquement affecter l’humeur, les sentiments et les émotions. “Les couleurs, comme les traits, suivent les changements des émotions”, a déclaré l’artiste Pablo Picasso. La psychologie des couleurs est une étude très intéressante que nous allons tenter de comprendre plus en détail.

La couleur est un puissant outil de communication et peut être utilisée pour signaler une action, influencer l’humeur et même influencer les réactions physiologiques. Certaines couleurs ont été associées à une augmentation de la pression artérielle, à une augmentation du métabolisme et à une fatigue visuelle.

Alors, comment fonctionnent exactement les couleurs? Comment les couleurs peuvent-elles avoir un impact sur l’humeur et le comportement?

Qu’est-ce que la psychologie des couleurs?

En 1666, le scientifique anglais Sir Isaac Newton a découvert que lorsqu’une lumière blanche pure traverse un prisme, elle se sépare en toutes les couleurs visibles. Newton a également constaté que chaque couleur est composée d’une seule longueur d’onde et ne peut être séparée en d’autres couleurs.

D’autres expériences ont montré que la lumière pouvait être combinée pour former d’autres couleurs. Par exemple, la lumière rouge mélangée à la lumière jaune crée une couleur orange. Certaines couleurs, telles que le vert et le magenta, s’annulent lorsqu’elles sont mélangées et produisent une lumière blanche.

Si vous avez déjà peint, vous avez probablement remarqué que certaines couleurs peuvent être mélangées pour créer d’autres couleurs.

“Compte tenu de la prévalence de la couleur, on pourrait s’attendre à ce que la psychologie des couleurs soit un domaine bien développé”, ont noté les chercheurs Andrew Elliot et Markus Maier. “Étonnamment, peu de travaux théoriques ou empiriques ont été menés à ce jour sur l’influence de la couleur sur le fonctionnement psychologique, et le travail qui a été accompli a été principalement motivé par des préoccupations pratiques et non par la rigueur scientifique.”

Malgré le manque général de recherche dans ce domaine, le concept de psychologie des couleurs est devenu un sujet brûlant dans le marketing, l’art, le design et d’autres domaines. Une grande partie des preuves qui émergent dans ce domaine sont au mieux anecdotique, mais les chercheurs et les experts ont fait quelques découvertes et observations importantes sur la psychologie de la couleur et ses effets sur l’humeur, les sentiments et les comportements.

Bien sûr, vos sentiments vis-à-vis de la couleur sont souvent profondément personnels et ancrés dans votre propre expérience ou culture. Par exemple, si la couleur blanche est utilisée dans de nombreux pays occidentaux pour représenter la pureté et l’innocence, elle est considérée comme un symbole du deuil dans de nombreux pays de l’Est.

Les effets psychologiques de la couleur

Pourquoi les couleurs ont-elle une force si puissante dans nos vies? Quels effets peuvent-elles avoir sur notre corps et notre esprit?

Bien que les perceptions des couleurs soient quelque peu subjectives, certains effets de couleur ont une signification universelle. Les couleurs dans la zone rouge du spectre de couleurs sont appelées couleurs chaudes et incluent le rouge, l’orange et le jaune. Ces couleurs chaudes évoquent des émotions allant des sentiments de chaleur et de réconfort aux sentiments de colère et d’hostilité.

Les couleurs du côté bleu du spectre sont appelées couleurs froides et incluent le bleu, le violet et le vert. Ces couleurs sont souvent décrites comme étant calmes, mais peuvent aussi évoquer des sentiments de tristesse ou d’indifférence.

Comment les gens réagissent-ils aux différentes couleurs? Cliquez sur une couleur ci-dessous pour en savoir plus sur les effets possibles de chaque couleurs:

Noir

Blanc

Rouge

Bleu

Vert

Jaune

Violet

Marron

Orange

Rose

Psychologie des couleurs comme thérapie

Plusieurs cultures anciennes, dont les égyptiens et les chinois, pratiquaient la chromothérapie, ou l’utilisation de couleurs pour soigner. La chromothérapie est parfois appelée thérapie par la lumière ou colorologie et est encore utilisée aujourd’hui comme traitement holistique ou alternatif.

Dans ce traitement:

– Le rouge était utilisé pour stimuler le corps et l’esprit et pour augmenter la circulation.

– Le jaune était employé pour stimuler les nerfs et purifier le corps.

– L’orange était utilisée pour soigner les poumons et augmenter les niveaux d’énergie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Les 2 principales erreurs à éviter dans la détection de mensonge

– On croyait que le bleu apaisait les maladies et traitait la douleur.

– On pensait que les teintes indigo atténuaient les problèmes de peau.

Recherche moderne sur la psychologie des couleurs

La plupart des psychologues considèrent la thérapie par la couleur avec scepticisme et soulignent que les effets supposés de la couleur sont souvent exagérés. Les couleurs ont également des significations différentes selon les cultures. La recherche a démontré dans de nombreux cas que les effets de la couleur sur l’humeur peuvent être temporaires. Une pièce bleue peut initialement provoquer une sensation de calme, mais l’effet se dissipe après une courte période de temps.

Cependant, les recherches existantes ont montré que la couleur peut avoir un impact surprenant sur les personnes:

Une étude a révélé que les pilules placebo de couleur chaude étaient plus efficaces que les pilules placebo de couleur froide.

Des preuves anecdotiques suggèrent que l’installation de lampadaires de couleur bleue peut réduire la criminalité dans certaines régions.

Plus récemment, les chercheurs ont découvert que la couleur rouge fait réagir les gens plus rapidement et avec plus de force, ce qui peut s’avérer utile lors d’activités sportives.

Une étude portant sur des données historiques a révélé que les équipes sportives vêtues principalement d’uniformes noirs sont plus susceptibles de recevoir des pénalités et que des personnes sont plus susceptibles d’associer des qualités négatives à un joueur portant un uniforme noir.

La couleur peut influencer la performance

Des études ont également montré que certaines couleurs peuvent avoir un impact sur les performances. Personne n’aime voir un test gradué recouvert d’encre rouge, mais une étude a révélé que le fait de voir la couleur rouge avant de passer un examen nuisait réellement à la performance du test. Bien que la couleur rouge soit souvent décrite comme menaçante ou excitante, de nombreuses études antérieures sur l’impact de la couleur rouge ont été peu concluantes. L’étude a toutefois montré que l’exposition des étudiants à la couleur rouge avant un examen avait un impact négatif sur leurs performances aux tests.

Dans la première des six expériences décrites dans l’étude, 71 étudiants américains ont reçu un numéro de participant coloré en rouge, vert ou noir avant de passer un test de cinq minutes. Les résultats ont révélé que les élèves qui avaient reçu le numéro rouge avant de passer le test ont obtenu des résultats inférieurs de plus de 20% à ceux présentés avec les chiffres vert et noir.

Couleurs et achats grand public

La psychologie des couleurs suggère que diverses nuances peuvent avoir un large éventail d’effets, allant du renforcement de notre humeur à l’anxiété. Mais la couleur des produits que vous achetez peut-elle dire quelque chose sur votre personnalité? Par exemple, la couleur de la voiture que vous achetez peut-elle être liée à des traits de personnalité ou à d’autres facteurs?

Vos préférences de couleur peuvent expliquer pourquoi l’achat de certains articles peut avoir une incidence sur le type d’image que vous essayez de projeter. Les préférences de couleur, des vêtements que vous portez, et la voiture que vous conduisez, peuvent parfois indiquer comment nous voulons que d’autres personnes nous perçoivent. D’autres facteurs tels que l’âge et le sexe peuvent également influencer les choix de couleurs que nous faisons.

Blanc: La couleur blanche reflète la fraîcheur et la propreté. Cette couleur est souvent utilisée pour évoquer un sentiment de jeunesse et de modernité.

Noir: Le noir est souvent décrit comme une couleur “puissante”, ce qui pourrait expliquer pourquoi le noir est la couleur la plus populaire pour les véhicules de luxe. Les gens décrivent souvent cette couleur comme sexy, puissante, mystérieuse et même inquiétante.

Argent: C’est la troisième couleur la plus populaire pour les véhicules et elle est liée à un sens de l’innovation et de la modernité. Les produits de haute technologie sont souvent de cette couleur, de sorte que la couleur est souvent liée à des choses nouvelles, modernes et de pointe.

Rouge: Vous rêvez d’un véhicule rouge? Le rouge est une couleur audacieuse qui attire l’attention. Préférer ce type de voiture peut signifier que vous voulez projeter une image de puissance, d’action et de confiance.

Bleu: Le bleu est souvent décrit comme la couleur de la stabilité et de la sécurité. Conduire une voiture bleue peut indiquer que vous êtes fiable et digne de confiance.

Jaune: Selon les experts, conduire un véhicule jaune peut signifier que vous êtes une personne heureuse en général et peut-être un peu plus disposée que la moyenne à prendre des risques.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Comment augmenter vos chances de succès grâce au langage corporel

Gris: Les experts suggèrent que les personnes qui conduisent des voitures grises ne veulent pas se démarquer et préfèrent plutôt quelque chose d’un peu plus subtil.

Bien entendu, les choix de couleurs que nous effectuons sont souvent influencés par des facteurs tels que le prix, la sélection et d’autres problèmes pratiques. Non seulement cela, mais les préférences de couleur peuvent également changer avec le temps. Une personne peut préférer des couleurs plus vives et plus attirantes quand elles sont plus jeunes, mais se trouve attirée par des couleurs plus traditionnelles à mesure qu’elles grandissent. La personnalité de l’acheteur peut jouer un rôle important dans la sélection des couleurs, mais les acheteurs sont souvent fortement influencés par des facteurs tels que le prix et la disponibilité.

Par exemple, acheter un véhicule blanc n’est pas forcément une question d’envie (c’était peut être la seule couleur disponible), et cela ne veut pas forcément dire non plus que vous êtes jeune et moderne et que vous vous intéressez davantage au climat dans lequel vous vivez; les personnes qui vivent dans des climats chauds préfèrent généralement les véhicules de couleur claire par rapport aux véhicules de couleurs plus sombres.

Des recherches supplémentaires sur la psychologie des couleurs sont encore nécessaires

L’intérêt pour le sujet de la psychologie des couleurs ne cesse de croître, mais il reste un certain nombre de questions sans réponse. Comment se développent les associations de couleurs? Quelle est l’influence de ces associations sur les comportements du monde réel? Peut-on utiliser la couleur pour accroître la productivité des travailleurs ou la sécurité au travail? Quelles couleurs ont un impact sur le comportement du consommateur? Certains types de personnalité préfèrent-ils certaines couleurs? Alors que les chercheurs continuent à explorer de telles questions, nous pourrons bientôt en apprendre davantage sur l’impact de la couleur sur la psychologie humaine.

Zena O’Connor, membre du corps professoral du département d’architecture, de design et de planification de l’Université de Sydney, suggère que les gens doivent se méfier de nombreuses affirmations concernant la psychologie de la couleur.

“Beaucoup de ces revendications manquent de justification en termes de support empirique, présentent des failles fondamentales (telles que la simplification causale et la validation subjective), et peuvent inclure des anecdotes présentés comme des faits”, explique O’Connor. “En outre, ces allégations se réfèrent souvent à des recherches dépassées sans faire référence aux résultats de recherche actuels.”

Un mot pour la fin sur la psychologie des couleurs

La couleur peut jouer un rôle important dans la transmission de l’information, la création de certaines humeurs et même l’influence des décisions prises. Les préférences de couleur exercent également une influence sur les objets que les gens choisissent d’acheter, les vêtements qu’ils portent et la façon dont ils ornent leur environnement. Les gens choisissent souvent des objets dans des couleurs qui évoquent certaines humeurs ou certains sentiments, comme la sélection d’une couleur de voiture qui semble sportive, futuriste, élégante ou fiable. Les couleurs des pièces peuvent également être utilisées pour évoquer des ambiances spécifiques, comme peindre une chambre d’un vert tendre pour créer une ambiance paisible.

Alors, quelle est la ligne de fond? Les experts ont constaté que si la couleur peut influer sur la façon dont nous nous sentons et agissons, ces effets sont soumis à des facteurs personnels, culturels et situationnels. Des recherches plus scientifiques sont nécessaires pour mieux comprendre la psychologie des couleurs.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que j propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :