fbpx
Que peuvent révéler les épaules à propos d’une personne?

Que peuvent révéler les épaules à propos d’une personne?

Quand vous étiez enfant, vos parents vous ont peut être déjà dit, de vous tenir droit, avec les épaules en arrière, et la tête droite. Ce que l’on ne réalisait pas lorsque l’on attendait ça, c’est qu’ils nous disaient ça à cause de ce que nous communiquions avec notre posture et nos épaules.

Alors que beaucoup de personnes sont excessivement concentrés sur le visage quand il s’agit d’observer les comportements non verbaux d’une personne, le reste du corps est tout aussi important à considérer, et les épaules, puisqu’elles sont le sujet principale de cet article, ont bon nombre de chose à nous révéler.

Les épaules sont là, très visibles, elles soulignent nos vêtements, elles façonnent ce que les autres pensent de nous, elles révèlent notre santé et nos émotions, et elles nous aident à communiquer, mais malheureusement, la plupart des gens les ignorent.

Desmond Morris, le célèbre zoologiste, et David Givens, le célèbre anthropologue, ont parlé de la largeur et de la virilité des épaules, telles qu’on les trouve sur la statue David de Michel-Ange. C’est aussi quelque chose que les Grecs apprécient particulièrement, comme le montrent leurs statues de kouros avec des jeunes hommes en forme de «V».

Il y a probablement une composante génétique à cela car Morris soutient que nous associons des attributs positifs aux hommes qui ont cet aspect en «V» (épaules larges, hanches étroites), que nous voyons sur les athlètes. Ici, les épaules communiquent la santé et la vitalité et, du point de vue de l’évolution, comme dirait David Givens, la sélection de partenaires possédant ces caractéristiques présenterait des avantages biologiques.

Nous sommes tellement inconsciemment attirés par cette forme en «V» que les vestes des hommes sont intentionnellement rembourrées sur les épaules pour nous assurer que nous obtenons cette forme.

Les épaules communiquent la vitalité mais elles peuvent aussi communiquer la domination et la hiérarchie. Savez-vous par exemple, comment un agresseur choisit généralement ses victimes? Trois éléments ressortent:

– L’apparence de leurs victimes (fragiles, faibles et non athlétiques).

– Leur conscience globale de la situation (ne jamais s’en prendre à quelqu’un qui vous voit en premier).

– Le balancement de leurs bras (bras mou et ballant).

Ainsi, pour un criminel, notre propre prédateur intra-espèce, comme les appelle Robert Hare, les épaules sont un facteur clé lorsqu’il s’agit de choisir sa cible.

Quelle que soit la branche de l’armée que vous observez, une chose ressort: leurs épaules disent “regarder moi”, “je suis un leader”, “suivez-moi”. Cela fait partie de l’établissement de la hiérarchie, mais c’est aussi la manière dont nous faisons preuve de respect.

C’est particulièrement le cas chez les soldat de la garde royal (vous savez ceux habillés en rouge avec un gros chapeau noir), où leur posture et leurs épaules, reflètent la fierté et le respect.

Ces soldats dévoués, dos droit, épaules en arrière, communiquent fièrement qu’ils sont prêts à défendre leur prochain. Vous ne pouvez pas faire cela en ayant les épaules affalés, et c’est donc un comportement simple qui communique beaucoup de chose.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Négociation: 8 conseils pour mieux négocier grâce au langage corporel

Les épaules nous aident à communiquer le respect et la confiance, mais elles nous aident également à communiquer le bonheur et la joie. Dans beaucoup de style de dance, les épaules ont un rôle important à jouer, et apportent la sensualité et la joie. Après tout, que serait le carnaval de Rio sans que les épaules des danseurs et danseuses ne bougent en rythme?

Tout comme pour la danse, les épaules révèlent très efficacement ce qui est dans le cœur et dans l’esprit. À tel point qu’elles peuvent même être utilisés pour évaluer la dépression. Il est possible de savoir qu’une personne est déprimée rien qu’en observant ses épaules (lourdes et affaissées).

Lorsque nous nous sentons mal que cela soit physiquement ou mentalement nous avons tendance à nous affaisser et à nous recroqueviller. Si vous observez une personne se sentant mal, vous verrez des épaules qui ne défient pas la gravité, des épaules sans mouvement spontané, des épaules apparemment alourdies par le poids de leur état émotionnel.

Et, même si un enfant qui rentre de l’école peut présenter des épaules affaissées pendant quelques minutes ou quelques heures, la dépression clinique peut se manifester pendant des mois ou des années. Avec le temps, si elle n’est pas corrigée, elle façonne les perceptions de la personne.

Sans le savoir, chaque jour, nous utilisons les épaules pour communiquer de manière non verbale ce que nous pensons. Quand quelqu’un nous demande: «Savez-vous où j’ai posé mes clefs?» Et que vous haussez immédiatement les épaules, en les élevant rapidement et avec insistance, c’est votre façon de dire «Je ne sais pas». Que vous habitiez en France ou en Chine, ce geste est universel.

Si nous décidons de répondre verbalement à cette question, nous hausserons probablement nos épaules en même temps pour potentialiser le message sans nous en rendre compte. Nous le faisons parce que cela met l’accent sur ce que nous disons. Ce comportement défiant rapidement la gravité (soulever ou hausser les épaules) renforce positivement ce qui a été dit. Nous avons plus confiance en autrui lorsque nous voyons la confirmation non verbale du message verbal.

L’une des choses importante à constater sur les épaules est la façon dont elles trahissent ceux qui manquent de confiance ou mentent carrément. Lorsque les gens ne sont pas certains de ce qu’ils disent ou manquent de confiance, leurs épaules ont tendance à refléter cette incertitude. En répondant à une question, ils diront quelque chose comme: «Je suis certain que cette personne n’était pas là hier» et, ce faisant, vous voyez les épaules ou peut-être une épaule se hausser légèrement ou lentement. Cette légère ou lente élévation des épaules indique, inconsciemment, que la personne manque de confiance en ce qu’elle dit.

Pour un médecin par exemple, cela peut être utile lorsqu’ils parlent aux patients et leur demandent: «Allez-vous prendre vos médicaments comme je vous l’ai indiqué?» Et si ces derniers répondent avec un léger haussement des épaules, le médecin peut savoir que quelque chose ne va pas.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Comment savoir si une personne est heureuse en observant ses pieds?

Le médecin peut alors penser que ces patients ne veulent pas dire ce qu’ils ont en tête, peut être qu’ils n’aiment pas prendre ce médicament ou que cela leur cause des maux d’estomac. Donc, plutôt que de parler, ils répondent avec une épaule levée ou légèrement soulevée. Pour le médecin attentionné, cela constitue une excellente occasion de demander:”Quelle est votre expérience avec ce médicament et est-ce que cela vous a causé des problèmes?”

Mais l’élévation de l’épaule n’est pas un indicateur de tromperie (il n’existe pas de comportement révélateur de tromperie) et ne doit pas être interprétée de cette manière, mais plutôt comme un indicateur de manque de confiance.

Cela devrait vous avertir que la personne ne soutient pas complètement ce qu’elle dit. Par exemple, si un responsable demande: «Est-ce que cela se fera d’ici mardi?» Et que la personne répond «Oui», mais qu’une épaule se soulève lentement en même temps que la réponse, il y a probablement un problème. Si la prochaine question est la suivante: “Qu’est-ce qui pourrait nuire à la réalisation de ces tâches?” Et que la personne répond: “Eh bien, j’ai deux enfants qui sont malades en ce moment et…”. Vous réalisez alors pourquoi ils ont inconsciemment fait ce comportement.

“Le corps révèle ce que l’esprit cache”

Comme je l’ai dit au début de l’article, les épaules sont vues mais rarement observées et même lorsque qu’elles sont observées, nous ne faisons pas toujours attention aux messages qu’elles envoient. Alors, la prochaine fois que vous observez une personne, regardez bien ses épaules (en particulier chez les enfants dont le langage corporel est si honnête) afin de voir ce qui est vraiment dans le cœur et dans l’esprit.

Et puis repensez à ce que vous disaient vos parents, redressez-vous et remettez vos épaules en arrière, cela façonne la façon dont les autres vous perçoivent, et il n’y a que des avantages à se tenir bien droit.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 3
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :