fbpx
Territoire: L’utilisation de la territorialité chez les humains

Territoire: L’utilisation de la territorialité chez les humains

Vous l’aurez deviné, dans cet article nous allons parler de la territorialité chez les humains. Nous ne faisons peut être pas pipi aux quatre coins de notre quartier afin de marquer notre territoire, mais nous avons encore quelques signaux indiquant aux autres ce qui nous appartient.

Vous désirez connaitre les pensées, émotions et intentions des personnes autour de vous? Téléchargez votre formation offerte pour décoder le langage corporel de vos interlocuteurs de manière simple, rapide, et efficace (cliquez ici).

Qu’est-ce que la territorialité signifie?

chien qui urine

Par définition, c’est un comportement animal (principalement des mâles) visant à sécuriser une zone géographique personnelle ou collective, pour la nourriture et la reproduction. En utilisant un visuel auditif (chants d’oiseaux) (traces de gibier) et olfactif (la forte odeur de l’urine de votre chien), les animaux marquent leur territoire et signalent à leurs pairs que leur présence n’est pas la bienvenue dans leur zone.

L’invasion de ce territoire est souvent confrontée à l’agression, où une seule partie sera victorieuse avec le droit de manger, s’accoupler et se promener librement sur le territoire jusqu’à ce qu’un nouveau prétendant apparaisse.

Alors, cela nous concerne t-il? Découvrons-le.

Les humains sont-ils inclus?

Il faut savoir que les humains ont de nombreuses similitudes avec le comportement territorial des animaux, mais d’une manière plus sophistiquée.

Ils ont commencé à grande échelle avec les pays, chacun avec ses propres frontières et ses armées pour le garder. Ensuite, ça a été le tour des régions, département, villes, rues, quartier, votre maison, votre chambre, votre table, et enfin, l’appareil sur lequel vous êtes en train de lire ces lignes.

Tout comme les autres animaux, nous aimons marquer notre propriété comme étant la nôtre, et ce de différentes manières. Il existe également un lien étroit entre le statut social, la propriété et la taille du territoire, plus il est grand, plus le statut est élevé (dans la plupart des cas).

D’un autre côté, nous affichons des comportements distincts qui nous séparent des autres animaux:

Tout d’abord, nous utilisons notre territoire à d’autres fins que la reproduction et la sécurisation des ressources alimentaires. Nous avons des endroits spéciaux pour: le travail, le loisir, les sport, les étude ou simplement sortir. Nous protégeons également notre territoire pour différentes raisons; Si votre maison a été cambriolé, la première chose que vous allez faire ce n’est pas de vérifierez le réfrigérateur à la recherche de nourriture manquante.

Deuxièmement, il n’est pas très commun d’agir agressivement envers les personnes qui envahissent votre espace. Vous pourriez vous mettre en colère oui, mais cela ne veut pas dire que vous allez passer à l’attaque. De plus, nous agissons souvent de manière opposée à la territorialité en invitant les autres sur notre territoire à des fins sociales ou professionnelles.

Et enfin, nous ne marquons pas notre territoire avec notre urine.
Nous avons plutôt tendance à marquer notre territoire à l’aide d’objets ou d’autres moyens “artificiels”, alors que les animaux utilisent un mode de signalisation plus “direct”.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Le langage corporel du bébé

En dehors de ces différences distinctes, une question simple et très importante demeure:

Pourquoi sommes-nous territoriaux?

Puisque nous n’utilisons pas notre territoire de la même manière que les autres animaux, pourquoi sommes-nous si sensibles à ce sujet?

Eh bien, il y a deux types de perspectives à ce sujet:

Perspective socio-biologique:

De ce point de vue, notre territorialité s’est développée à partir de nécessités biologiques, tout comme chez les autres animaux. Nous avons besoin d’espace pour sécuriser les ressources et avoir notre propre aire de reproduction. Les différences entre nous et les autres animaux ont augmenté en raison de notre avancement social et intellectuel, mais les instincts et les principes de base sont restés les mêmes.

Perspective socio-cognitive

Dans cette perspective, il est soutenu que, s’il est vrai que nous avons commencé à partir de besoins biologiques, nous avons évolué et utilisé la territorialité pour un autre concept qui est, la simplification et l’ordre. Cela signifie qu’il est beaucoup plus facile de survivre en société si nous savons comment agir et nous comporter avec les autres, ce que nous pouvons faire et ne pouvons pas faire pour vivre paisiblement et confortablement autant que possible. Donc, si je construis une clôture autour de ma maison, ce ne sera pas pour vous empêcher d’attaquer mon frigo, mais pour vous montrer que cette propriété est la mienne et que je la contrôle.

Comment exprimons nous cela?

Tout d’abord, admettons qu’il existe plusieurs types de territoires pour les humains. Examinons les types décrits par Irwin Altman, un psychologue américain qui a fait beaucoup de travail en psychologie sociale et environnementale. Les types sont:

  1. Il y a le premier type de territoire, c’est le genre de territoire qui vous appartient vraiment, votre maison, votre voiture, votre bureau, etc…
  2. Le second type de territoire, sont les endroits et les choses que vous utilisez souvent, mais qui ne sont pas vraiment les vôtres, par exemple, votre place favorite dans le bar en bas de chez vous, votre endroit préféré dans le parc, etc…
  3. Et troisièmement, l’espace public, qui est l’espace de tout le monde.

Pourquoi faire cette distinction? Parce que cela affecte ce que nous pouvons faire dans chaque espace et la façon dont nous réagissons lorsqu’ils sont envahis.

Si j’entrais chez vous sans y être invité et que je m’asseyais sur votre canapé préféré, vous vous sentirez très mal à l’aise et vous sentiriez que quelque chose ne va pas, vous pourriez même avoir le droit de me tirer dessus dans certains pays. Mais, si je m’asseyais à “votre” place dans votre bar préféré, vous mettriez simplement votre ego de coté et vous vous déplaceriez vers un autre place. Si c’est un espace public, vous ne vous soucierez probablement pas beaucoup des sièges tant qu’il y en a un de disponible.

Un autre aspect de cette distinction est la façon dont nous traitons et exerçons notre contrôle sur chaque territoire:

graffiti

Nous construisons des clôtures autour de notre maison et nous verrouillons les portes, nous sommes donc les seuls à avoir le contrôle. Nous avons tendance à toucher et à garder nos affaires près de nous, que ce soit notre ordinateur ou notre voiture, c’est une manifestation visuelle universelle de l’affirmation “ceci est à moi”.

Dans nos territoires secondaires, nous avons tendance à laisser nos marques personnelles, comme sculpter nos initiales sur un arbre, ou faire du graffiti sur les mûr de notre quartier.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Comment avoir de meilleures relations avec son public?

Pour l’espace public, nous aimons être assis exactement au même endroit encore et encore parce que c’est un peu comme un “chez nous, loin de chez nous” , nous aimons garder nos habitudes. Mais à part ça, nous ne ferons probablement rien si quelqu’un d’autre l’occupe momentanément.

Personnalisation du territoire

Une autre chose qui est tout à fait unique aux humains est que nous personnalisons notre territoire. Oui, vous pouvez faire valoir que chaque animal a son odeur ou signe unique pour marquer ses frontières, mais vous ne pouvez pas vraiment supposer quoi que ce soit sur la personnalité d’un sanglier par les marques de ses défenses sur l’arbre.

Vous pouvez, cependant, en dire beaucoup sur une personne par la façon dont elle traite et organise son espace. Les personnes ouvertes (ou négligentes) laisseront leur environnement visible et accessible aux autres. Les personnes organisés et protectrices gardent et arrangent leurs propriétés d’une manière ordonnée, vous éviterez instinctivement de toucher leurs affaires parce que vous ne voudriez pas les embêter.

En plus de cela, les gens ont tendances à montrer aux autres les choses qu’ils aiment ou sûr lesquels ils sont présents: photos de famille, photos d’animaux, jouets, célébrité préféré, gadgets, décoration, ou photo de leur dernière vacance.

Je pense que la chose la plus importante est de comprendre que les humains et les animaux ont beaucoup en commun en matière de territorialité, mais qu’il y a tout de même une grande différence.

Cela signifie que même si nous n’aboyons pas sur des étrangers, ou que même si nous montrons des signes d’hostilité, cela ne veut pas dire que nous aimons quand notre territoire est envahi. Même si nous ne l’exprimons pas, nous pouvons vraiment garder de la rancune pour quelqu’un instinctivement, et même sans le savoir, en raison de son manque de respect pour notre territoire.

Alors faites attention lorsque vous marchez en territoire inconnu: évitez les mauvaises habitudes comme vous appuyer sur la propriété des autres, si vous êtes invité, demandez la permission pour utiliser telle ou telle chose, ou pour vous asseoir (le monsieur ne sera peut être pas content que vous vous asseyez dans son fauteuil préféré). Évitez de faire trop “comme chez vous” à moins que vous ne soyez invité à le faire.

La territorialité peut vraiment fâcher une personne si vous ne faites pas attention, à moins que ce soit votre but de mettre en colère et de stresser quelqu’un en violant son territoire.

Amusez-vous à observer comment les gens agissent en fonction des différents territoires, et faites vos propres conclusions. Je serais ravi d’entendre vos idées et opinions à propos de la territorialité, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Télécharger votre formation offerte!

Décodez vos interlocuteurs de façon fiable et efficace!

Vous désirez connaitre les pensées, émotions et intentions des personnes autour de vous? Téléchargez votre formation offerte pour décoder le langage corporel de vos interlocuteurs de manière simple, rapide, et efficace (cliquez ici).

A bientôt.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu






Téléchargez votre formation offerte pour décrypter le langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :