fbpx
Se toucher le menton: Quelles sont les significations?

Se toucher le menton: Quelles sont les significations?

Se toucher le menton: Quelles significations?

Lors de vos interactions, vous avez certainement déjà observé vos interlocuteurs entrain de se toucher le menton de différentes façons. Dans cet article nous allons voir de plus près les différents comportements observable au niveau du menton, ainsi que leurs significations.

A noter que, comme d’habitude, lorsque vous observez ces comportements, vous devez vous rappelez des 3 règles d’or du non verbal, à savoir, le comportement de référence, le contexte, et observer en cluster.

Se toucher le menton

Généralement, nous avons tendance à nous toucher le menton lorsque nous réfléchissons ou que nous évaluons des options. Nous utilisons la plupart du temps le bout de nos doigts. Se toucher le menton n’est pas forcément un signe de doute, mais on peut l’observer quand une personne analyse des informations. Associé avec d’autres comportements, tel que les lèvres pincées, la personne réfléchit à une solution ou à des alternatives possible.

L’attitude d’évaluation

se toucher le menton et geste d'évaluation
Évaluation positive et intérêt. La tête se tient droite et la main se pose sur le menton/la joue.

L’attitude d’évaluation positive se traduit par une main fermée posée sur le menton ou la joue, avec l’index pointé vers le haut. Lorsque l’intérêt de la personne commence à baisser, mais qu’elle ne désire pas le montrer, la paume de la main s’ouvre sous le menton afin de le soutenir. Ne confondez pas ces deux attitudes.

On voit souvent des personnes adopter cette posture en écoutant un discours interminable. Leur ennui commence à percer dès que leur main commence à soutenir leur tête et, si l’orateur est perspicace, il saura y lire un intérêt flatteur et simulé.

Lorsque l’index monte le long de la joue et que le pouce se place sous le menton, cela trahit un jugement critique ou négatif envers l’orateur ou le sujet qu’il développe. Si le phénomène s’accentue, l’index vient parfois frotter l’œil ou tirer sur la paupière.

Pour ne pas interpréter à tort ce geste comme un signe d’intérêt, c’est le pouce sous le menton qu’il faut surveiller,  c’est lui qui traduit l’esprit critique. Comme toute posture globale renforce l’attitude psychique, plus ce geste dure et plus il est révélateur du jugement négatif. L’orateur doit alors intervenir rapidement en mettant fin à son discours ou en adressant un signal à l’auteur du geste. Le seul fait de lui tendre quelque chose lui fera changer de posture et souvent aussi d’état d’esprit.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Mains derrière le dos: Quelles sont les significations?

Se caresser la barbe/moustache

Se caresser la barbe ou la moustache est une attitude plutôt agréable (c’est un geste réconfortant), ainsi qu’un moyen d’apaiser son stress. Comme pour tous les comportements répétitifs, ignorez-le si vous l’observez en permanence. En revanche, s’il surgit brusquement pour la première fois ou s’il s’amplifie après une question, cela signifie que la personne subit un stress supplémentaire ou qu’elle est anxieuse.

Faire bouger son menton

Faire bouger son menton de gauche à droite contre la paume de la main est un signe inconscient de désaccord. Il y a des personnes qui se comportent ainsi lorsqu’elles sont confrontées à certaines informations. Vous pouvez observer ce comportement chez des personnes qui ne sont pas d’accord avec vous.

Ennui

Main qui soutient la tête et ennui
La main soutient la tête comme pour l’empêcher de tomber.

Le menton posé sur la main avec les muscles du visage détendus, suggère l’ennui. Mais encore une fois l’interprétation dépend des circonstances.

Lorsque par exemple vous voyez une personne qui vous écoute se tenir la tête avec la main, c’est un signal que l’ennui s’installe et qu’elle cherche à s’empêcher de tomber de sommeil. Le niveau de son ennui étant proportionnel à la fermeté du support de sa main. Cela commence en général avec un pouce sous le menton.

La tête reposant complètement sur la main traduit un désintérêt total.

Les doigts qui pianotent sur la table et les pieds qui tapent le plancher sont souvent interprétés comme des signes d’ennui, alors qu’ils sont en réalité une manifestation d’impatience. Si vous êtes en train de parler devant un groupe et que l’un de vos auditeurs émet ces “tac-tac-tac” si agaçants, proposez-lui de prendre la parole, pour éviter l’effet de contagion sur les autres auditeurs.

Tremblement du menton

Les muscles du menton qui se mettent soudain à trembler sont symptomatique de peur, d’inquiétude, d’anxiété ou d’appréhension. On le voit aussi chez des personnes qui sont sur le point de pleurer.

Menton avancé

Tête haute et confiance
Lorsque nous sommes d’humeur confiante et positive, le menton se redresse et le nez se relève. Ce sont des signes de confiance et de bien-être.

Lorsque le menton est sorti et relevé, cela communique une impression de confiance (de force). C’est particulièrement vrai chez les Occidentaux pour des raisons culturelles. Mais on le voit aussi chez les pervers narcissiques et les personnes arrogantes. Observez ce comportement en cluster avec les autres manifestations que vous aurez pu observer.

Menton baissé

Le contraire du menton redressé est le menton ponté vers le bas. Si le menton est soudain pointé vers le bas en réaction à une question, il est probable que la personne manque de confiance ou se sente menacée. Chez certains individus, c’est très révélateur; leur menton tombe littéralement à la réception d’une mauvaise nouvelle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Les différents types de communication non verbale

Menton rentré

Cela se produit lorsque nous sommes inquiets ou anxieux. Dans ce cas, nous rapprochons instinctivement notre menton le plus près possible du cou (attitude naturelle pour protéger nos organes vitaux). C’est un excellent indice d’insécurité, de doute, et même de peur. Si vous êtes témoin de ce comportement après une question, cela signifie qu’elle soulève des points importants.

Menton dirigé vers une épaule

Observez les individus qui tournent leur menton baissé vers leur épaule relevée (la gauche ou la droite, mais souvent la gauche) lorsqu’ils répondent à une question. Il n’est pas impossible que la personne cherche à vous cacher quelques chose, c’est un comportement suspect. Ce comportement parait étrange, car la personne évite un contact oculaire, hausse l’épaule et détourne le visage pour prendre ses distances.

Si la communication non verbale et l’étude du langage corporel vous intéresse, je poste régulièrement des vidéos sur ma chaîne YouTube dédiée à ce sujet là. Il suffit simplement de “Cliquez Ici” pour y accéder. N’oubliez pas de vous abonner 😉 .

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les raisons sociaux.

A bientôt.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :