Se toucher le nez: Quelles sont les significations de ce comportement?

Se toucher le nez: Quelles sont les significations de ce comportement?

Ce que signifie se toucher le nez

Les comportements au niveau du nez, comme bien d’autres membres de notre anatomie, peuvent indiquer un certain stress. En effet, notre nez cache des vaisseaux sanguins, qui lorsque nous sommes stressés, se remplissent de sang, tout comme les oreilles et le cou. Nous allons voir dans cet article les différentes façons de se toucher le nez, ainsi que d’autres comportements au niveau du nez et leurs significations.

Une personne stressée aura tendance à toucher, gratter, frotter son nez. On peut lire un peu partout que se toucher le nez est synonyme de mensonge, mais une personne qui se touche le nez en parlant peut mentir, de même qu’une personne honnête soumise à un stress. Se toucher le nez est un comportement d’apaisement visant à soulager une tension, quelle qu’en soit la cause.

C’est pour cela que vous devez toujours prendre en compte le contexte, analyser en cluster, et observer le comportement de référence de votre interlocuteur, pour que votre analyse non verbale soit plus fiable et efficace. Ce sont les 3 règles d’or.

Se toucher furtivement le nez

Se toucher rapidement le nez avec l’index est un geste révélateur de stress dissimulé. Cette manifestation est généralement associé à de la tension et au besoin de se rassurer. Vous pouvez observer ce geste chez les personnes qui ont l’habitude de commander, mais qui sont extrêmement stressées.

Narine dilatées/écarquillées

En général, nous écarquillons les narines avant un passage à l’action. Ce comportement est souvent révélateur d’une manifestation physique; peut être que votre interlocuteur va taper des mains, se lever, se mettre à courir ou vous agresser. C’est également un signe d’accumulation de colère.

La dilatation des narines est un signal intentionnel, un puissant indicateur de l’intention d’agir. Une personne se préparant à agir physiquement hyperventile, ce qui provoque la dilatation des narines.

Froncement de nez/dégoût

froncer le nez
On fronce le nez en signe d’antipathie ou de dégoût. C’est une mimique très visible ou parfois fugace.

Ce mouvement du nez vers le haut est un bon révélateur d’aversion ou de mécontentement. Les personnes présentant ce genre de comportement, le font parce qu’elles ne vous aiment pas, ou encore parce que la situation ou vos paroles leur déplaisent. Quoi qu’il en soit, c’est une réaction négative qui peut être très fugace, mais qui est aussi extrêmement précise.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Que peut nous apprendre la science à propos du contact visuel?

A savoir que certaines personnes froncent le nez d’un seul côté de leur visage, en relevant parfois simultanément le coin correspondant de la bouche, mais la signification reste toujours la même. Il est intéressant de préciser que les bébés commencent à froncer le nez dès trois mois (face à de la nourriture qu’ils n’apprécient pas, par exemple) et que cette habitude nous suit toute notre vie.

Les manifestations faciales de dégoût ou de désapprobation sont très honnêtes et reflètent ce qui se passe dans le cerveau. Le dégoût s’inscrit principalement sur le visage car c’est la partie de notre anatomie qui s’est adaptée, pendant des millions d’années, en refusant d’ingérer de la nourriture avariée ou tout ce qui pourrait nous nuire.

Même si l’intensité de ces manifestations faciales va de “subtile” à “évidente”, que l’on soit confronté à une information négative ou désagréable, ou que l’on goûte un plat que l’on n’aime pas, le sentiment reste le même en ce qui concerne le cerveau: “Je n’aime pas. Éloignez cela de moi”. Aussi fugace que soit la grimace ou la mimique de dégoût ou de désagrément, vous saurez interpréter ces comportements correctement car ils sont contrôlés par le système limbique.

Se toucher/masser le nez

Ce geste, aussi léger soit-il, est réconfortant. Une personne peut se frotter, masser, ou toucher le nez en écoutant ce qui est raconté, ou lorsque sa déclaration manque de conviction, par exemple. Ce n’est pas un comportement révélateur de duplicité, mais cela suggère du stress à l’évocation d’une pensée ou après s’être exprimé. Etant donné que ce geste est habituel, vérifiez que ce n’est pas juste une façon de passer le temps; de même, certaines personnes se curent les ongles lorsqu’elles s’ennuient.

Jouer du philtrum

La zone située entre le nez et la lèvre supérieure se nommes le philtrum. Les gens stimulent cette zone en la pinçant, la grattant ou en tirant dessus quand ils sont stressés. Il y a même des personnes qui tirent si fortement sur leur philtrum, que leur lèvre se décollent de leurs dents quand elles sont très stressées.

Index près du nez

Laisser l’index posé sous le nez ou sur le coté du nez durant quelques temps est un comportement parfois lié à une humeur songeuse ou à la préoccupation. Réunissez d’autres indices pour vous aiguillez. Ce comportement est différent de se toucher furtivement ou de se frotter le nez, car, dans ce cas, le doigt est simplement posé là.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Le langage corporel du bébé

Se couvrir le nez des deux mains

Ce geste qui couvre simultanément le nez et la bouche est associé à un choc, à de la surprise, à un sentiment d’insécurité, de peur, de doute ou d’appréhension. Ce comportement, peut persister pendant un long moment, et peut apparaître brusquement lorsque la personne réalise que la situation s’aggrave.

Nez relevé

De nombreuses personnes relèvent le nez en signe de confiance, d’indignation ou d’arrogance. Cette manifestation signifie en général que la personne est sur la défensive ou que son interlocuteur se trompe. C’est également une manifestation de supériorité que l’on voit parfois chez certains individus.

Si la communication non verbale et l’étude du langage corporel vous intéresse, je poste régulièrement des vidéos sur ma chaîne YouTube dédiée à ce sujet là. Il suffit simplement de “Cliquez Ici” pour y accéder. N’oubliez pas de vous abonner 😉 .

En complément de cet article je vous invite également à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez aussi partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

 

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 37
    Partages

2 thoughts on “Se toucher le nez: Quelles sont les significations de ce comportement?

  1. ” De nombreuses personnes relèvent le nez en signe de confiance, d’indignation ou d’arrogance. Cette manifestation signifie en général que la personne est sur la défensive ou que son interlocuteur se trompe. ”

    Il faudrait savoir : attitude confiante ou défensive ?

    1. Bonjour Franck, une personne sur la défensive n’est pas forcément une personne manquant de confiance. Un individu peut très bien se retrouver sur la “défensive” par rapport à certaines paroles et répondre d’une manière confiante voir limite arrogante en relevant un peu la tête et donc le nez. Ce qui est un peu compliqué à illustrer par écrit, j’espère que vous m’aurez compris.

      Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "le guide du non verbal", un guide de 60 pages qui vous aidera à devenir meilleur dans le décryptage du langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :