fbpx
Les yeux sont les fenêtres de l’âme-Savez pourquoi?

Les yeux sont les fenêtres de l’âme-Savez pourquoi?

Vous avez peut être déjà entendu cette phrase qui dit que “les yeux sont les fenêtres de l’âme”(il y a d’autres variantes comme “les yeux sont le miroir de l’âme”). Mais que voyons-nous exactement lorsque nous regardons les yeux d’une autre personne? En fait, il faut savoir que les yeux fournissent beaucoup d’informations sur l’état émotionnel d’une personne.

Pourquoi dit-on que les yeux sont les fenêtres de l’âme?

Lorsque les gens sont tristes ou inquiets, ils ont tendance à froncer leur front, ce qui rend leurs yeux plus petits. Et quand ils sont joyeux, leurs yeux sont grand écarquillés, car les gens lèvent les sourcils lorsqu’ils sont heureux, ce qui rend les yeux plus grands.

Nous pouvons reconnaître un vrai sourire (Duchenne) d’un faux en regardant les yeux d’une personne. La forme d’un sourire est facile à tromper, nous le faisons tout le temps par politesse. Mais lorsque nous sommes vraiment heureux, non seulement nous sourions mais nous plissons aussi les coins de nos yeux avec un motif de pattes d’oie. Mais quand les gens font semblant de sourire, ils oublient généralement leurs yeux.

Si les yeux sont les fenêtres de l’âme, les pupilles sont littéralement les portes de l’œil. La pupille agit comme l’ouverture de l’objectif d’un appareil photo, se dilatant ou se contractant afin de réguler la quantité de lumière qui pénètre dans l’œil. Nous savons tous que nos pupilles deviennent plus petites dans la lumière et plus grandes dans le noir. C’est la réponse de la pupille à la lumière.

Les yeux sont les fenêtres de l’âme: Que dit la science?

Dans un article publié dans un numéro de Current Directions in Psychological Science, les psychologues Sebastiaan Mathôt et Stefan Van der Stigchel soutiennent que la réponse de la pupille à la lumière est bien plus importante que celle de la vue. Ils affirment que la taille des pupilles nous en dit beaucoup sur les émotions et les intentions de leurs propriétaires.

Selon les chercheurs, la réponse de la pupille à la lumière n’est pas simplement une réaction mécanique à la lumière ambiante. Lorsque nous déplaçons notre regard d’un endroit à un autre, nos pupilles ajustent leur taille à l’avance en fonction de la quantité de lumière attendue au nouvel emplacement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  10 conseils pour apprendre le langage corporel à vos enfants

Pensez au fois où vous êtes devant votre ordinateur: la plupart du temps, notre regard est fixé sur l’écran lumineux, de sorte que nos pupilles sont contractés. Mais de temps en temps, nous regardons le clavier, comme lorsque nous devons repositionner nos doigts.

Les auteurs de l’article affirment que les pupilles commencent à se dilater avant même que le mouvement des yeux vers le bas ne commence. Etant donné que la réponse des pupilles à la lumière est relativement lente (environ un quart de seconde), anticiper la quantité de lumière au nouvel endroit améliore la vision une fois que notre regard est arrivé. (Tout cela, bien sûr, fonctionne en dessous du niveau de conscience.)

La réponse des pupilles à la lumière n’est qu’une des raisons pour lesquelles les pupilles changent de taille. Elles se dilatent aussi quand nous sommes excités. Le corps dispose d’un réseau d’alarme appelé système nerveux autonome qui nous prépare à agir chaque fois que nous détectons une menace ou une opportunité dans notre environnement.

Si vous rencontrez un ours en marchant dans les bois, votre système nerveux autonome va se mettre en alerte. Votre rythme cardiaque et votre rythme respiratoire vont augmenter, vous commencerez à transpirer à mesure que vos muscles se contracteront et, entre autres réactions corporelles, vos pupilles se dilateront. Le système nerveux autonome prépare votre corps à agir contre la menace.

Nous devons également agir lorsque nous rencontrons des opportunités. Si vous rencontrez une personne attirante lors d’une fête, que se passe-t-il avec votre corps? Votre rythme cardiaque et votre rythme respiratoire augmentent, vous commencez à transpirer et vos pupilles se dilatent.

Les psychologues considèrent la dilatation des pupilles comme un indice honnête de l’intérêt sexuel ou social. C’est parce que la taille des pupilles n’est pas sous votre contrôle volontaire. Imaginons que vous faites semblant d’être intéressé lorsque votre collègue vous raconte sa partie de golf de fin de semaine. Vous pouvez forcer un sourire. Vous pourriez même vous rappeler de plisser les coins de vos yeux pour rendre ce sourire réel. Mais vos petites pupilles révéleront votre manque d’intérêt.

L’excitation augmente la taille de la pupille indépendamment de la quantité de lumière ambiante présente, car la taille optimale de la pupille implique un compromis entre deux facteurs. La première est l’acuité visuelle, ou la façon dont vous pouvez voir les détails de ce que vous regardez. Dans ce cas, vous devez simplement avoir la bonne quantité de lumière qui entre. Ainsi, la réponse des pupilles à la lumière est importante pour l’acuité visuelle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Comment améliorer la relation avec son équipe au travail?

Le deuxième facteur est la sensibilité visuelle, ou la capacité de détecter quelque chose dans l’environnement. Si vous voulez vraiment voir ce qui existe, vous devez avoir les yeux ouverts, en particulier vos pupilles. C’est là qu’intervient le lien entre l’éveil et la dilatation des pupilles.

Les yeux sont les fenêtres de l’âme: L’exploration et l’exploitation

Les psychologues considèrent la taille des pupilles en fonction des deux fonctions de la vision: l’exploration et l’exploitation. Lorsque nous explorons nos environnements, nous sommes à l’affût des menaces et des opportunités, nous sommes donc dans un état d’excitation accru. La sensibilité visuelle est la plus importante dans l’exploration, de sorte que nos pupilles sont grandes ouvertes, recueillant autant d’informations visuelles que possible.

Une fois que nous avons identifié un objet d’intérêt et que nous l’avons sous notre contrôle, nous passons en mode d’exploitation: nous devons examiner l’élément avec soin pour trouver toutes les façons dont nous pouvons l’utiliser, pour le comprendre le plus complètement possible. Maintenant, l’acuité visuelle est la plus importante et nos pupilles se dilatent ou se contractent, de sorte que la juste quantité de lumière entre en jeu.

La réponse des pupilles à la lumière n’est pas simplement une réaction mécanique à la quantité de lumière ambiante, comme l’ouverture d’un objectif d’appareil photo. Les pupilles s’adaptent également en fonction de nos émotions et de nos attentes. Ainsi, les yeux sont les fenêtres de l’âme, mais les pupilles en disent long sur ce qui se passe dans l’esprit d’une autre personne.

En complément de cet article je vous invite à vous procurer le bonus offert que je propose à mes lecteurs. Vous pouvez également partager cet article si il vous a plu et me suivre sur les réseaux sociaux.

A bientôt.

Référence:

Mathôt, S. & Van der Stigchel, S. (2015). New light on the mind’s eye: the pupillary light response as active vision. Current Directions in Psychological Science, 24, 374-378.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu






Téléchargez votre bonus offert de 50 pages pour décrypter le langage corporel.

%d blogueurs aiment cette page :